L'Expresso du 05 juillet 2022

Le fait du jour

"Le pire est devant nous. Un tiers des jeunes lycéens vont être exclus de l'école". En mars 2022, Sigrid Gérardin, co-secrétaire générale du Snuep Fsu, s'alarmait des propos d'E Macron sur le lycée professionnel. Le cauchemar est en train de prendre forme avec la nomination de Carole Grandjean comme ministre déléguée chargée de l'enseignement et de la formation professionnels à la fois auprès du ministre du Travail et du ministre de l'Education nationale. L'enseignement professionnel se retrouve à cheval sur deux ministères avec une feuille de route qui semble annoncer le passage de l'un à l'autre et une ministre qui semble très volontaire... Bientôt un tiers des lycéens français exclus de l'Ecole ?

 

(...)

Les disciplines

Comment rendre davantage autonomes les élèves face au microscope optique ? Sylvain Tissier, professeur au lycée Corot de Savigny (91) a conçu un robot de type chatbot qui accompagne les élèves pour utiliser le microscope ou la loupe binoculaire. Face aux multiples problèmes rencontrés, le bot propose des solutions adaptées. « Cet outil permet à l’élève de se dépanner par lui-même suite à un problème , il gagne donc en autonomie ». L’enseignant voit déjà d’autres possibles avec ces bots pour scénariser davantage ses séances et accentuer la différenciation pédagogique.

 

(...)

Le système

Sarah El Haïry a été secrétaire d'Etat auprès de JM Blanquer en charge du SNU. Elle revient au gouvernement à l'occasion du remaniement du 4 juillet. Mais avec une réorientation de sa mission puisque son secrétariat d'Etat dépend de l'Education et des Armées. Cela signifie que la Jeunesse et le SNU dépendent dorénavant des Armées. C'est une rupture. Mais cela ne rendra pas le SNU plus populaire. Ce projet présidentiel rencontre l'échec et on voit mal comment il pourrait arriver à la généralisation promise. Mais la nomination de S. El Haïry a aussi une autre signification. Elle a épousé les mêmes conceptions de la laïcité que JM Blanquer, dénonçant notamment les études intersectionnelles comme un danger majeur. C'est pourtant elle que l'on a choisi comme secrétaire d'Etat auprès de Pap Ndiaye. Il va devoir faire avec une secrétaire d'Etat qui a une conception de la société opposée à la sienne.

 

Le remaniement

 

Le système

Macron veut-il aller trop loin ? La nomination d'une ministre de l'enseignement professionnel auprès des deux ministères de l'Education nationale et du Travail passe mal. Pour la FSU, "le nouveau gouvernement franchit une ligne rouge en créant cette double tutelle qui acte le fait qu'élèves et personnels de l'enseignement professionnel public ne relèveraient plus du seul ministère de l'Education nationale". Pour la fédération, " Ce choix relève d'une vision étriquée de la formation des jeunes réduite à un strict objectif d'employabilité. La dimension émancipatrice, l'apport d'une culture commune riche et diversifiée, l'équilibre entre enseignements généraux et professionnels permettant des poursuites d'études pour toutes et tous, est complètement balayé. Ce choix est aussi dangereux pour l'avenir d'une partie de la jeunesse, la plus fragile socialement, qui voit son parcours scolaire instrumentalisé pour répondre aux besoins économiques locaux". La nouvelle n'est pas mieux accueillie par le Se-Unsa. " La nomination de Carole Grandjean, sous la double tutelle des ministères de l’Éducation et du Travail, est un très mauvais signal envoyé aux personnels en général et aux enseignants en particulier. Le ton est donné : la priorité est clairement affichée pour l’apprentissage et affaiblit de fait la dimension citoyenne et éducative du lycée professionnel", écrit le Se-Unsa. " Le SE-Unsa est attaché au maintien de l’enseignement professionnel au sein de l’Éducation nationale. Le SE-Unsa dénonce cette annonce sibylline et s’opposera à tout projet de réforme visant à affaiblir le lycée professionnel et fragiliser les personnels." Inversement, le Snetaa, reçu le 4 juillet par Pap Ndiaye, estime que "cette première audience a été cordiale, pouvant annoncer des évolutions positives pour les PLP, les jeunes et la place de l’enseignement professionnel en tant qu’outil, et d’émancipation pour les jeunes et de la nécessaire réindustrialisation du pays".

