La correspondance à l'école maternelle 

 

Par Stéphanie LESCHIERA

 

Outil d’apprentissage riche et varié, la correspondance scolaire est souvent vue comme une activité de cycle 3. C’est dommage car c’est priver les élèves plus jeunes de situations enthousiasmantes et réelles de communiquer,  de découvrir l’autre et son milieu de vie et de s’investir dans des activités réelles d’échanges. Un courrier à la classe d’à côté ou une lettre pour San Francisco, voici des exemples de correspondances à la maternelle pour vous donner, à vous aussi, l’envie de vous y mettre.

 

Au début, il y eut Célestin Freinet :

« C’était en 1925, la classe de Freinet (Alpes Maritimes) et celle de René Daniel (Finistère) entamaient pour la première fois une correspondance scolaire. Aujourd’hui, des dizaines d’années après, de très nombreuses classes pratiquent cette technique pédagogique, devenue habituelle, presque banale, recommandée par les textes officiels. »

 

http://www.icem-pedagogie-freinet.org/icem-info/une-histoire/textes-fondateurs/correspondance-et-journal-scolaire

 

 Voici en quelques lignes toutes les bonnes raisons pour se lancer dans la correspondance scolaire, que ce soit à la maternelle ou au cycle 3…

http://www.occe.coop/~ad64/pedago/corres.htm

 

Une enseignante de l’école Binet 1 à Meaux et quatre étudiants de l’IUFM de Melun, ont mené en 2000/2001 une correspondance entre deux classes de GS, l’une à Meaux et l’autre en Californie. Ils présentent ici les objectifs et le déroulement de leur projet.

La présentation du projet :

http://sanfrancisco.creteil.iufm.fr/ecriture/maternelle/sitemater2002/accueil2002.htm

Le projet :
http://sanfrancisco.creteil.iufm.fr/ecriture/maternelle/projmat2001/index.htm

 

la correspondance à la maternelleAutre exemple de correspondance en maternelle, avec cette fois-ci une rencontre à la clé : « L'article suivant est l'analyse d'une expérience vécue par Monique et Maripol,  enseignantes en petite et moyenne section dans deux écoles maternelles bretonnes distantes de 150 kms. Après une première année de correspondance seule, le projet s'est poursuivi l'année suivante avec deux rencontres de 2 jours dans chacune des écoles. » http://perso.orange.fr/acores/peda7.htm

 

Corinne Famelart, enseignante en cycle 2 à l’école publique de St-Didier-sous-Riverie nous explique sa façon de mettre en place la correspondance, notamment avec des élèves qui ne maîtrisent pas encore la lecture et l’écriture.

http://ecole.saint.didier.free.fr/cycle2_correspondance.htm

Et pourquoi pas correspondre avec la classe du bout du couloir ? Les grandes écoles sont elles aussi propices aux échanges inter-classes et les projets communs y sont du coup facilités… l’organigramme de ce type de projet vous est présenté sur La Maternelle de Stef.

http://lamaternelledestef.free.fr/projetsmultidisciplinaires/correspondance/correspondance.PDF

 

la correspondance en maternelleLa correspondance électronique peut être encore une façon différente d’aborder cette activité à condition que la classe soit équipée d’Internet, ce qui n’est pas encore très courant dans les maternelles. Ce document nous décrit quelle forme peut prendre la correspondance électronique et l’article est truffé de liens plus intéressants les uns que les autres.

 

http://monthey.ecolevs.ch/pedagogie/correspondance.PDF

 

 
Par stephanieleschiera , le mardi 15 mai 2007.

Partenaires

Nos annonces