Afficher : 
Modifié : 10/06/2008 14:22 par Yvane EPIN
Office pour les enseignants

Une nouvelle communauté vient d'être ouverte dans la cafétéria, consacré à l'offre Office pour les enseignants :

 

Cliquez ici pour accéder à la communauté Office pour les enseignants !

Office pour les enseignantsAppuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
Publié : 11/06/2008 11:48 par El Bolo
AH, LES ENF...!!! Bien dit, Haricophile ! Puissent les utilisateurs du Café Pédagogique avoir un sursaut de civisme, un éclair de lucidité, un zeste d'esprit de fronde voltairienne, refuser la soumission des esprits au grand capital (si, si, comme on disait dans les années 70) et se mobiliser pour : - ne pas relayer ce cheval de troie - promouvoir au contraire l'open source - protester auprès de notre "chère" tutelle - enfin, EDUQUER, EDUQUER, EDUQUER encore ! Et le Café pédagogique serait bienvenu de coordonner, organiser un effort dans ce sens, plutôt que de se contenter d'une petite ligne sur l'attaque contre l'open source (qui avait déjà le mérite d'être présente, soyons juste !) Il n'y a de liberté de la presse qu'engagée, et elle s'use quand on ne s'en sert pas, comme cancanne (approximativement :-)) l'autre... Bien cordialement,
(sans titre)Appuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
Modifié : 13/06/2008 09:40 par micro38

Une nouvelle communauté vient d'être ouverte dans la cafétéria, consacré à l'offre Office pour les enseignants :

Une honte pour ce site. L'aliénation au tout Microsoft continue, et est encouragée par l'état, et même par un site "bien sous tout rapport" commme le vôtre ??!!

Microsoft continue son prosélytisme outrancier en "offrant" à nos chers têtes blondes, par le truchement des professeurs non avertis, l'automatisme Microsoft. Bientôt on ne dira plus ordinateur, mais Windows. On ne dit déjà plus "traitement de texte", mais "Word". Et vous souhaitez en être les complices ?

Sait-on ce que cela implique, financièrement (au niveau national), déontologiquement, et même, philosophiquement ?

Je cite Richard Stallman: "Le logiciel propriétaire laisse les utilisateurs divisés et sans aide. Son fonctionnement est secret, il est ainsi incompatible avec l'esprit-même de l'apprentissage. Apprendre aux enfants à utiliser un système propriétaire (non libre) tel que Windows ne leur rend pas le monde meilleur, car cela les place - et peut-être à jamais - sous la coupe du développeur du système. On pourrait aussi bien proposer aux enfants une drogue addictive."

L'administration, notamment, contribue donc a ce paradoxe: Microsoft France, simple filiale de Microsoft Ireland, impacte la balance commerciale déficitaire de la France pour un montant de 947 842 000 € en importation, soit 3,39% du total du solde négatif pour l'année 2006 (déficit du commerce extérieur) !

Dans le même temps l'Irlande peut recenser sur son propre territoire une entreprise avec un chiffre d'affaires de 9 469 843 000 € (oui, 9,5 milliards d'euros!), soit l'équivalent de 5,63 % de son Produit Intérieur Brut, mais cela, sans aucun impact sur l'emploi local, car l'entreprise compte seulement 1 115 employés (sic)...

Cela explique notamment pourquoi, lorsque l'Irlande est à son tour chargée de la présidence de l'UE, autant d'efforts sont fournis pour essayer de rendre le logiciel brevetable, et donc tuer les petits éditeurs et le logiciel libre.

On pourrait disserter des heures sur le phénomène Microsoft et son effet sur le Monde d'aujourd'hui. Pourquoi m'impose-t-on Windows Vista sur un ordinateur neuf, au mépris du code du commerce (vente liée), et sans aucune réaction de l'état ou de la DGCCRF. Pourquoi est-ce au client honnête de se battre, des mois (cf la rare jurisprudence existante), pour se faire rembourser quelques centaines d'euros indûment perçus puisque relatifs à des logiciels vendus de force, au mépris de la loi ? Comment un état souverain peut-il être sûr que les logiciels propriétaires, impénétrables, achetés à une société étrangère, ne sont pas truffés d'oreilles indiscrètes, alors qu'il est si facile de le vérifier dans un logiciel au code ouvert ?

