Le droit des enfants à être cons 

Rappel au bon sens. "Quand comprendra-t-on que l’enfant a le droit de provoquer, d’être «con», de se mesurer avec les adultes, pour mieux se construire, pour mieux s’identifier au monde dans lequel il va bientôt entrer ? Ce n’est pas en le punissant de la sorte et en l’humiliant qu’on le fera grandir, mais en répondant à sa provocation par le questionnement, la réponse à l’émotion que sa bravade a suscitée. On retrouverait alors le vrai sens de l’éducation", dit Jean-Luc Rougé, directeur de la revue du droit de l'enfant dans Le Monde. Il réagit ainsi à la criminalisation d'enfants de 10 ans et d'adolescents de 12 ans , arrêtés et poursuivis pour apologie de terrorisme pour une phrase déplacée lors de l'hommage à S Paty.

 

Dans Le Monde

 

Par fjarraud , le jeudi 12 novembre 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces