Afficher : 
DescriptionFiltrer
Trier par pièces jointesAppuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
Mettez vos textes en musiqueAppuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
Musicien polyvalent (guitare basse, batterie, claviers) et arrangeur expérimenté réalise vos démos (recherche harmonie, relevé SACEM et enregistrement). Acoustique ou électrique. Contact : 06 85 87 2008 ou 01 30 69 98 63.
Divers02/03/2007 22:05musicaelle
cherche logiciel Appuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
 syntèse des polymères au labo virtuel et échanges fiches techniques
kadour_badri@yahoo.fr
Divers30/03/2007 16:11inspecteur
MERLOT AFRICA NETWORKAppuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
J'ai lance un nouveau reseau de dissemination et de promotion de
l'utlisation des ressources e-learning en Afrique. Pour en savoir plus
vous pouvez visiter le premier site web du projet. Je suis entrain de
trouver des financements pour la recherche dans ce domaine.
http://courses.international.edu/edu669aug078s1/mdiackedu669/index.html

Visitez et dites moi ce que vous en pensez.

Cordialement,

Moustapha
Sites18/09/2007 14:11MDiack
Festimaj festival international de films d'écolesAppuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
Festimaj est un festival international de films d'écoles, il est ouvert à toutes les catégories d'enseignement de la maternelle à l'enseignement supérieur. La 5ème édition aura lieu du 27 au 31 mai 2008 à Meyzieu (Rhône) le président du jury est André Melançon, qui est en quelque sorte le grand-papa du cinéma pour enfants au Québec. Figure incontournable du cinéma québécois depuis plus de 30 ans, l’auteur, réalisateur et comédien André Melançon s’est démarqué par la qualité indéniable des films pour enfants qu’il a réalisés au fil des années. Grâce aux longs-métrages La Guerre des Tuques (1984) et Bach et Bottine (1986) de la série Contes Pour Tous, André Melançon a acquis une réputation internationale suite à de nombreuses récompenses attribuées lors de festivals aux quatre coins de la planète. Récemment à la télévision, Melançon a laissé sa marque en réalisant des séries exceptionnelles telles que Cher Olivier, Ces Enfants d’ailleurs II et en signant une mémorable adaptation télévisuelle de la pièce Albertine en cinq temps, de Michel Tremblay. Dans son récent documentaire Printemps fragile, André Melançon, psychoéducateur de formation, revient à ce qui l'a mené au cinéma: son intérêt pour les enfants. Un film qu'il décrit comme un " cahier de bord ". André Melançon sera présent pendant tout le festival et animera un ateiler de réalisation. Les inscriptions de films sont ouvertes et se font en ligne : http://www.festimaj.com Vous avez jusqu'au 15 avril pour inscrire vos films et jusqu'au 1er mai pour nous les envoyer. Les films ne doivent pas excéder 8 minutes (générique compris). Cette année, nous proposons un thème à ceux qui le souhaitent : Mes (7) Merveilles Les candidats ont le choix de traiter ce sujet ou un sujet libre. Concours d'affiches : Pour la première année, nous organisons un concours d'affiches afin d'encourager les jeunes designers. Concours ouvert à toutes les écoles y compris les écoles d’arts graphiques et de communication. Une exposition des différents travaux aura lieu pendant le Festival à la Médiathèque de Meyzieu. Les spectateurs pourront ainsi voter pour l'affiche qu'ils préfèrent. L'affiche qui aura recueilli le plus de suffrages sera retenue pour Festimaj 2009. La date limite de participation est fixée au 1er mai 2008. Un formulaire de participation avec cahier des charges et règlement sera remis aux participants ou aux écoles sur simple demande (rubrique contact). Les objectifs du festival : - Offrir un écran aux films d'écoles afin qu'ils soient diffusés devant un large public - Développer des échanges entre élèves, étudiants et professionnels du cinéma - Développer des échanges entre les jeunes de différents pays - Proposer des tables rondes autour de l'éducation à l'image Les pays qui ont déjà participé : Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Géorgie, Grande-Bretagne, Iran, Liban, Maroc, Palestine, Québec, Roumanie, Sénégal, Suisse, Syrie Nouveaux pays inscrits pour l'instant : Cameroun, Corée, Italie Parallèlement au festival, nous organisons des sessions de formations autour de l'éducation à l'image, ateliers de pratique cinématographique : écriture, réalisation, montage... Les inscriptions et la participation au festival sont entièrement gratuites. Pour toutes informations complémentaires une seule adresse: http://www.festimaj.com
Livres - MultimédiaPièce jointe03/01/2008 17:51Festimaj
handicap et scolarisationAppuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)

