Autres blogs
Il n'y a aucun élément dans la liste.
Après 2 mois de détente et de loisirs, la rentrée des classes est souvent une période assez délicate, aussi bien pour les enfants que pour les parents.

 Calendrier

Il n'y a actuellement aucun événement à venir.
4 erreurs courantes en anglais commises par des français

Un aspect clé de l’apprentissage d’une langue consiste à étudier les erreurs commises et à les corriger en les comprenant. Bien que chacun ait ses propres difficultés, certaines sont communes à tous les français apprenant l’anglais. Nous vous en avons sélectionné quelques-unes pour vous aider dans votre apprentissage:

1. Les faux-amis

Anglais apprenant le français ou français étudiant l’anglais, tous souffrent de ce problème ! Les faux-amis sont des mots similaires dans les deux langues, mais qui ont en fait un sens bien différent:

Attended/assisted:

  • She assisted to the presentation. (incorrect)
  • She attended the presentation. (correct)

En anglais, le verbe « to assist » signifie « aider », tandis que « assister » se traduit par « to attend ».

Sympathetic:

Les français utilisent souvent le mot « sympathetic » pour dire « gentil » ou « sympathique ». Mais le terme anglais indique en fait que vous comprenez ce que quelqu’un ressent:

  • When I told me boss about my family problems, he was very sympathetic and told me to take a few days off.

2. Usage incorrect des infinitifs

L’infinitif en anglais est un piège courant pour les français. Voilà deux erreurs classiques que même les plus aguerris en anglais commettent de temps à autre:

Infinitif au lieu du gérondif

Quand un verbe doit remplacer un nom, la langue française utilise l’infinitif (par exemple J’ai envie d’aller à la plage »). Mais en anglais ce type de construction emploie un gérondif (la forme en –ing):

  • They are interested in to learn about French cinema. (incorrect)
  • They are interested in learning about French cinema. (correct)

Infinitifs employés après des modaux

C’est sans doute l’une des erreurs les plus caractéristiques que commettent les français lorsqu’ils parlent en anglais: les verbes modaux (can, may, shall, will, must) sont suivis d’un infinitif, sans « to » :

  • I must to finish this project by the end of the month. (incorrect)
  • I must finish this project by the end of the month. (correct)

3. Pluriels non nécessaires

Le français contient beaucoup de noms qui s’emploient au pluriel pour désigner un collectif plutôt qu’un pluriel grammatical (par exemple « informations », « cheveux », …). Mais en anglais, vous devrez vous habituer à employer un singulier à la place !

  • Can you give me some informations about the program ? (incorrect)
  • Can you give me some information about the program ? (correct)

4. Prononciation

Personne ne s’attend à une prononciation parfaite, mais parfois une mauvaise prononciation peut vous rendre difficilement compréhensible. Par exemple, les français sont connus pour avoir un problème avec le « H » : ils prononcent « appy » au lieu de « happy, « ole » au lieu de « hole », etc. La seule manière de se débarrasser de ce problème est de beaucoup pratiquer avec des anglais. Pour cela, le mieux est de passer une semaine avec une famille dont l’anglais est langue maternelle.

Cette liste ne se veut nullement exhaustive, mais nous espérons qu’elle vous aidera à identifier les difficultés à travailler, que vous soyez seul ou entouré d’amis anglais ou de professeurs. Le seul autre conseil que nous puissions vous donner est: « pratiquez, pratiquez, pratiquez ! ».

4 conseils aux parents pour la rentrée des classes

Après 2 mois de détente et de loisirs, la rentrée des classes est souvent une période assez délicate, aussi bien pour les enfants que pour les parents. Nouveau rythme, retour des contraintes, éventuelles appréhensions, organisation minutée, etc. Pour que la fin des grandes vacances se déroule le mieux possible, suivez donc nos 4 conseils aux parents pour la rentrée des classes !

1. Reprenez un rythme scolaire

Pendant les grandes vacances, les bambins ont un rythme assez décousu. Ils se couchent tard pour profiter des soirées d’été, ils font la grasse matinée, ils mangent à des heures irrégulières… Bref, ils adoptent le rythme des adultes en vacances !