 

FSU

Se-Unsa

 

 

Le système

"Dans un système scolaire inégalitaire, marqué par la dualité public-privé, à la mixité sociale défaillante, à l’offre d’enseignements différenciée et à la capacité d’action autonome des établissements très limitée, le SE-Unsa s’opposera à tout projet d’évaluation des établissements dont les résultats, rendus publics, alimenteraient le marché scolaire et creuseraient davantage les inégalités", écrit le Se Unsa. Alors qu'une intersyndicale (Snuipp Fsu, FO, CGT, Snalc et Sud) s'est prononcée contre les évaluations d'école, le Se Unsa pose des limites. "L’évaluation des établissements doit également être totalement déconnectée de l’évaluation individuelle des personnels et des élèves et ne doit pas servir à établir une rémunération au mérite ou aux résultats. L’évaluation des établissements ne doit pas être un moyen d’établir un classement entre eux".

 

Se Unsa

L'intersyndicale

 

 

Le système

" Nos organisations syndicales dénoncent la volonté de doubler le nombre de semaines de PFMP pour les terminales CAP et bac pro ce qui va réduire encore plus l’enseignement général et professionnel de nos élèves et par conséquent réduire leur réussite à la certification et hypothéquer leurs chances de poursuites d’études... (Elles) affirment que persister dans le soutien au développement démesuré de l’apprentissage et de la mixité des publics dans les lycées pros est une voie sans-issue. Elles considèrent que c’est une menace sur le statut des PLP et sur les missions émancipatrices de la voie professionnelle sous statut scolaire", écrivent CGT Éduc’action, CNT, SNALC, SNETAA-FO, SNUEP-FSU, SUD Éducation et Se-UNSA.

 

Communiqué

 

 

Le système

A peine élue, déjà partie. Agnès Firmin Le Bodo a été élue le 30 juin présidente de la commission éducation culture de l'Assemblée nationale. Elle vient d'entrer au gouvernement. La majorité va devoir trouver une autre personnalité. Choisira t-elle une personne qui n'a pas pris position dans la mandature précédente sur ces questions ou une personne qui a accompagné JM Blanquer comme C Rilhac, C Calvez ou A Bergé ?

 

La nouvelle commission

 

 

Le système

L'Education nationale aggrave sa crise. Le Café pédagogique l'avait signalé en juin 2021. A Alès, comme dans d'autres départements comme la Gironde, les dédoublements des classes de GS de maternelle ont été utilisés pour créer des postes à profil. Résultat : des enseignants expérimentés et appréciés sont obligés de passer devant une commission et peuvent perdre leur poste s'ils répondent mal à un entretien dont le contenu n'est pas communiqué. C'est ce qui est arrivé à Maxime Tatry, directeur et enseignant depuis 16 ans à l'école Rep+ Louis Leprince - Ringuet d'Alès. En février 2021 il perd son poste en 15 minutes sous prétexte qu'il ne connait pas assez Eduscol. "L'institution réduit à néant 16 ans d'expérience ce qui dévalorise nos compétences professionnelles", écrivent ses collègues qu organisent deux rassemblements de soutien.Un nouvel entretien a lieu à l'été 2021. A la rentrée, devenu directeur d'une autre école, M Tatry reçoit la visite de la police. L'inspectrice a porté plainte contre lui pour harcèlements et outrages. C'est le coup de grâce pour M Tatry. Amère, il décide de quitter définitivement l'enseignement et signe une rupture conventionnelle. La hiérarchie règne enfin. Sur un désert.. Maxima Tatry a porté plainte à son tour contre l'inspectrice pour dénonciation calomnieuse. Ses collègues organisent un rassemblement de soutien le 5 juillet.

 

Dans le Midi libre

 

 

Le système

Huit syndicats bretons (Cgt, FO, Sgen Cfdt, Snep Fsu, Snes Fsu, Sunep Fsu, Sud et Unsa éducation) appellent à un rassemblement devant le rectorat le 6 juillet. Ils protestent contre l'organisation d'un job dating pour le recrutement de contractuels et surtout contre la modification des règles d'affectation des titulaires. "Cette année, dans les disciplines et zones géographiques en tension, le recteur a décidé de modifier l’ordre d’affectation : de nouveaux contractuels recrutés pour une année seront affectés sur des supports habituellement donnés à des TZR ou à des contractuels cdisés, ces derniers devant être disponibles pour les suppléances de courtes et moyennes durées. En effet, les salaires et les conditions de travail dans l’éducation nationale sont si dégradés que nombre de contractuel.les refusent les propositions de suppléance en cours d’année et les annonces envoyées à Pôle Emploi trouvent généralement peu de candidat.es."

 

L'appel

 

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

La classe

Comment les vaccins sont-ils testés ? Comment s’assure-t-on de leur qualité ? " La vaccination représente l’une des conquêtes les plus importantes de la médecine et de la recherche biomédicale en matière de lutte contre les maladies infectieuses transmissibles". La Main à la pâte propose une séquence pédagogique pour le cycle 4 qui vise à faire découvrir l'importance de la vaccination mais aussi de permettre aux élèves d’argumenter contre des rumeurs infondées et de savoir trier dans l’information. "Savoir questionner la crédibilité de contenus d’information et rechercher des informations pertinentes, telles seront les missions", note La Map. "Les élèves mettent en place une procédure scientifique permettant de tester rigoureusement une information publiée sur Internet. Ils cherchent ensemble les moyens rigoureux pour apporter des preuves à l’appui d’un contenu."

