L'Expresso du 09 décembre 2016

« Comment ose-t-on avoir pour discours politique « il faut faire travailler davantage les enseignants » ? »  Interrogée par le Café pédagogique le 9 décembre, la ministre réagit à la publication du rapport Longuet qui prévoit à la fois d’augmenter le temps de travail des enseignants et de leur supprimer les heures supplémentaires. Pour  Najat Vallaud Belkacem, le raisonnement doit s’inverser. « La seule chose qu’il faut faire davantage c’est reconnaître davantage  les enseignants ».

(...)
Le fait du jour

Travailler plus et gagner moins, c'est inscrit dans le programme Fillon pour l'élection présidentielle. Depuis le 8 décembre, on sait comment le probable futur gouvernement fera. Proche de F Fillon, le sénateur Gérard Longuet a publié ce matin un rapport qui prévoit d'inclure dans le temps de travail des enseignants les deux heures supplémentaires que font en moyenne les enseignants dans un nouveau cadre annualisé. Le temps de travail des agrégés serait aligné sur celui des certifiés, faisant passer leur temps hebdomadaire de 15 à 20 heures. Et il y a encore bien d'autres fruits du même arbre... On retiendra de ce rapport la violence et la détermination des Républicains pressés de passer à l'action...

(...)

PISA 2015

Pisa 2015 : La France dans la moyenne sauf pour les inégalités...

Après Timss on pouvait s'attendre à des résultats désastreux pour Pisa 2015. En apparence c'est la stabilité qui l'emporte avec des scores qui tournent autour de la moyenne de l'Ocde. Si les résultats ont cessé de dégringoler, les écarts entre les disciplines augmentent. Alors que le niveau en français se redresse, celui des sciences ne bouge pas mais le niveau en maths décroche. Surtout les écarts se creusent entre les élèves favorisés et les défavorisés, entre les (..)  

L'HEBDO PRIMAIRE

FEI16 : Daniel Gostain et les empêchements d'apprendre

Professeur des écoles à Paris, Daniel Gostain a une double vie. Régulièrement il devient Schlémil, un des 4 clowns de la Compagnie Tape l'incruste. Mais c'est pour offrir un autre visage de l'instit. Celui qui sait toucher l'élève et le faire réfléchir par le détour artistique. C'est ce patient travail sur les empêchements d'apprendre que vient de reconnaitre le Grand prix du (...)  
La classe

Alors que Pisa 2015, dont la dominante est les sciences, vient encore de montrer de très fortes inégalités sociales et ethniques des élèves dans l'acquisition des compétences scientifiques, peu de travaux montrent comment celles-ci se créent dans la classe. C'est tout l'intérêt de la thèse de Marion van Brederode. Analysant programmes, manuels et cahiers d'élèves de 6ème en SVT, elle montre comment l'enseignement est socialement différencié.  Pendant que les enfants des collèges favorisés acquièrent une vision savante et systèmique des SVT, les autres s'en tiennent à une approche descriptive et décomplexifiée.

(...)
La classe

Il est difficile voire impossible, quand on enseigne, de ne pas s'inspirer, consciemment ou pas, du travail des autres. Le groupe d'élève confronté à son travail de TPE n'échappe pas à cette difficulté, tout comme l'enseignant qui prépare ses cours. Car nous n'inventons pas vraiment beaucoup, mais nous "recyclons" de nombreuses informations et savoirs collectés ici ou là. Et cela est normal. Et pourtant la lutte contre le plagiat est une activité récurrente. Est-ce que copier-coller, s'inspirer, reprendre des idées perçues ici où là c'est plagier ? Ou alors, est-ce que plagier c'est avoir l'intention de reprendre les travaux des autres en vue d'un profit ou à défaut une économie ? Enfin le simple copier-coller, est-ce du plagiat ? A l'heure où nous avons pu détecter des reprises habiles de textes préexistants mais difficilement détectables par l'analyse des simples similarités de forme, il faut se questionner sur le fond.

(..)
La classe

Jean-Louis Auduc  est agrégé d’histoire. Il  a été directeur des études à l’IUFM de Créteil, où il a notamment mis en place des modules de formation aux relations parents-enseignants. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le système éducatif et sur laïcité en milieu scolaire.

(..)
Le système

Le Comité technique ministériel a adopté les textes découlant de l'accord PPCR qui prévoit une nette revalorisation des enseignants. Mais cette adoption divise les syndicats enseignants. Elle interpelle aussi les inspecteurs chargés plus qu'avant "d'accompagner" les enseignants. Les textes relatifs à l'accord PPCR ont été adoptés par 11 voix contre 4. Fsu, Unsa et Sgen ont voté en faveur du texte alors que la Cgt, Fo et le Snalc votaient contre.

