Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- Les élections 

Géographie électorale
Le site toulousain nous propose, sous la plume de T. Couet, une analyse géographique des élections présidentielles 2002 : montée de l'extrême-droite, recul des partis de gouvernement. De quoi réfléchir sur les implications locales de ces évolutions nationales.
http://www.ac-toulouse.fr/histgeo/citoyen/pres02/presid0.htm

Les modes de scrutin
Le site lillois propose une réflexion, niveau première, sur les modes de scrutin. Des exercices à réaliser avec le logiciel Wscrutin édité par le CRDP de Versailles.
http://www2.ac-lille.fr/ecjs/seances/premiere/themes/representation&légitimité/scrutin/scrutin-exercices.pdf

Simulations électorales
Le site La France électorale propose trois simulations cartographiques des résultats des législatives. Dans les trois scénarios, la droite l'emporte, mais avec un résultat variant de 295 à 400 députés.
http://www.eludefrance.net/legislatives2002/previsionJuin02.htm

Vote et catégorie sociale
La Sofres met en ligne une interview d'Etienne Schweisguth (CEVIPOF) sur le lien entre le vote et la situation professionnelle. Pour lui, "la position sociale devient de moins en moins un facteur d'explication du choix entre la gauche et la droite modérée, et de plus en plus un facteur d'explication du vote d'extrême droite. Les catégories sociales qui votent le plus pour le Front National sont celles où l'on est le moins qualifié, le moins apte à s'adapter aux restructurations industrielles, le moins fortuné et le moins diplômé".
http://www.2002.sofres.com/itv_schweisguth.htm

Les Français désorientés par le F.N.
La SOFRES publie un sondage sur l'attitude des Français face au Front National. Les résultats en sont très ambigus. En effet, d'un coté il montre une nette progression des idées du F.N. dans l'opinion française. Ainsi 59% des Français jugent qu'il y a trop d'immigrés en France et 28% se déclarent d'accord avec les idées de Le Pen, score au plus haut depuis 1996. Une majorité souhaite que la droite signe un accord avec le F.N. et le maintien des candidats de droite au risque de faire élire un candidat F.N. en cas de triangulaire. En même temps, ils s'éloignent davantage de certaines thèses du F.N., par exemple sur l'Europe ou la peine de mort.
http://www.sofres.com/etudes/pol/280502_frontnational_r.htm

Partenaires

Nos annonces