Marketing 

Les Français et les files d'attentes
Alors que les délais n'ont jamais été si courts et le désir d’autonomie si grand, comment supporter les temps morts obligatoires ? C’est une des questions que soulève l’étude Ipsos/NCR réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 512 Français. Avec, pour corollaire, quel(s) lieu(x) remporte(nt) la palme des attentes interminables ? Quelles stratégies adopter pour y survivre ? Quelles solutions, enfin, apparaissent comme les plus efficaces ? L’étude met en valeur des temps d’attente perçus comme raisonnables en termes de durée mais insupportables en termes de stress et de frustrations, ces sentiments étant évacués de manière plus ou moins discrète par les occupants de la file... Au rang des solutions se côtoient le virtuel (achats sur Internet) et le réel (distributeurs, caisses automatiques…), chacun étant plus ou moins mis en avant en fonction des générations et des profils socio-économiques.
http://iap.ipsos-interactive.com/default.php?news_id=53&article_id=219

 

Motiver son équipe par la communication
Au-delà des échanges informels quotidiens, le manager de proximité doit mettre en place une communication cadrée avec ses collaborateurs. Comment s'y prendre pour arriver à stimuler leur motivation ? Les réponses d'Agnès de Framond.
http://www.journaldunet.com/management/0705/communication-manageriale/index.shtml

 

Soigner sa communication interne
Encore trop souvent, la communication interne se limite à une simple diffusion d'information au sein de l'entreprise. Dommage, car c'est un vecteur essentiel pour insuffler du sens et de la motivation aux collaborateurs… pour peu que l'on sache activer les bons leviers.
http://www.journaldunet.com/management/dossiers/0705189-communication-interne/index.shtml

 

Lactalis : le roi méconnu du fromage
Président, Bridel, Galbani, Lanquetot, Société... derrière ces marques célèbres se cache une même société, française, familiale et discrète à l'extrême.
http://www.journaldunet.com/economie/enquete/lactalis-besnier/index.shtml

 

Qui sont les champions... des produits minceur ?
Avec 90 % d’un marché à fort potentiel, Gerlinéa, Slim-Fast et Gayelord Hauser dominent largement. Mais la demande évolutive et la concurrence polymorphe leur imposent d'incessantes innovations.
http://www.journaldunet.com/management/0705/match-produits-amincissants/1.shtml

 

Le marketing IKEA
Introduction et référentiels, la stratégie marketing du groupe, la communication médias, la communication hors médias, les services, la relation à distance, les actions marketing, …
http://www.ikea.com/ms/fr_FR/about_ikea/cerpet2/M/m.html

 

Savoir gérer un client mécontent
Être confronté à des clients mécontents est un phénomène normal dans la vie d'une entreprise. Mais dans ces moments-là, le risque de les perdre est élevé. Voici les conseils pour transformer un incident en atout commercial.
http://www.journaldunet.com/management/0705/reclamation-client/index.shtml

 

Le marketing client en 2007, c’est réussir à faire moins et mieux
Comment le marketing en ligne s’adapte-t-il aux nouveaux supports qui complètent ou remplacent le mél, aujourd'hui remis en cause? Le point avec l'un des acteurs du marché, Neolane et son directeur général Stéphane Dietrich.
http://www.zdnet.fr/entreprise/commercial-marketing/e-commerce/0,50006561,39370081,00.htm

 

Baccalauréat 2007 en Polynésie
Le sujet 2007 de l’épreuve de Mercatique du baccalauréat en Polynésie.
http://www.des.pf/downloadb1.php?1180979945-738770+1&PHPSESSID=4d82bff3f4abf9df5e174bba82289160

 

Le hard-discount reste en difficulté
L'étude annuelle de TNS Worldpanel sur l'évolution du hard-discount confirme le coup d'arrêt enregistré par ce format en 2006. Après des années de progression intense, la part de marché globale du hard-discount s'est stabilisée à 13,1%, contre 13,2% l'année précédente. « Nous avons su contrer le développement du hard-discount », a commenté Philippe Baroukh, directeur général d'Auchan, lors du Forum de la Grande conso. Nous avons amélioré notre offre en hypermarchés, en lui donnant davantage d'aspérités et de différenciation, ainsi qu'en donnant au consommateur la possibilité de mieux maîtriser le ticket, notamment via le self-discount. »
http://www.lsa.fr/article/page_article.cfm?idoc=105580&navartrech=8&id_site_rech=16&maxrow=181

 

La diététique fait feu de tout bois
Un podcast de Didier Suberbielle, président du directoire de Nutrition & Santé.
http://www.lsa.fr/article/Page_article.cfm?dtc=1847528%405F6D15C3BDFAE9543CFA810415777E04&idoc=106575&navartrech=1

 

Et pourquoi pas la grande distribution ?
« Si vous n'aimez pas l'excitation du commerce un 23 décembre, il ne faut pas travailler dans la grande distribution. » Le conseil vient d'un passionné : Arnaud Mulliez. Président du conseil de surveillance d'Auchan France depuis le début de 2005, il a commencé sa carrière comme chef de rayon. Mieux que personne, il sait ce que c'est qu'un magasin bondé le samedi. Réputée pour ses conditions de travail difficiles, la grande distribution, qui emploie 640 000 personnes en France, est un des plus grands recruteurs du pays. Chaque année, les grandes enseignes d'hypermarchés et supermarchés (Carrefour, Auchan, Casino...) embauchent 70 000 à 80 000 nouveaux collaborateurs, essentiellement des jeunes. Mais dans le commerce, les week-ends sont courts et les journées commencent parfois à l'aube. Les implantations de rayons commencent à quatre heures du matin. Il faut savoir tirer des palettes autant que gérer une équipe. Résultat, le turn-over est élevé. Et les embauches, pour l'essentiel, compensent les départs. Pour la première fois en 2004, les effectifs de la grande distribution ont même reculé.
http://www.lefigaro.fr/emploiactu/20070512.FIG000000713_et_pourquoi_pas_la_grande_distribution.html

Par stephanegoze , le vendredi 15 juin 2007.

Partenaires

Nos annonces