Nette détérioration des conditions de travail des professeurs d'allemand annonce l'ADEAF 

Selon l'Adeaf, une association qui réunit les professeurs d'allemand, " la réforme du collège entraine une détérioration des conditions de travail des enseignants qui sont plus nombreux à se partager entre plusieurs établissements". L'association signale des suppressions de postes (13 à Rouen) et des reconversions.

 

Cela résulte d'une "nette baisse des" des heures attribuées à l'allemand dans les DHG : -17% selon l'Adeaf. " A la suppression des sections européennes s’ajoute la transformation en LV2 des classes bilangues maintenues en 5e et les pertes horaires correspondantes", explique l'Adeaf.

 

Selon les résultats d'une enquête que l'Adeaf a mené auprès de 370 collèges, " le nombre d’élèves apprenant l’allemand en 6e, 5e et 4e est en diminution de 8 % par rapport aux effectifs de la rentrée 2015 dans les 370 collèges couverts par cette enquête. La baisse est particulièrement sensible en 6e où les effectifs diminuent de 31 %." Mais l'association signale aussi d'importantes différences entre académies : " dans les classes de 6e des collèges couverts par l’enquête, la baisse est de 81 % dans l’académie de Caen mais de 0 % dans l’académie de Nantes. Pour l’ensemble des trois classes (6e, 5e et 4e) la baisse est de 25 % à Limoges mais en augmentation de 1 % à Amiens."

 

En mai 2016, N Vallaud Belkacem avait déclaré " A la rentrée 2016, il y aura 20% d'apprenants de l'allemand en plus".

 

Enquête Adeaf

N Vallaud Belkacem en mai

 

Par fjarraud , le lundi 10 octobre 2016.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces