Adresse Email :
Mot de Passe :
Mot de passe oublié? Pas encore inscrit?
 
Cyber-Langues 2011 > Messages > « Evolutions numériques permanences d’apprentissage et nouvelles exigences méthodologiques. » Jean Sabiron
« Evolutions numériques permanences d’apprentissage et nouvelles exigences méthodologiques. » Jean Sabiron

Dans sa conférence intitulée: « Evolutions numériques permanences d’apprentissage et nouvelles exigences méthodologiques. » Jean Sabiron, éminent collègue d'anglais et universitaire, orateur averti et grand habitué de Cyber-Langues nous propose de partager quelques idées à travers des retours sur l'éthymologie des certains mots. Ainsi  ‘outil’ signifie à l’origine ‘équipements, objets nécessaires qu’on embarque pour un voyage’, un instrument fonctionnel et évolutif, forgé pour prolonger et amplifier les capacités humaines : ce n’est donc pas l’outil (lecteur MP3, TNI, …) qui doit être au cœur de nos préoccupations didactiques, mais bien ce que l’on en fait, l’outil n’étant par définition ni bon, ni mauvais. Il cite également les plus-values des TICE, telles qu’elles sont évoquées en 2010 par André Tricot : Motivation, engagement et plaisir, richesse et complexité, Interactivité, personnalisation et évolution du statut des connaissances.

Puis il nous présente des façons originales de transformer des contenus en ligne (formulaires en ligne, sondages, documents audio,...) en activité destinée à l'étude de la langue anglaise, comme il sait si bien le faire dans son blog d'une richesse inépuisable. Mais les collègues enseignant l'anglais le savent déjà. 

Jean Sabiron nous aide ainsi à définir de nouveaux territoires d'apprentissages caractérisés par plusieurs critères:  rapidité d’accès  et  ubiquité, suppression des lieux spécifiques de travail,  d’information ou formation, de relations sociales, ou de loisirs, décloisonnement des périodes consacrées, prise d’information Individuelle et/ou collective et/ou collaborative. Il précise également que "80 % de l’apprentissage s’avère être réalisé sur un mode informel. » selon Peter Henchel : « On estime à 75 % la part des compétences professionnelles acquises de manière informelle – par la pratique, l’échange avec des collègues ou son manager, les lectures ou d’autres approches comparables ».

Il décrit l’évolution des approches : pertinence d’un développement accru de la culture langagière, externalisation des tâches de bas niveau, en autonomie préparée, renforcement in situ des tâches de haut niveau (procédurales), des fonctions de l’esprit critique, de la communication, et de la validation collective des acquis du groupe-classe (pour une mémorisation facilitée), création de «cohérences locales, temporaires et plurielles» (C. Puren) : environnement global ou applications combinables. Il entrevoit une nouvelle approche de séquences de formation : la directivité précède l’autonomie préparée, la modernité permanente de la psychologie cognitive de D. Gaonac’h, P. Lévy, P. Rabardel, G. Delacôte, A. Tricot, … l’éloge et l’exigence de la maturation (vs. immédiateté), ou l’urgence de la déconnexion, évolutions des représentations de l’apprentissage.

Jean Sabiron passe ensuite à l’analyse du blog et présente de nombreuses activités qu’il créées  à partir du web et met généreusement à disposition sur son blog, incontournable source d’inspiration de nos collègues enseignants d’anglais, et des autres.

http://sabironlangues.typepad.fr/

Commentaires

Aucun commentaire sur ce message.