RESSOURCES PEDAGOGIQUES 

 Par Elisabeth Laurent

 

Sculpture unique, ombres portées multiples

Réaliser un travail tridimensionnel qui, placé devant le projecteur de diapositives, provoquera sur l’écran toutes sortes d’ombres étranges (ou sur un écran transparent, posé devant l’appareil).

Deux ombres au moins doivent être figuratives (afin d’avoir une contrainte qui évite le n’importe quoi). Les ombres importent plus que le travail en trois dimensions, mais ce dernier devra être solide, il fera partie de l'évaluation.

Les élèves sont invités à prendre eux-mêmes des photographies de leur travail.

Une ressource sur le site de l’académie de Grenoble

http://www.ac-grenoble.fr/disciplines/artpla/articles.php?lng=fr&pg=39

 

Des activités pour le collège

Une dizaine d’activités sont proposées sur le site de l’académie de Lille. Chaque fiche présente les questions et notions du programme mises en travail au moyen de la proposition de cours ainsi que des photos des productions des élèves.

- sixième
Frankenstein photomontage
les dernières pièces contexte, espace, fond/forme...

- cinquième
La foire aux hybrides assemblage, composite, greffe...
infographie et arts plastiques (parcours diversifié)
sculpter l'ombre, apprivoiser la lumière…
Approche de la question de l'image
champion de la forme, de la couleur, de la matière

- quatrième
écriture monumentale
le mètre carré le plus... hétérogénéité et cohérence plastique
Interroger le lieu
Peinture d'histoire / Histoire d'une peinture (IDD)

- troisième
2030, fonte du Pôle Nord, Lens sous les eaux… architecture
tête de l'art... outils numériques
une situation d'analyse d'oeuvre

Académie de Lille

http://www2b.ac-lille.fr/arts-plastiques/lecon_2005/2005_Frameset.htm

 

 

TDC 940 : Le cubisme

Le cubisme (1906-1914), mouvement de courte durée initié par Braque et Picasso -et représenté entre autres par Juan Gris, Albert Gleizes, Jean Metzinger, Robert Delaunay- s'inscrit dans une époque de profondes mutations artistiques, mais aussi scientifiques et techniques, en Europe. Il renouvelle profondément les formes et la conception même de la peinture. En cherchant à recréer un espace à trois dimensions sans avoir recours à l'illusionnisme pictural traditionnel ni au principe de la perspective, il contribue à ouvrir la voie de l'abstraction.

Sommaire détaillé et articles à consulter

http://www.cndp.fr/RevueTDC/som940.asp

 

 

Par norbert , le lundi 15 octobre 2007.

Partenaires

Nos annonces