Il est déjà trop tard pour un certain nombre de combats. Par exemple, le combat pour promouvoir un format de fichier texte universel, ouvert, sécurisé et non pas contrôlé par une seule société, est perdu. Aujourd'hui, si vous n'envoyez pas votre prose au format ".doc", peu de gens sauront l'ouvrir. Mais d'autres combats pour la simple liberté de choisir, et donc contre l'aliénation de tous par un seul, sont encore possibles. Mais pour cela, les nations libres, démocratiques, ont besoin de leurs enseignants, des enseignants avertis, conscients des enjeux de société consécutifs des problématiques du "trust".

Est-ce trop demander ? Les partisans du libre, et du libre choix, ne demandent pas la "mort" de Microsoft, mais seulement un retour à un juste équilibre des forces en présence. 98% du marché des ordinateurs personnels, possédés par "un seul homme" (Bill Gates ?), ce n'est pas raisonnable. Quand on mesure le pouvoir de l'informatique dans nos vies de tous les jours, cette position dominante est un danger pour la liberté de tous à l'accès à l'information, à la culture et au divertissement.

Pour toutes ces raisons et pour encore d'autres, le généreux "don" de Microsoft aux enseignants est aussi sympathique que la pomme offerte par la méchante reine à Blanche Neige. Et il n'est pas sûr qu'on puisse compter sur le Prince charmant, cette fois-ci...

Franck Lavis
(sans titre)Appuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
Publié : 19/06/2008 15:50 par equinoxe2008
Je trouve les propos tenus dans ces posts extrêmement outranciers, sur un combat qui n'est même plus d'arrière-garde. GOOGLE offre gratuitement le pack GOOGLE APPS à tous les établissements scolaires: 500 comptes mail de 6 Go, plus tous les services connexes. Qui s'en offusque ? Je n'ai rien lu à ce sujet, vous avez l'indignation sélective !! Aveuglés depuis toujours par cette phobie de MICROSOFT que j'ai un temps partagée, avant de trouver ça tellement débile, vous ne voyez plus rien que ce qui vous arrange. Qu'est-ce qui vous empêche de virer VISTA de vos machines ? (On trouve des portables à 299 € avec LINUX) Qu'est-ce qui vous empêche d'installer OPENOFFICE, ABIWORD et tutti quanti ? Par pitié arrêtez les grands mots: oppression, lavage de cerveaux (est-ce d'ailleurs utile ?) et gardez les pour des causes qui en valent la peine. Il y a sur cette planète des vraies victimes d'oppression et de dictature. Pas des geignards à qui, horreur, on impose VISTA, sur son bel ordinateur portable. Alors un peu de décence dans le choix de vos expressions!
(sans titre)Appuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)
Modifié : 10/11/2008 23:26 par Phildici
Je me range aux côtés d'Equinoxe 2008. Je suis d'accord sans réserve. Le Café pédagogique est tout à fait respectable. C'est un des meilleurs site d'information sur l'enseignement. Il est indépendant, complet, gratuit et lisible. Que demandez-vous d'autre ? Parce que vous n'aimez pas Windows, il ne faut pas en parler ? Vous plaisantez j'espère ! Parce que Windows est commercial et joue avec les lois du commerce, vous boycottez un site qui en parle ??? Vous ne devez pas faire beaucoup d'internet alors ! Le Café vous signale qu'un accord cadre a été signé et vous montez au créneau contre celui qui vous informe ! Vous vous trompez d'ennemi ! J'ai moi-même, sur mon site lasalledesprofs.fr, parlé de cet accord cadre en janvier 2008 et je n'en rougis pas. http://lasalledesprofs.fr/viewtopic.php?f=13&t=91 C'est un accord important qui permet à celui qui veut utiliser Windows pour son travail... d'utiliser Windows. On a une profession dans laquelle on est obligé de s'informatiser. Qu'on le veuille ou non. C'est quand même mieux que nos patrons nous facilitent la tache. Je n'ai jamais vu un débutant utiliser Linux. Jamais. Alors bien sûr, c'est sans doute parce que Linux n'est pas préinstallé, certes. Je me mets à la place du professeur débutant en informatique devant son PC vide : bien sûr que Windows lui tend les bras. Et bien sûr qu'il ira vers Windows... et il le paiera. Alors autant que son patron lui mette le pied à l'étrier. Voilà le résumer de ma pensée. Je passe sur le fait qu'ayant travaillé sur tous les systèmes... et bien je préfère le payant. J'opère le même choix pour mes antivirus d'ailleurs. Je passe donc pour en arriver à cette question : Vous posez-vous les même questions lors de vos voyages organisés ? Lors de l'achat du matériel scolaire ? Lorsque vous recevez vos manuels dans un salon des éditeurs ??? Vive le café pédagogique ! Libre ! Indépendant !
(sans titre)Appuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre)

Partenaires

Nos annonces