Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- E.-E. Baulieu flagelle le scepticisme anti-scientifique 

"Le sigle OGM est mondialement stigmatisé, plus encore que les produits eux-mêmes. Quel affreux symbole, cet été au Larzac, que d'avoir mis en avant des centaines de volontaires prêts à les faucher ! Pourquoi tant de haine ? Cette violence est à la mesure de la peur, de l'ignorance et de l'idéologie". Dans une tribune donnée au Monde, Etienne-Emile Baulieu, professeur honoraire au Collège de France, stigmatise l'esprit anti-scientifique qui traverse le pays. "Il importe de ne pas faire du principe de précaution un principe de suspicion et une pratique d'inaction, mais de rechercher, vérifier, contrôler, sans négliger aucune critique, et d'être toujours prêt à des solutions différentes. C'est le devoir d'humanité et la responsabilité politique des scientifiques dans la cité". Pour le professeur Baulieu, "ceux qui s'opposent violemment aux plus précautionneuses recherches sur les OGM, et le font avant même de connaître le résultat des expériences, se dressent contre les principes (et les lois) démocratiques de notre République, et recrutent leurs adeptes en fabriquant des amalgames : économiques (les multinationales), politiques (le grand capital), et médiatiques (Astérix redoutant que le ciel ne tombe sur la tête des habitants du village gaulois)... On pourrait aujourd'hui avoir la tentation de s'en tenir aux acquis d'une humanité qui dispose déjà de tant de moyens pour mieux vivre et choisir de mieux les partager. Je comprends ce sentiment, cette intuition qu'il faudrait marquer une pause. Mais il ne faut pas compter sur un palier de l'évolution scientifique, sur un moratoire du changement : c'est une hypothèse totalement irréaliste ... L'homme invente, veut savoir toujours plus... C'est irrépressible. Aux hommes et aux femmes, à leurs représentants, à leurs civilisations, d'en faire des bonheurs, d'accompagner ces percées et d'inventer les règles de vie qui en feront des progrès pour le genre humain".
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-338879,0.html

Partenaires

Nos annonces