Seulement, en période scolaire, il n’est plus possible d’avoir cette cadence décalée et irrégulière. À l’approche de la rentrée des classes, il faut donc reprendre un rythme plus adapté. Cela signifie d’abord de se coucher assez tôt (adaptez l’heure selon l’âge de votre enfant) et de se lever également plus tôt (à l’heure où il devra se lever pour aller à l’école). En complément, reprenez aussi des habitudes alimentaires plus adéquates, en mangeant à heures fixes : petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner.

Ce retour au rythme scolaire rendra la transition plus douce et plus supportable pour les enfants et les parents.

2. Préparez les affaires pour l’école

Ensuite, toutes les affaires de votre enfant doivent être prêtes pour le jour J. Et puisque des milliers de parents sont concernés par les achats pour la rentrée, il faut vous y prendre suffisamment tôt pour obtenir toutes les affaires nécessaires !

En pratique, pensez:

  • Aux fournitures scolaires: sac à dos, agenda, stylos, cahiers, livres et autre matériel; votre enfant doit avoir le nécessaire à disposition pour bien démarrer son année scolaire.
  • Aux démarches administratives: cantine, abonnement de bus, périscolaire, etc. Certaines démarches s’effectuent avant les grandes vacances et d’autres à la rentrée. Organisez-vous pour ne pas être pris au dépourvu.
  • Aux vêtements: la rentrée est souvent l’occasion de renouveler la garde-robe pour l’école. Veillez aussi à coller des nominettes sur les vêtements et les chaussures, pour éviter qu’ils soient échangés avec des camarades.

3. Rassurez votre enfant

Afin que la reprise soit plus douce, aidez votre enfant à l’appréhender de manière positive. Quitter le plaisir des grandes vacances pour retourner sur les bancs de l’école est souvent un moment difficile. Vous devez alors préparer votre bambin mentalement et le rassurer.

Insistez donc sur les éléments positifs: retrouvailles avec les copains, reprise de son activité extrascolaire préférée, découverte de nouvelles matières intéressantes, rencontre avec de nouveaux amis, etc. Et si votre enfant va dans une nouvelle école, vous pouvez y faire un tour quelques jours avant la rentrée. Même si l’établissement est fermé et qu’il n’en voit que l’extérieur, cette initiative le rassurera et l’aidera à se projeter.

Enfin, si votre petit est particulièrement stressé, expliquez-lui que vous comprenez ses craintes, que vous aviez les mêmes à son âge et que vous serez présent pour lui en cas de difficultés. Évidemment, ne lui montrez pas vos propres appréhensions !

4. Vérifiez la santé de votre bambin

Par ailleurs, avant de retourner à l’école, assurez-vous que votre bambin soit en bonne santé. Chaque jour, il sera à nouveau en contact avec des dizaines d’autres enfants, mieux vaut donc éviter les contaminations ! Vérifiez donc que tous ses vaccins sont bien à jour.

Si vous avez le moindre doute, effectuez aussi un bilan visuel ou auditif. Des problèmes d’ouïe ou de vue sont très néfastes pour les résultats scolaires et causent parfois des troubles de l’attention et de la concentration. En les détectant et en les traitant suffisamment tôt, vous mettez toutes les chances du côté de votre enfant.

Conclusion

Grâce à ces conseils, votre petit et vous serez parés pour la rentrée des classes ! Pour finir, demandez à votre enfant s’il préfère que vous l’accompagniez ou non dans son école le jour J. Cette dernière étape aidera à ce que la rentrée se passe au mieux.

Bienvenue dans votre Communauté !
Pour démarrer et créer votre communauté, vous allez
  • créer des catégories pour vos articles
  • ouvrir un album de photos
  • partager des documents
  • partager un calendrier

Une fois que tout est prêt, demandez à vos futurs membres de s'inscrire en allant dans la Recherche de communautés, puis en s'inscrivant.
Il vous suffit de leur donner les bons droits dans Gérer mes communautés.