Actu 

Par Julie Anne, François Jarraud et Blandine Raoul-Réa



Le web est riche de pistes de travail mais aussi de productions de collègues... en voici une sélection.

Haro sur Google !

Un bon, un très bon article de Thierry Klein, sur Ecrans, le site de Libération dédié aux médias.

Sans entrer dans un nouvel haro sur Google, ni trop en atténuer les points critiques, l'article met le doigt sur ce qui fait vraiment mal, tout en semblant le plus anodin : c'est que Google, tout bêtement, avant même de nous rendre feignant ou « idiot », nous rend...consommateurs. Le texte revient sur ce qui fait mal : l'algorithme soigneusement calculé en fonction des revenus possibles, les distractions-sirènes de tous les instants (avec l'argument-massue : « l’avantage de la bibliothèque physique sur Google : l’absence de distraction »)...

Et l'auteur d'ajouter : «et la consommation n’est absolument pas corrélée avec le savoir. »....hum, ça paraît tellement évident, mais pourtant, le répétons-nous assez souvent ?



C'est pour tout cela que cet article peut faire un tremplin tout trouvé à une séance sur une utilisation critique avec nos élèves : en les faisant lire et décrypter ce texte, les questions et réflexions qui en émergeront seront certainement très intéressantes. Certains points seraient intéressants à discuter ou modérer, et permettront de remettre les choses à l'endroit dans les représentations de nos élèves : accès n'est pas connaissance, acquisition réelle n'est pas accès potentiel, etc...

Mais l'idée qu'on puisse être leurré par notre quête de savoir reste toutefois assez savoureuse !

A noter : l'auteur du texte est le président de Speechi, société d'enseignement en ligne (logiciels, TBI...)...qu'on aurait plutôt pensé être absolument pro-Google et tout ce que cela symbolise.

L'article sur le site Ecrans

http://www.ecrans.fr/Comment-Google-contribue-au,8269.html


  

Apprendre avec le Web 2.0

Peut-on apprendre avec le Web 2.0 ? Oui ! nous dit une étude de la Commission européenne. Partant de l'étude de 8 cas précis, l'enquête met en évidence des "bonnes pratiques" innovantes, utilisant le web 2.0 dans l'éducation.

 

"Les outils web 2.0 ont un potentiel considérable d'amélioration des apprentissages en promouvant l'innovation et en facilitant l'accès des individus et des organisation à la formation tout au long de la vie"  nous dit l'étude. Elle repose sur l'analyse de 8 cas précis concernant la formation des enseignants (2 dispositifs finlandais), le soutien à l'innovation dans l'enseignement (en Grèce), l'enseignement dans le secondaire (en Suisse), l'enseignement supérieur (Allemagne) ou professionnel (Allemagne).

 

Selon l'étude, les outils de type web 2.0 (principalement wiki et blog) permettent de construire des environnements d'apprentissage plus personnalisés et plus motivants. Ils développent aussi de nouvelles compétences  comme la capacité à collaborer et communiquer, le multi taches, la capacité à s'auto organiser et à réfléchir sur son apprentissage.

 

L'étude met en évidence aussi les difficultés autres que techniques. Les enseignants doivent jouer des rôles nouveaux. Ils doivent avoir des compétences numériques.

 

Des 8 dispositifs suivis, 2 ont retenu notre attention. D'abord Welker's Wikinomics, un wiki utilisé en économie dans une école secondaire. Ensuite le réseau grec de soutien à l'innovation pédagogique Protovoulia.  Et la France ? Absente de l'étude, elle développe elle aussi des exemples de bonnes pratiques. Mais pour le savoir, mieux vaut lire votre Café habituel…

Good Practices For Learning 2.0. Promoting Innovation

 

Mémoires d’une nation

Comment créer une mémoire européenne ? Lancé par trois instituts tchèques, Mémoire d’une nation veut « définir la substance des régimes totalitaires du Xxeme siècle : le nazisme et le communisme ». Pour cela, le site réunit les souvenirs de milliers d'individus qui se sont retrouvés dans des situations critiques, ont été témoins d'évènements et sont capables de les relater.



Le site propose les témoignages d’un millier de personnes, anciens combattants de la seconde guerre mondiale, représentants de la résistance tchécoslovaque en 1939-1945, victimes de l'Holocauste, prisonniers politiques des années 50, mais aussi fonctionnaires du pouvoir exécutif - agents du KGB, NKVD, StB, fonctionnaires politiques.



Si une grande partie des témoins est tchèque ou slovaque, le site, appelé à se développer, est déjà un grand lieu des mémoires d’Europe et révèle, pour les gens de l’Ouest, de nombreux faits méconnus.



