Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- A la Une : Maternelle : après le congrès de l'AGIEM... 

L'AGIEM est une association professionnelle d'enseignants d'écoles maternelles publiques. Unique en France, elle est née en 1921 pour «défendre et promouvoir l'école maternelle française» dans le respect des besoins des enfants qui la fréquentent.
Dans chaque département une ou plusieurs sections d'enseignants, se réunissent régulièrement pour réfléchir aux différentes problématiques de l'école maternelle aujourd'hui, se construire des outils pour la classe, échanger sur la pédagogie à mettre en place avec de jeunes enfants, en bref de réelles occasions de se former au contact de ses pairs.
Au niveau national, le temps fort de la vie de l'association est son congrès annuel.
« Le congrès national de l'AGIEM se déroule en fin d'année scolaire.
C'est un temps privilégié où l'AGIEM :
• accueille ses partenaires : associations, syndicats, mutuelles, éditeurs, créateurs, monde de l'éducation, de la communication et de l'industrie.
• exprime ses positions, ses orientations, ses choix.
qui permet à chaque participant :
• d'approfondir sa réflexion pédagogique,
• de partager et de confronter ses pratiques de classe,
• de s'informer et de se nourrir d'apports théoriques dans différents domaines de la recherche. »

Cette année le congrès avait lieu à Charleville-Mézières et avait pour sujet : « Enfant d'Europe : grandir, apprendre avec les autres à l'école maternelle ». Les participants ont pu assister à des conférences ( Jeanne Moll, André Giordan et Gilles Brougère entre autres étaient présents au congrès), des ateliers animés par des enseignants ou des conseillers pédagogiques, présentant une pratique de classe en détail. L'exposition pédagogique composée de travaux menés dans les classes de collègues était de grande qualité. Le CA de l'Agiem veille en effet à ce que les travaux présentés soient fidèles au thème du congrès et fassent preuve d'une démarche pédagogique en accord avec les orientations de l'association. Ce fut cette année, une réussite et les participants du congrès sont repartis avec, en tête, trois axes de travail, chers à l'AGIEM :
• remettre en perspective la place du jeu dans les apprentissages
• prendre en compte le désir des enfants, leur permettre d'exercer des choix
• permettre à chaque enfant de grandir sous un regard bienveillant...
Retrouver l'AGIEM sur la toile :
http://www.agiem.fr/
Retrouver l'Agiem dans votre département :
http://www.agiem.fr/chezvou/chezvou.html


Centre International d'Etudes en Littérature de Jeunesse

A l'occasion du congrès de l'AGIEM au début du mois de Juillet, nous avons pu rencontrer Georges-André VUAROQUAUX, directeur du Centre d'Etudes en Littérature de Jeunesse et webmaster du site Ricochet.
Née en 1988, le CIELJ est une association créée autour d'une collection de plus de 50000 ouvrages, héritée de Janine Despinette, critique spécialisée en littérature de jeunesse. Basée à Charleville-Mézières, l'association reçoit 10000 ouvrages par an, destinés aux lecteurs de 0 à 15 ans. Tous ces ouvrages sont lus et critiqués par un comité de lecture composé de professionnels du livre (bibliothécaires et libraires essentiellement). Les avis de ces experts sont ensuite publiés sur le site Ricochet, qui constitue ainsi aujourd'hui, avec plus de 60000 ouvrages français et étrangers référencés, la plus importante base de données en matière de littérature de jeunesse en Europe.

Financée par le conseil général des Ardennes, le conseil Régional de Champagne-Ardenne, les ministères de la culture et de la recherche et l'union européenne, cette association 1901 fonctionne avec 4 salariés permanents. Trop peu pour pouvoir ouvrir le fond au public, qui reste pour l'instant dans les cartons. Mais un projet de bibliothèque est en cours, en partenariat avec l'IUFM de Charleville-Mézières qui propose une option « littérature de jeunesse » à ses étudiants.

Les utilisateurs de Ricochet sont français pour 60 % d'entre eux, les 40 % restant se partageant entre les autres francophones et les non-francophones. Ils sont bibliothécaires, enseignants, éditeurs, étudiants en école d'art (pour tout ce qui concerne l'illustration), universitaires ou tout simplement, jeunes lecteurs.
L'interactivité du site leur permet de s'exprimer à propos des livres et aux critiques des spécialistes, viennent donc s'ajouter l'avis de « simples lecteurs » .

Chaque année, le CIELJ attribue les prix « OCTOGONES » aux meilleures publications destinées aux jeunes : le prix « graphique » est décerné par un jury international de spécialistes et le prix « créativité » est attribué par le site Ricochet, guidant ainsi les acheteurs ou les lecteurs vers des ouvrages de qualité.

http://www.ricochet-jeunes.org/

Partenaires

Nos annonces