 

La séquence

 

 

La classe

Il n'y a pas de doute le niveau en orthographe a baissé, déclare Christophe Benzitoun, maitre de conférences en linguistique française, Université de Lorraine, dans The Conversation. Pour lui la faute en revient à l'orthographe. "Nous avons conservé peu ou prou une orthographe élaborée pour une élite dans un contexte où il s’agissait de l’enseigner à tous. Nous sommes donc passés d’une infime partie d’experts en orthographe à une myriade d’amateurs, sans avoir au préalable adapté l’orthographe", écrit-il. "Avec la réduction du temps scolaire (de 1338 heures par an au début du XXe siècle à 864 heures aujourd’hui et la diversification des matières enseignées, le niveau a régulièrement baissé. Il faut ajouter à cela, plus récemment, une nouvelle révolution de l’écriture (comparable à l’imprimerie) avec l’arrivée d’internet et des dispositifs de conversations par écrit, qui a changé le statut de l’écrit. Il n’y a jamais eu autant de personnes capables d’écrire et de lire qu’aujourd’hui, ce qui montre que l’école remplit son rôle". Il invite à enfin réformer l'orthographe pour pouvoir la démocratiser.

 

Dans The Conversation

 

 

L'élève

L'académie de Lille a publié en 2020 des cahiers de vacances pour le collège et la classe de seconde. Ils sont toujours téléchargeables gratuitement sur les sites de plusieurs collèges de l'académie comme celui de Bailleul. Cela concerne l'anglais, l'espagnol, le français, le smaths, l'histoire-géo, la physique chimie, la SVT, l'EPS, l'EMI, les arts plastiques et l'éducation musicale.

 

Les cahiers

 

 

Les disciplines

Voilà un bel exercice, qui peut être fait à distance en terminale générale. " Les élèves vont réaliser, chez eux, une mesure de l’intensité du champ de pesanteur en utilisant les données du capteur accéléromètre de leur smartphone. Ils vont évaluer l’incertitude sur leur mesure avec l’aide un langage de programmation. Une présentation à l’oral de ce travail sera évaluée. Une critique de la méthode de mesure est ensuite réalisée et une amélioration du dispositif de mesure proposée puis réalisée en classe", explique Gwendal Boronad.

 

La séquence

 

 

Les disciplines

Proposé sur le site académique de Rouen, cette application tourne sur les smartphone. Elle permet facilement d'identifier des roches, pour peu qu'on puisse faire quelques expériences. Mieux on vous donne le mode d'emploi pour en réaliser d'autres.

 

Sur le site de Rouen

L'application

 

 

Les disciplines

" Le groupe de travail « Faire réussir les élèves en physique chimie au cycle 4 » a produit un grand nombre de vidéos présentant des manipulations simples pouvant servir de support aux enseignements si les conditions l’exigent. Si ces vidéos sont le plus explicites possibles, le groupe a aussi rédigé treize documents d’accompagnement pour accéder simplement à ces vidéos grâce à des liens, pour les situer dans les programmes, pour donner des précisions et des ouvertures ainsi que proposer des pistes d’exploitation". Découvrez ces vidéos.

 

Sur le site de Versailles

 

La vidéo


 L'Edito

"2021-2022 est une année où il faut savoir traverser le tunnel", écrivions nous à l'occasion de la rentrée. Drôle de tunnel. Les trains de réformes s'y succèdent et à chaque passage arrachent quelques mémorables pans de murailles laissant tomber les pierres. De puissants ouvriers ont entrepris d'en boucher les extrémités et d'éteindre la lumière. A ce rythme là le tunnel risque de se transformer  en voie sans issue.

 

Parfois on se trompe. On suit l'air du temps. Et on a tort. Au moment de la rentrée, il nous a semblé que l'image du tunnel reflétait l'état d'esprit des enseignants. Il s'agissait d'attendre, à l'aide des petites joies qu'apporte encore le travail, mai 2022 pour tourner la page. D'ici là l'Ecole semblait à l'abri du combat politicien. Macron semblait peu intéressé par la question scolaire. Quant à M. Le Pen...

 

On s'est bien trompé. Dès le 2 septembre (le lendemain de la publication du "tunnel" !), Emmanuel Macron annonçait un projet ultra libéral pour l'Ecole. Rien de moins que doter les écoles de super managers ayant le pouvoir de choisir les enseignants et de leur imposer un...
 (...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces