Orientation 

Par François Jarraud



Le Céreq le démontre : la croissance des diplômés va plus vite que celle des postes qualifiés. La fin de l'année est aussi le moment du premier bilan de l'orientation active, mise en place par Robien, réformée de force par les étudiants.


Davantage de diplômés que de postes indique le Céreq

"Le niveau de diplôme des jeunes qui arrivent sur le marché du travail s’élève au fil des générations. Dans le même temps, les emplois deviennent de plus en plus qualifiés. Toutefois, ces deux mouvements ne s’opèrent pas au même rythme : le premier est plus rapide que le second. De ce fait, les mêmes emplois sont pourvus par des personnes de plus en plus diplômées". Le phénomène est décrit en détail dans le Bref n°252 du Céreq.


Ainsi, de 1994 à 2006, le nombre d'actifs occupés de niveau I-II a augmenté de 5% par an tandis que le nombre de cadres n'augmentait que de 3%. D'une génération à l'autre les mêmes emplis ne sont pas pourvus par les mêmes qualifications. Ce phénomène, décrit par certains comme une "inflation scolaire", a des effets sociaux sensibles.


Faut-il pour autant fabriquer moins de diplômés ? Le sujet fait débat. Tout dépendra de la politique économique suivie par la France. Fera-t-elle un jour partie des pays qui misent sur l'innovation comme moteur de croissance ?

Bref 252

http://www.cereq.fr/pdf/b252.pdf

Sur le Café dossier sur l'inflation scolaire

http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/1103200[...


Orientation active : premier bilan critique

"Pour chacun … éviter l'échec dépendra aussi de ce dont il bénéficiera en premier cycle. Entendre par là : une organisation et une pratique des enseignements capables de faire tenir à l'institution la promesse qu'elle fait à ses étudiants… Sous ce rapport nos universités sont-elles suffisamment au clair avec les exigences contenues dans leur promesse pour qu'elles puissent s'estimer capables de la mener à bien ?" Sur l'Observatoire européen des pratiques universitaires, le philosophe Alain Renaut fait un premier bilan assez amer de l'orientation active.


L'esprit du texte a pourtant bien évolué depuis le texte de G. de Robien qui mettait en place une procédure de sélection, peut-être regardée avec nostalgie par A. Renaut. En 2007 les étudiants ont obtenu une redéfinition des premières années, un élément clé pour une véritable orientation positive. Et une nouvelle étape pour les universités…

Article A Renaut

http://www.oepu.paris-sorbonne.fr/index.php?option=com_conte[...

Sur le Café l'orientation active de Robien

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/19032007_Arti[...

Et les modifications de 2007

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/leleve/Pages/2007/Reforme[...]


Orientation : Les Jeunes Agriculteurs pourront promouvoir le métier d'agriculteur

En ce moment on voit surtout le syndicat professionnel des Jeunes Agriculteurs dans les blocages de dépots pétroliers. Mais le 29 mai, X. Darcos et M. Barnier recevaient les dirigeants du syndicat pour signer un accord favorisant la promotion du métier d'agriculteur dans les établissements secondaires, prioritairement dans les collèges.



Sur le site du Café
Par fjarraud , le dimanche 15 juin 2008.

Partenaires

Nos annonces