Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

Collectif citoyen 

Par Antoine Maurice et Benoît Montégut


 

L’équipe pédagogique du Collège Sacré Cœur de Versailles a souhaité créer une structure dédiée aux élèves de troisième. Ils font le pari qu’à partir des compétences des élèves, notamment ceux les plus en difficulté, parfois en décrochage scolaire, ces derniers trouveront un intérêt, une appétence à s’investir dans des projets, qui les mèneront progressivement à trouver du sens à leur « métier d’élève ». C’est finalement l’idée de mettre en valeur les élèves pour les faire revenir vers l’école, les apprentissages.

 

Pourquoi ce projet ?

On s’est aperçu l’an dernier d’une forte augmentation du décrochage scolaire chez les élèves de 3ème. Dès le début d’année certains élèves ont commencé à décrocher. Nous avons également constaté une augmentation des incivilités, alors que nous sommes dans un collège plutôt tranquille. De façon générale, un certain nombre d’élèves de notre établissement sont en perte de sens vis-à-vis de l’école, la relation à l’autre (les adultes mais aussi entre eux) est souvent dégradée.

Plusieurs d’entre nous ont pensé à des projets pour remédier à cette situation. J’ai eu l’intention de faire un projet citoyen, ma collègue documentaliste souhaitait s’orienter vers une des actions de solidarité à travers une association partenaire de l’établissement. La vie scolaire pensait également à faire du tutorat pour les élèves de 6ème par les 3ème. On a fusionné ces projets en un seul puisque la structure créée nous permet de le faire. Cela nous permet également de travailler ensemble et mener plusieurs orientations au projet.

 

Parlez nous de cette structure

Avec un groupe de collègue, nous avons souhaité réfléchir à la façon de remobiliser ces élèves. L’idée est de créer une structure dédiée aux élèves de 3ème où ils pourraient avoir des temps à eux avec des activités ludiques. L’objectif est de renouer avec l’établissement grâce à ces activités ludiques, les raccrocher à l’établissement avec des activités qu’ils aiment faire.

 

C’est-à-dire ?

On constate régulièrement que de nombreux élèves ont des compétences, qui sont souvent ignorées ou pas valorisées par l’institution scolaire. Certains de nos élèves font de la magie, d’autre du graphe ou autre… Mettre en avant ces compétences pour faire émerger des projets où les élèves pourraient organiser des évènements nous semble très porteur. L’objectif est de redonner de la confiance pour progressivement raccrocher et essayer de les investir dans des actions qui sont valorisées par l’école. Construire une identité singulière, spécifique, qui permette de les valoriser, qu’il retrouve du sens, qu’ils se sentent bien.

Concernant cet espace dédié, je dois dire qu’on est sur les prémices du projet. La salle sera ouverte et encadrée par des enseignants et des « éducateurs ». Etant plus du côté de l’animation, les adultes ont une relation avec les élèves différente et les voient d’une autre façon également.

 

Ce projet est en train d’être mis en place. Tous les élèves auront-il accès à cet espace dédié ?

On attend les conseils de mi-trimestre pour cibler dans un premier temps un public préférentiel. Mais cette salle sera ouverte à tous les 3ème. Seulement, par le dialogue nous ferons en sorte d’orienter en priorité ceux qui décrochent, qui sont en rupture. La salle sera ouverte entre midi et deux,  un soir par semaine, mais aussi le samedi matin si des activités sont prévues ce jour-là.

 

A quels type de projet en particulier pensez-vous réaliser ?

Plusieurs projets sont en train d’être travaillés. Le premier a pour but de faire une vidéo sur les activités du Collège et de le montrer lors de la réunion parents-professeurs. Les élèves filment de leur point de vue les différentes activités proposées par l’établissement. Nous nous sommes également essayé avec un petit groupe d’élève à un « Mannequin Challenge », un style de vidéo très répandue actuellement sur les réseaux sociaux. D’autres projets sont également à l’étude pour cette année scolaire comme la participation de ces élèves aux Journées Portes Ouvertes, l’opérationnalisation d’une démarche d’autofinancement (démarchage des commerçants) pour réaliser des sorties cinéma, activités sportives etc. Nous avons également l’ambition de créer cette année le logo de l’association sportive de l’établissement.

Pour conclure, notre idée est de partir de leur compétence à eux pour ensuite arriver à raccrocher le scolaire. Leur redonner confiance en eux, éprouver un sentiment d’appartenance à la communauté scolaire nous semble être un élément important pour leur permettre de redonner du sens à ce qu’ils font à l’école.



Sur le site du Café

Par antoinemaurice , le jeudi 15 décembre 2016.

Partenaires

Nos annonces