(...)
Le système

Muette depuis des semaines, Marine Le Pen a lancé sa campagne électorale le 8 décembre par une déclaration fracassante annoncant que si elle était élue les enfants d'étrangers ne seraient plus accueillis à l'école. "Ne vous attendez pas à ce que vos enfants soient éduqués gratuitement". Elle a ensuite précisé que ces phrases visaient les enfants de clandestins. Ce  propos ont entrainé une réponse de N Vallaud Belkacem. " C’est l’honneur de la République française de garantir aux enfants, à tous les enfants, le droit à l’éducation, c'est à dire le droit à un avenir. Par ces mots, que je condamne avec la plus grande force, Mme Le Pen fait preuve tout autant de son indifférence la plus totale à des situations humainement terribles affectant de jeunes enfants, que sa méconnaissance de tous les principes républicains et de toutes les conventions internationales dont la France est signataire".

 

Communiqué

 

Le système

" Dans chaque collège, le rapport annuel sur le fonctionnement pédagogique de l'établissement et ses conditions matérielles de fonctionnement rend compte du fonctionnement et de l'activité du CVC, et de son articulation avec les autres instances de l'établissement", annonce la circulaire sur le conseil de la vie collégienne (CVC) publiée au BO du 8 décembre. Le texte précise les modalités d'application du décret publié le 1er décembre. Le  texte précise que le chef d'établissement doit " s'assurer que les propositions formulées par les élèves soient relayées auprès de ces instances (conseil d'administration NDLR), afin que celles-ci puissent se prononcer et, le cas échéant, leur donner une suite favorable".

 

La circulaire

Sur le décret

 

Le système

La publication du rapport PISA provoque un certain trouble au Québec. Les premières lectures faites en particulier au ministère de l'éducation et rapportées par les médias semblaient pouvoir afficher une légitime satisfaction : le Canada est en tête de classement et le Québec est la meilleure de ses provinces. Les élèves y sont parmi les meilleurs en sciences, en mathématiques et en lecture. Le ministère a aussi souligné le faible écart entre les résultats des élèves les plus performants et les moins performants. Mais rapidement quelques éditorialistes faisant une lecture plus approfondie et plus critique ont tempéré l'enthousiasme de mise. Ainsi, La Presse relève que "moins de 52% des écoles québécoises sollicitées ont participé à la dernière édition des tests, alors que le taux minimum exigé est de 85%". Le Devoir pour sa part, signale que "La Fédération québécoise des directions d'établissement d'enseignement (FQDE), qui représente 2050 directeurs et directeurs adjoints d'établissement, lui a confirmé qu'elle a boycotté le PISA pour protester contre le gouvernement Couillard." Ce qui a abouti à une sur-représentation des établissements privés. Ces éléments ont conduit les rapporteurs de PISA à noter qu'" il a été décidé que les résultats de la province de Québec doivent être traités avec circonspection, en raison d'un possible biais de non-réponse, et qu'une note à ce sujet devrait figurer dans toutes les analyses régionales internationales et dans le rapport pancanadien."

(..)
Le système

Le tribunal correctionnel de Grenoble a relaxé le professeur d'EPS et guide de haute montagne poursuivi suite au décès d'un élève survenu lors d'une sortie en montagne. Selon Paris Normandie, le professeur est "amer". Son poste a été supprimé et il a été suspendu sans traitement durant 6 mois.

 

Dans Paris Normandie

 

La classe

Suffit-il de mettre les élèves ensemble pour éduquer aux valeurs du vivre ensemble ? Le CRIEPS (Collectif de Réflexion sur l’Intervention en Education Physique et Sportive) lance du 13 au 15 décembre « les soirées du CRIEPS » avec comme thématique « comment éduquer aux valeurs du vivre ensemble? » Guillaume Dietsch, professeur d’EPS répond à nos questions.

(...)
La classe

Que signifie enseigner plus explicitement en éducation prioritaire ? "Qui explicite ? Expliciter quoi ? Expliciter quand ?" Le Cnetre Alain Savary de l'Ifé interroge  Sylvie Cèbe, Jacques Bernardin et Patrick Rayou. Trois vidéos dont les principaux apports sont résumés.  P Rayou explique pourquoi l'enseignement doit être plus explicite. S Cèbe invite à distinguer enseignement explicite et instruction directe. J Bernardin et P Rayou interviennent sur quand expliciter. La place de l'accompagnement personnalisé est interrogée.

 

Site Ifé

 

La classe

Le BO du 8 décembre publie la liste des oeuvres qui seront présentées en 2017-2018 aux différents bacs. Cela concerne l'enseignement d'arts plastiques de L, toutes les options facultative d'arts plastiques, l'enseignement de cinéma de L, l'histoire des arts en série L et en option des différentes séries, la musique en L et en option.

