Bac : Les épreuves de spécialité posent problème 

L'inscription des notes des épreuves de spécialité de terminale dans Parcoursup aura des retombées négatives sur les enseignants et les élèves. Réuni au ministère le 6 octobre, le groupe de travail sur le bac a étudié le calendrier des épreuves de spécialités et des épreuves pratiques de sciences et langues.

 

Le calendrier ministériel fixe aux 15 à 17 mars les épreuves des spécialités avec remontée des notes pour le 8 avril. Cela sera rendu possible grâce à deux sujets pour chaque épreuve, ce qui posera des problèmes d'égalité des candidats. Les épreuves pratiques suivront dans la même semaine.

 

Selon Valérie Sipahimalani, secrétaire générale adjointe du Snes Fsu, cette organisation pose plusieurs problèmes. D'abord pour les correcteurs. Le Snes Fsu demande la banalisation de la semaine pour que les enseignants ne soinet pas obligés de faire cours tout en corrigeant et faisant passer les épreuves. La date du 15 mars impose aussi une réorganisation des progressions pour de nombreux enseignants qui croyaient avoir l'année pour faire le programme.

 

Inquiétude aussi pour les élèves. Ils auront leurs notes le 9 avril et celle ci sera portée dans Parcoursup. En cas de mauvaise note quel impact cela aura t-il sur leur engagement ?  Personne ne sait comment ces notes seront prises en compte par les établissements d'enseignement supérieur. Cela rajoute au stress de l'année.

 

Sur le calendrier

 

Par fjarraud , le jeudi 08 octobre 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces