Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

Les jeunes et leurs usages numériques 

Deux études publiées ce mois-ci. Anne Cordier analyse l'activité informationnelle des jeunes français. Une étude américaine pointe une nouvelle fracture numérique...



Les jeunes et l’info par Anne Cordier

Maîtresse de conférence en Sciences de l’information et de la communication, Anne Cordier répond dans une vidéo en ligne aux questions du Clemi. L’activité informationnelle des jeunes se reconfigure. Y jouent un rôle essentiel exploration, flânerie, recommandation : « Si tu ne vas pas à l’info, l’info viendra à toi ». Les jeunes s’informent avec plaisir, insiste Anne Cordier, en particulier via YouTube ou l’application Discover de Snapchat. L’École offre la possibilité d’un temps de relation différent de celui de la famille et du monde extrascolaire. Il y a nécessité d’un apprentissage verbalisé qui passe par une culture de l’information pour doter chacun de clefs de compréhension et d’action. Pistes : travailler la culture audiovisuelle, apprendre à différencier les sources et les autorités, mettre les élèves en projet mais pour interroger leurs représentations, mettre l’EMI à la fois en actes et en mots. Anne Cordier invite à ne pas trop se focaliser sur fake news et complots : s’informer doit faire plaisir plutôt que faire peur.

L’interview en ligne

https://www.youtube.com/watch?v=2Mj54nCCxZw&feature=youtu.be

Anne Cordier dans Le Café pédagogique

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/01/08012016Article635878329984545664.aspx



Le smarthphone rythme la journée des pré-ados

"Avec la banalisation de l’utilisation d’Internet à domicile dès le plus jeune âge, l’abaissement de l’âge de possession du premier smartphone et plus largement la multiplicité des modes    d’accès, les 8-14 ans développent massivement des pratiques culturelles dématérialisées. Pour cette nouvelle génération, les biens culturels se consomment tout le temps, vite et de préférence gratuitement. Si les enfants sont de prime abord encadrés par leurs parents, ils acquièrent au fil de l’âge une certaine autonomie dans leurs usages, au sein desquels YouTube apparaît comme la porte d’entrée principale vers une profusion de contenus". L'enquête menée par l'Hadopi ne manque pas de naïvetés sur les "smartphones natives" et ne porte que sur 23 jeunes franciliens. Mais on retiendra, outre le poids de Youtube, le détail d'une journée ordinaire de ces pré adolescents où la journée est marquée par les différents usages du portable.

L'étude
https://hadopi.fr/sites/default/files/ESSENTIEL-etude-8_14-ans-MAI-2017.pdf



Sur le site du Café

Par fjarraud , le samedi 08 juillet 2017.
En direct du forum
Lire
- Bien consciente et heureuse de la dimension pédagogique de notre rôle, il n'en reste pas moins que la gestion des ressources nous incombe et que le livre "Le métier de documentaliste" est très utile même si certains de ses chapitres ne nous...
Mettre en place le B2i dans le lycée - début du feuilleton
- Bonjour,   Je suis chargé de mettre en place le B2I lycée dans mon établissement. Contrairement à d'autres, nous avons un parc informatique raisonnable et mes collègues sont pour un certain nombre plutôt bienveillants,... oui mais… j'ai...
Le Forum "Documentation"

Partenaires

Nos annonces