Corriger les copies avec Markin 

La CCAO (Correction de Copies Assistée par Ordinateur) ne vous permet certes pas encore de venir à bout d'un paquet de copies en deux clics mais l'utilisation du logiciel Markin constitue sans doute une étape importante dans la simplification et la rationalisation des corrections.

L'interface du logiciel s'apparente à celle d'un traitement de texte : on peut y copier ou écrire du texte et en modifier la police et la casse. Le plus simple est d'importer la copie à corriger au format RTF. Cela suppose évidemment que les élèves remettent leur travail au format numérique, ce qui devrait devenir monnaie courante avec la mise en œuvre des ENT

En bref l'intervention du correcteur se fait sous deux formes :
Un jeu de bouton modifiable à la demande permet en un clic d'ajouter un commentaire préprogrammé à l'endroit souhaité. La programmation de ces boutons permet l'affichage d'une annotation brève sous forme d'hypertexte qui développe à son tour un commentaire plus détaillé. (Voir illustration) I'annotation peut aussi générer un lien web ou un texte explicatif plus long rappelant par exemple une règle ou un principe méthodologique
En dehors de ces boutons préconfigurés le logiciel permet bien sûr l'ajout de commentaires personnalisés qui s'afficheront selon le même principe hypertextuel.
En fin de page s'affichera automatiquement un récapitulatif des remarques détaillées avec les catégories auxquelles appartiennent les remarques (langue, sens, construction etc.)
L'exportation se fait soit au format .RTF soit au format HTML qui permet un affichage plus complet.

L'interface permet de préprogrammer les boutons de correction
La page HTML générée par le logiciel affiche les commentaires par lien hypertextes


Avantages pratiques et pédagogiques
Pour les élèves, la correction apparaît plus rigoureuse et plus claire. Les remarques préprogrammées permettent d'inscrire l'erreur dans une catégorie repérée et remédiable. Elles sont éventuellement entourées d'un contexte qui permet précisément la remédiation. La synthèse qui s'affiche en fin de copie est un élément supplémentaire qui permet à l'élève d'avoir une vue d'ensemble de son travail corrigé dont il peut ainsi se faire une représentation plus cohérente.

Pour le correcteur, le système des boutons permet de gagner en rapidité et en efficacité mais surtout leur programmation invite à réfléchir sur le système d'évaluation employé et oblige donc à plus de rigueur dans la définition des critères. En permettant de rajouter un environnement hypertextuel, le dispositif induit un enrichissement considérable qui permet de lier correction et remédiation.

On peut télécharger une version d'évaluation de Markin sur le site de l'éditeur. On obtient une version qui ne peut traiter qu'un texte de 20 lignes mais dont l'interface est complète. Pour pouvoir traiter des textes de longueur indéterminée, il faut payer le logiciel qui est d'un coût peu élevé.
Markin
http://www.cict.co.uk/software/markin/download.htm

Par fjarraud , le mercredi 18 avril 2007.

Partenaires

Nos annonces