Jean Houssaye : Le triangle pédagogique et le bonheur d'enseigner 

Quelle éthique pour l'enseignant aujourd'hui ? Quelle place pour l'autorité ? Comment gérer les différences entre élèves ? Qu’est-ce que la pédagogie ? Pourquoi la pédagogie est-elle si attaquée ? Pourquoi reste-t-elle si nécessaire ? Dans ce nouvel ouvrage Jean Houssaye répond aux questions que se posent les enseignants dans une école en crise : la notre.

Recevez ce livre gratuitement grâce au Café pédagogique...

 

Cette nouvelle édition n'est pas une réédition du classique "Triangle pédagogique" paru en 1982. Dans ce nouvel ouvrage, Jean Houssaye regroupe une dizaine de contributions, articles mais aussi conférences souvent tenues devant des enseignants. Il aborde des problématiques en accord avec l'esprit du temps, ce moment présent où les bases de l'Ecole traditionnelle sont sapées mais où elle continue à courir dans la même direction comme un canard sans tête.

 

C'est dire qu'il est beaucoup question d'éthique et du rapport au politique dans cet ouvrage. Commençons par l'éthique et on verra qu'on est dans l'actualité de l'Ecole. "L'éthique de l'éducation doit se référer aux quatre principes suivants", écrit Jean Houssaye. "1.Arrêter de favoriser ceux qui ont plus;  2.Faire en sorte que ceux qui ont plus aient moins; 3.Faire en sorte que ceux qui ont moins aient plus;  4.Arrêter de défavoriser ceux qui ont moins". Et il ajoute en conclusion : "Quatre principes à respecter. Et un principe des principes : ne juger de l’opportunité morale d’une réforme ou d’un investissement que s’il permet, en tout premier lieu, d’arrêter de défavoriser ceux qui ont moins. Ce qui requiert beaucoup de courage… Les politiques n’en auraient-ils pas ?" On laissera chacun, au regard de la réforme de l'éducation prioritaire, ou du sort fait aux redoublants de terminale des Hauts-de-Seine, répondre...

 

Parce que le livre de Jean Houssaye parle aussi de politique. " Il se pourrait que l’école ne soit toujours pas démocratique, non pas avant tout pour des raisons d’égalité des chances, mais principalement parce que la pédagogie mise en oeuvre de façon dominante se refuse à en respecter les principes. Et pourtant, comme nous venons de le voir, nous ne manquons pas de repères pour reconquérir la possibilité de réarticuler le rapport entre politique et pédagogie. Mais ces repères ne peuvent fonctionner que dans un contexte spécifique, que sur un projet particulier qui est à reconstruire à chaque moment", écrit Jean Houssaye.

 

Jean Houssaye aborde aussi en ces pages des questions strictement pédagogiques. Comment gérer les différences entre les élèves ? Ils elivre à une fine analyse des politiques françaises et montre comment finalement la pédagogie de soutien l'a emporté. "La pédagogie de soutien a comme fonction première de soutenir la pédagogie traditionnelle dans le cadre du mode simultané. C’est là son charisme. Et le substrat de sa réussite indéniable", dit-il.

 

Il faut lire aussi ses pages sur "le mauvais élève" , ce miroir involontaire et insupportable des enseignants. Ou encore son article sur les "illusions" du cours magistral. "Le cours magistral, forme pédagogique contemporaine dominante, sous sa forme interrogative ou vivante, perdure sous couvert de la justification de la pédagogie interactive. C’est une première illusion. La seconde tient à sa nature : il fait l’économie de la question de l’apprentissage en la réduisant à celle de l’enseignement. Plus précisément, il suppose résolu le processus d’apprentissage, une fois maîtrisé le processus d’enseignement". Sur chaque question, avec une incroyable érudition, il montre comment la pensée pédagogique a construit la question et réfléchit à l'état actuel du débat.

 

Une question centrale semble animer ce livre. C'est celle de l'autorité. "Nul doute que l’autorité va apparaître de plus en plus problématique aux enseignants dans leurs pratiques de classe. Dès lors, l’autorité, de problème, sera de plus en plus revendiquée comme solution", écrit-il. Mais pour lui, et il s'en explique, "l’autorité ne passera pas. La pédagogie, si".

 

On aura compris que ce petit livre a trois qualités particulières qui justifie que le Café pédagogique le co-édite avec ESF éditeur. La première c'est biens ru la qualité du savoir et de la réflexion de Jean Houssaye. Les lecteurs du Café pédagogique les connaissent puisque Jean Houssaye a donné au Café son premier texte en 2001. La seconde c'est le caractère abordable de ces textes. D'abord publiés en revue ou prononcés en conférence, ces articles sont assez court, sont articulés selon un plan rigoureux et se terminent tous par une conclusion. En quelques pages on fait le point d'un sujet et d'une idée. La dernière caractéristique nous est chère. C'est l'optimisme de ce livre. Dans la grisaille actuelle, l'ouvrage de Jean Houssaye est résolument optimiste. Oui la pédagogie l'emportera sur toutes les tentations autoritaires et tous les renoncements.

 

François Jarraud

Jean Houssaye, Le triangle pédagogique. Les différentes facettes de la pédagogie. ESF éditeur - Café pédagogique, ISBN 978-2-7101-2672-0

 

Profitez de l'offre exceptionnelle du Café pédagogique !

 

Depuis 2001, grâce à votre soutien, Le Café pédagogique vous informe chaque jour de l'actualité de l'Ecole. L'équipe du Café est présente dans les classes pour faire connaitre les nouvelles pratiques enseignantes et les nouvelles ressources. Elle rend compte des colloques et des événements pédagogiques. Elle rencontre le ministre, les syndicalistes, les élus territoriaux, les associations professionnelles, tous les acteurs de l'Ecole pour partager leurs analyses et leurs décisions. Le Café pédagogique fait connaître les nouvelles études et entretient le dialogue entre la recherche et le monde de l'éducation. Pour continuer à vous informer et à débattre, le Café pédagogique a besoin de vous !.

 

Pour 29 euros, recevez gratuitement cet ouvrage (valeur 23 €) et adhérez à l'association du Café pédagogique pour soutenir son action.

 

Commandez en ligne par Paypal

Téléchargez le bon de commande

 

 

Par fjarraud , le vendredi 12 septembre 2014.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Votre vigilance quotidienne, vos alertes, vos analyses nous sont indispensables. Leur"révolution copernicienne" n'est qu'au service du tout libéral et de la marchandisation de l'école. De : fjarraudPublié : vendredi 2 février 2018...
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Un truc que je ne comprend pas. Ils veulent réduire les épreuves "égalitaires" au bac en mettant plus de contrôle continu (non égalitaire) et veulent rémunérer aux résultats. Moi je donnerai donc 18/20 à tous mes élèves.De : fjarraudPublié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces