Claude Lelièvre et la neutralité dans l'éducation nationale 

Les propos de Brigitte Macron sur le fait qu'il ne faut "pas parler de politique et de religion à l'école" ont suscité de l'ironie et de la colère chez de nombreux enseignants. Des professeurs de philosophie, d'histoire géo, de SES se sont indignés et ont rappelé que les deux sont au programme. Une remarque que JM Blanquer , présent quand B Macron a tenu ses propos, s'était bien gardé de faire. C'est Claude Lelièvre qui donne sur son blog la réplique.

 

Il le fait en citant J Ferry. " Je ne dirai pas, et vous ne me laisseriez pas dire qu’il ne doit pas y avoir dans l’enseignement primaire, dans votre enseignement, aucun esprit, aucune tendance politique!", dit J Ferry en 1881. "Pour deux raisons : d’abord, n’êtes-vous pas chargés, d’après les nouveaux programmes, de l’enseignement civique ? C’est une première raison. Il y en a une seconde, et plus haute, c’est que vous êtes tous les fils de 1789 ! Vous avez été affranchis comme citoyens par la Révolution française, vous allez être émancipés comme instituteurs par la République de 1880 : comment n’aimeriez-vous pas et ne feriez-vous pas aimer dans votre enseignement et la Révolution et la République ?"

 

Sur son blog

 

Par fjarraud , le mercredi 16 octobre 2019.

Commentaires

  • DrHouse2, le 16/10/2019 à 22:30
    "il ne faut pas parler de politique et de religion à l'école"... mais en même temps le ministre exige que les profs d'école fassent de la politique en exacerbant les sentiments patrio-nationalistes, avec drapeau et marseillaise.
    Cherchez l'erreur !
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces