Adresse Email :
Mot de Passe :
Mot de passe oublié? Pas encore inscrit?
 
Cyber-Langues 2015 > Messages > Conférence Le numérique : vers un plaisir d'apprendre et d'enseigner renouvelés - Le numérique au quotidien ou comment stimuler créativité et interactivité pour un plaisir d’apprendre retrouvé - Maël Joyeux et Laurence Peyressatre-Gillot

 Messages

 Conférence Le numérique : vers un plaisir d'apprendre et d'enseigner renouvelés - Le numérique au quotidien ou comment stimuler créativité et interactivité pour un plaisir d’apprendre retrouvé - Maël  Joyeux et Laurence Peyressatre-Gillot
Maël Joyeux , enseignante d’anglais au lycée François Villon des Mureaux (Yvelines) et formatrice académique pour l'ESPE de l'académie de Versailles, ainsi que Laurence Peyressatre-Gillot, enseignante d’anglais au lycée Richelieu de Rueil-Malmaison (Hauts de Seine) et coordinatrice de la formation interlangues pour l’académie de Versailles, proposent de nous donner quelques idées pour stimuler la créativité des élèves en utilisant le numérique. L’outil numérique permet au professeur de changer le rapport que l’élève a à l’écrit, qui n’est plus le texte figé écrit au tableau. En donnant, par exemple, la possibilité d’un travail écrit collaboratif (écriture à plusieurs mains d’une histoire) ou en permettant un passage de l’écrit vers l’oral sous la forme, par exemple d’un mini-journal TV, ou d’un enregistrement vidéo. L’aspect ludique est vraiment désinhibant pour l’élève.
De nombreux outils permettent de créer des outils de mémorisation ou de faciliter le processus de fixation : avec LearningApps on peut par exemple faire jouer au ‘qui veut gagner des millions’, permettre la personnalisation d’une liste de vocabulaire par l’intermédiaire d’un dictionnaire avec le Pons en ligne, ou permettre un travail en ‘text to speech’. Le travail de groupe est facilité par le numérique , mais doit également être bien encadré. Une équipe d’élèves journalistes doit par exemple choisir la Une du lendemain (une photo, un titre, un paragraphe) et présenter leur choix à un autre groupe de rédacteurs en chef (élèves-experts) en motivant leur choix. Les rédacteurs doivent également être très attentifs, car ils devront eux aussi motiver leur choix. L’écoute est ainsi plus active et peut être prolongée par un forum pour que les élèves puissent interagir après coup. La classe inversée permet à l’élève de mieux comprendre et d’être plus actif en classe. Les outils numériques permettent le développement d’une « créativité numérique » de l’élève.
L’enseignant n’est plus le seul référent/modèle et permet une variété L’intervention finit sur la citation de Rabelais : « Les enfants ne sont pas des vases à remplir, mais des feux à allumer » et le numérique est le briquet qui permet au professeur de rallumer cette flamme auprès des élèves.

Commentaires

Aucun commentaire sur ce message.