Mémoire d'une nation

http://www.memoryofnation.eu/?locale=fr_FR





La troisième exposition de Yann Arthus-Bertrand

La cour du ministère transformée en cour de récré. L'austère salle Condorcet en music hall improvisé. C'était un peu "relâche", vendredi 19 décembre, au ministère, malgré la présence du ministre. La présentation de la 3ème exposition de Yann Arthus-Bertrand sur le thème de l'énergie valait bien ces manquements à l'étiquette.



Pour une fois la vedette du jour n'était pas le ministre, bien présent avec Y. Arthus-Bertrand, mais Philippe Viard, le remarquable directeur de l'école d'Epiais-Rhus, un village du Val d'Oise, et sa classe de cycle 3. Depuis son arrivée à Epiais-Rhus, l'école enchaîne les projets écologiques. Les élèves calculent les kilométrages économisés, ils cultivent leur potager, partent à la découverte de zones humides, ramassent les piles usagées etc. L'ensemble des disciplines sont mobilisées pour mener les projets environnementaux.



Quand on lui demande ce dont il a le plus besoin, Philippe Viard parle d'encouragements et de suivi. Il bénéficie pourtant du soutien de la municipalité et de son inspectrice. Françoise Boudeau, maire-adjointe, témoigne des progrès et de l'investissement des élèves. Mme Mossé, inspectrice du secteur, suit autant qu'elle peut cette école pas comme les autres, dans une circonscription qui représente la moitié du département.



Yann Arthus-Bertrand présentait cette 3ème exposition qui sera mise à la disposition des 58 000 écoles, collèges et lycées, à charge pour eux de les retirer dans les CRDP. Le thème abordé est celui de l'énergie. Les 20 panneaux bénéficient de fiches pédagogiques.



Pour télécharger l'exposition

http://www.ledeveloppementdurable.fr/

L'école d'Epiais-Rhus

http://www.ec-epiais-rhus.ac-versailles.fr/


 

Le cinéma et l’école

Signalé par Jacques Piot (Toulouse) : un site par et pour (entre autres) les enseignants destiné à promouvoir l’utilisation du cinéma comme ressource pédagogique… « C'est à la fois une boîte à outils dans laquelle les enseignants sont encouragés à puiser et un lieu de débat et de réflexion sur le cinéma et ce qu’il peut nous apprendre du monde. […] Plus largement, Zéro de conduite défend un point de vue sur le cinéma qui sorte de la rhétorique promotionnelle sans se confondre avec le discours critique : il envisage le cinéma non seulement comme un art, mais aussi et surtout comme un outil d’appréhension du monde.

C’est pourquoi au-delà du cercle éducatif (enseignants, étudiants, parents d'élève) il s'adresse à tous les citoyens que nous sommes…. »

Le site permet la recherche par réalisateur et par titre pour accéder aux archives des dossiers pédagogiques déposés. Les films qui ont fait l’objet d’analyse et d’exploitation pédagogique sont très différents : le Che (pour l’actualité brûlante !), Entre les murs, Bamako, Indigènes, Le parfum… pour n’en citer que quelques uns. Chacue film est annoncé avec les disciplines afférentes. Le dossier est proposé en téléchargement.

Des contributions extérieures sont possibles, et sont validées par Zéro de Conduite. En vous inscrivant au Club, vous pouvez télécharger les corrigés des dossiers pédagogiques et d’autres services aussi !

Zero de Conduite

http://www.zerodeconduite.net/index.php


 

Ressources cinéma

Dans le cadre du 21ème festival Premiers plans à Angers, le CDDP du Maine et Loire publie des sélections de ressources remarquables.

Au programme

http://cddp49.crdp-nantes.fr/actions.asp?dep=ML&IDinfos=705



1ère Semaine mondiale du cinéma d'école

Festimaj, le festival international du film d'écoles évolue et développe la 1ère semaine mondiale du cinéma d'écoles du 2 au 6 juin 2009 pour sa 6ème édition. Festimaj est ouvert à toutes les catégories d'enseignement de la maternelle à l'enseignement supérieur. Vous avez jusqu'au 15 avril 2009 pour inscrire vos films et jusqu'au 5 mai 2009 pour nous faire parvenir vos films.

Festimaj

http://www.festimaj.com/



Sélection littérature jeunesse

Quatre-vingt livres et Cédéroms pour tous les âges… c’est une sélection commune BnF / Centre national de la littérature pour la jeunesse – La Joie par les livres. Ce livret peut se commander soit à l’unité soit par quantités (comme outil de communication avec les lecteurs, les parents…). Les prix sont dégressifs (compter 32 euros pour 200 exemplaires).



La joie par les livres

www.lajoieparleslivres.com

 

Sur le site du Café
Par raoul_rea , le jeudi 15 octobre 2009.

Partenaires

Nos annonces