Scolarisation des enfants handicapés : une association handicap-Soins-Ecole-Réponses Adaptées H.S.E.R.A. porte le sujet sur la place publique

L’intégration scolaire prônée par la loi de février 2005 n’est pas adaptée à tous les handicaps. Un enfant en fauteuil roulant peut avoir accès à l’école s’il y a des rampes, des ascenseurs ; un enfant sourd-muet aussi s’il rencontre un enseignant qui use de la langue des signes. Mais pour des enfants présentant des déficiences intellectuelles ou mentales sévères, des troubles graves du comportement l’école est d’abord inadaptée. Ces enfants nécessitent des soins et une éducation spécialisée. En l’ignorant, l’école consacre leurs échecs. Le handicap constitue une différence qu’il faut accepter : la nier au prétexte d’égalité est lourd de conséquences : retards de prise en charge adaptées, souffrances pour les enfants, les parents et les professionnels, enseignants compris.

La loi oblige les directeurs d’école à tous les inscrire. Peut-on parler d’intégration scolaire quand un enfant passe deux demi-journées en classe et le reste de la semaine dans sa famille ? Non. La maison départementale des personnes handicapées a supprimé et remplacé les commissions (CDES) composées d’enseignants et de professionnels qui alertaient les parents sur l’orientation des enfants handicapés. Désormais, c’est aux seuls parents de demander l’inscription dans un établissement spécialisé. Quel parent fera d’emblée une telle démarche alors qu’on lui propose une inscription à l’école ? Aucun, car tous rêvent d’un enfant normal, en milieu ordinaire, ce qui se comprend. Dans les meilleurs des cas, ils finiront par réclamer une prise en charge adaptée, mais elle se fera de façon différée, au détriment des enfants. Dans l’IMP où je travaille, nous recevons des enfants quittant l’école et présentant des difficultés plus lourdes à traiter parce qu’il n’ont pas été orientés assez tôt. Veut-t-on réellement favoriser l’autonomie et l’épanouissement de ces enfants en les mettant d’emblée à l’école ?

Les établissements spécialisés ne sont pas des mouroirs comme on veut le faire croire mais des petites écoles adaptées ouvertes sur l’extérieur. Certains, parce qu’on les a préparé, intégreront l’école ordinaire. Pas tous. Encore faut-il qu’il y ait des places : 15 000 classes spécialisées ont été fermées en 10 ans ; 14 000 postes d’enseignants spécialisés supprimés dans les écoles en 20 ans. 20 000 places manquent en établissements spécialisés. Combien des 47 500 enfants sans solution restent dans leur famille, sans ou avec si peu de soins ?

Le problème est politique : un enfant en Institut Spécialisé coûte dix fois plus cher qu’un enfant en classe ordinaire ; une classe d’intégration scolaire de 11 enfants est moins rentable qu’une de 26 ! Il faut choisir dans quelle société nous voulons vivre ! L’inscription obligatoire à l’école n’est pas une intégration pour ces enfants mais un déni éducatif, un déni de soins. Une maltraitance.

Daniel Tiran, éducateur spécialisé en Institut Médico-Pédagogique.

L’association Handicap-Soins-Ecole-Réponses Adaptées, H.S.E.R.A, agit pour stopper ce désastre.

HSERA 15 rue RIBIERE 75019 PARIS.Http://hsera.free.fr/ Mail hsera@free.fr

Objet de HSERA : « …mettre en oeuvre ses moyens afin que les enfants handicapés puissent bénéficier d’une réponse adaptée à leurs besoins spécifiques considérant qu’aucune réponse adaptée ne saurait venir d’une obligation faites à tous… Association indépendante de toute école politique, religieuse et des pouvoirs publics. »

Une pétition circule : plus de 6000 professionnels médecins enseignants parents organisations associations l’ont déjà signée. Signez ! Faites signer ! Adhérez ! Apportez votre soutien ! HSERA est entièrement autofinancée.

 

Sites19/05/2008 23:08DanielTiran
Communication interculturelleAppuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
Passerelles - communication interculturelle: http://kerstinteixido.typepad.fr. Un journal culturel et didactique franco-allemand.
Livres - Multimédia20/05/2008 20:15kerstinteixido
En direct du forum
Maitre auxilaire lycée agricole
-
Agrégation et Doctorat
- Vraiment sympa ce site web voyance gratuite
Le Forum "La cafétéria"

Partenaires

Nos annonces