Marketing 

Promotions en ligne : adaptez vos techniques marketing au web
Difficile de retenir le client zappeur qui saute d'une page à l'autre d'un click de souris. Voici les méthodes pour attirer l'attention sur leurs promos, utilisées par plus grands e-marchands.
http://www.lentreprise.com/3/3/5/article/11723.html

 

Parcs de loisirs : côté coulisses
Depuis près de quinze ans, les parcs de loisirs connaissent un engouement exponentiel. En vingt ans, leur fréquentation a été multipliée par 20. Parmi eux, ceux à vocation culturelle, dits "à thème", ont parfois du mal à attirer les foules.
http://www.france5.fr/c-notre-affaire/index-fr.php?id_rubrique=1090

 

Le marché des bas et collants
Concurrence asiatique féroce, délocalisations à répétition, consommation en baisse... le secteur des bas et des collants est en grande difficulté. Carole Gaessler est allée à la rencontre des derniers fabricants, qui tirent leur épingle du jeu en misant sur le haut de gamme, la technicité ou la réactivité.
http://www.france5.fr/c-notre-affaire/index-fr.php?id_rubrique=1092

 

Neuromarketing : percer les secrets de l'acte d'achat
Grâce au neuromarketing, comprendre les motivations profondes de l'acheteur devient possible. Quel en est le principe ? Quelles interrogations soulève-t-il ? Comment les consommateurs ont-ils évolué ces dernières années ? Eclairage.
http://management.journaldunet.com/dossiers/0702175-neuromarketing/index.shtml

 

Quelles sont les couleurs qui font vendre ?
Pourquoi les voitures de sport sont-elles rouges ? Pourquoi le noir est-il associé au luxe ? Les couleurs peuvent faire décoller les ventes d'un produit, et les spécialistes du marketing l'ont bien compris.
http://www.journaldunet.com/economie/expliquez-moi/couleurs-qui-font-vendre/index.shtml

 

Techniques de négo : un jour dans l'école des super-vendeurs JC Decaux
Le roi de l'affichage, Jean-Claude Decaux, forme ses commerciaux pour affûter leurs armes de vendeurs et générer plus de chiffre d'affaires. Récit d'une journée de formation riche en couleurs.
http://www.lentreprise.com/3/3/2/article/11815.html

 

Choisir les actions d'amélioration : la grille des choix
Les entreprises réalisent des enquêtes de satisfaction pour améliorer leurs prestations, mieux satisfaire leurs clients et gagner en compétitivité. Une fois connus les résultats de ces enquêtes, l'entrepreneur doit définir des priorités d'amélioration car il ne peut traiter tous les points d'insatisfaction en même temps : ses moyens financiers ou son temps disponible ne le lui permettent généralement pas. Il a donc besoin de savoir objectivement où faire porter l'effort en premier. La grille de choix est un outil qui peut l'aider dans ce but. Elle consiste à croiser les résultats de l'enquête de satisfaction avec les priorités du professionnel. Elle permet ainsi de définir et de hiérarchiser objectivement les axes de progrès.
http://www.netpme.fr/organisation-management/933-choisir-actions-amelioration-grille-choix.html

 

Le marketing des nouvelles technologies de l’information et de la communication
Le marketing des NTIC, des nouvelles technologies de l’information. Y-a-t-il un sujet qui fasse plus rêver, un sujet plus intéressant ? Même après l’éclatement de la bulle, les nouvelles technologies continuent à fasciner nos contemporains. L’Internet est désormais rentré dans les mœurs et il est même possible de payer sa femme de ménage en ligne au lieu d’utiliser les chèques emploi-service. (campagne gouvernementale de fin 2003 sur la propagation de l’Internet). Les téléphones multimédia sont légions, le SMS, dont on connaissait à peine l’existence il y a 6 ans, représente environ 25% du chiffre d’affaires des opérateurs mobiles, et il ne se passe pas de jour que des journalistes, même dans les émissions grand-public, ne nous éclairent sur tel graveur de DVD ou sur tel GPS de voiture à écran tactile.
http://visionarymarketing.com/articles/mkgntic/fmkgntic0.html

 

Le marché publicitaire français 2006
En 2006, les dépenses de communication des annonceurs progressent de 2,1% contre 1,9% en 2005. Bien que l’écart de progression soit très faible entre ces deux années, il n’en demeure pas moins qu’une analyse plus précise des différents moyens de communication révèle des tendances bien différentes de celles de 2005. Concernant les évolutions positives remarquables en 2006, il convient de souligner la bonne progression de la télévision, + 4,5 %, renversant ainsi la tendance observée en 2005 ; que les quotidiens nationaux renouent avec la croissance : la publicité commerciale augmente de 3,5% ; que la presse gratuite poursuit sa progression à + 7,9%. Notons que la presse gratuite d’information est encore plus dynamique à + 23% ; que le cinéma arrive à + 5%, ne retrouvant pas toutefois la croissance à deux chiffres de 2005 ; que les annuaires, dont le marché est notamment tiré par le déploiement de leur activité sur Internet, atteignent une progression de + 4,9% et que les foires et salons affichent une croissance remarquable de + 4,2%. Par contre, l’année 2006 n’est pas favorable pour les magazines qui enregistrent encore une légère diminution (-1,0%) et le marketing direct qui baisse de -1,1%. S’agissant de ce marché, il convient d’intégrer dans l’analyse le phénomène de la dématérialisation dont la conséquence est une réduction des volumes sur les moyens traditionnels (mailings postaux et édition de catalogues) et une augmentation significative des e-mailings et des SMS. Enfin Internet poursuit sa très forte progression, enregistrant une évolution des dépenses des annonceurs de + 42%, chiffre corroboré par la mesure faite pour la première fois des recettes publicitaires des régies en publicité classique qui progressent de 45%.
http://www.irep.asso.fr/Microsoft_Word__MPF_2006_com_presse_07_03_07.pdf (4 pages – 175 Ko)

Sur le site du Café
Sur le Web
Par stephanegoze , le jeudi 15 mars 2007.

Partenaires

Nos annonces