 

Au BO

 

L'élève

Embarquez pour un périple en Méditerranée et jusqu’aux confins de l’océan indien ! L’Institut du monde arabe consacre une exposition ludique et interactive aux aventuriers des mers, des débuts de l’islam,  à l’aube du XVIIème siècle. De Sindbad  le marin à Marco Polo, puis d’Ibn Battûta  et Vasco de Gama jusqu’aux compagnies des indes orientales, d’extraordinaires récits de voyage content la richesse des échanges maritimes entre les mers de l’Ancien Monde. Une aventure en mer à voir et à vivre au fil d’un parcours immersif exceptionnel mêlant son, images et procédés optiques. Les écoliers et les collégiens de 6ème et de 5ème y sont particulièrement attendus, un atelier «Corsaires et pirates»  leur est proposé pour compléter les visites libres ou commentées, avec leurs professeurs.

(..)
L'élève

L'insertion professionnelle est le nouveau défi à relever par la société dans son projet d'inclusion de tous les enfants. La circulaire publiée au BO du 8 décembre  précise les modalités de préparation du projet d'orientation, la procédure d'affectation en L.P., celle de fin de 3ème, les aménagements de scolarité à mettre en place notamment en lycée pro. Elle présente aussi le dispositif Ulis en lycée professionnel et la transition vers le monde du travail.

 

La circulaire

 

Les disciplines

"Plus fort que la laïcité, la fraternité à hauteur d’hommes". C'est une des tribunes réunies par Solidarité laïque pour la Journée de la laïcité. L'association donne à voir la laïcité en actes par exemple dans son action à Calais. Des textes montrent comment mettre en actes la laïcité en classe. Solidarité laïque donne aussi la parole à P Meirieu. " Je rêve d’une laïcité d’aujourd’hui qui prépare délibérément, pour demain, un monde fraternel"...

 

Les ressources

 

Les disciplines

Comment aborder progressivement du cycle 3 au cycle 4 certaines compétences historiques ? Le site académique de Lille propose trois pistes. La première concerne la notion d'Etat. Comment entrer pas à pas dan cette notion complexe ? Avec quesl documents accompagner ce cheminement. Le deuxième exemple concerne l'analyse de document.  Il nous propose des pistes en 6ème et e 3ème.  Le dernier exemple montre comment travailler el repérage dans le temps, une compétence que certains élèves, par exemple dys, ont du mal à construire.

 

Progressivité au collège

 

Les disciplines

Des hommes, des lieux, des oeuvres : ce sont les 3 approches de ce webdoc proposé par Canopé. Rien d'extraordinaire. Les élèves écoutent un présentateur et ont accès à des textes. Les uns et les autres ne sont pas forcément adaptés aux élèves. Mais on a là un bel objet pour donner envie et préparer une visite du chateau de Versailles.

 

Le webdoc

 

La vidéo


 L'Edito

Le retrait de François Hollande de la course à la présidence obnubile tous les commentateurs. Pour nous, qui nous intéressons à l'éducation, c'est l'avenir de l'Ecole qui nous intéresse. François Hollande hors course, que reste-il ?

 

Quel bilan du quinquennat Hollande ?

 

"J’ai voulu que l’école dispose des moyens indispensables, ceux-là même qui lui avaient été ôtés dans la période précédente parce que l’école, c’est le pilier de la République". Dans son discours bilan du 1er décembre, le président de la République  a mis l'Ecole après les comptes de la nation, le modèle social et l'environnement. Une place d'honneur qui signe aussi un quinquennat qui a donné la priorité à l'Ecole.

 

Il est trop tôt pour faire un vrai bilan éducatif du quinquennat. Mais F Hollande a raison de dire qu'il a mené une politique opposée à celle du gouvernement Fillon. Il a effectivement créé les postes promis. L'objectif des 60 000 postes qui semblait impossible à atteindre sera tenu à quelques centaines près. Il a augmenté le budget de l'éducation de façon importante et le budget de 2017 apporte par exemple 3 milliards supplémentaires. Et il a lancé une revalorisation réelle des enseignants dont les effets vont clairement se voir avec le reclassement des enseignants en janvier 2017 et la hausse du point d'indice de février.

 

Toutes ces mesures mettent du temps à changer la donne dans la classe. C'est seulement à la rentrée 2017 que les créations de postes vont toutes aboutir à des moyens supplémentaires dans les écoles et les établissements et commencé à desserrer le poids des effectifs.

 

Mais F. Fillon avait fait juste le contraire.

 

(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces