Pour le prof 

Par Cyril Froidure

 

Le monde change :


C’est en train de devenir un événement sur le net. « Did you Know ? Shift happens” est une animation qui présente, dans un style efficace, quelques-unes des grandes évolutions du monde. « Le monde change » nous dit cette animation qui met l’accent sur la croissance de l’Asie et sur les bouleversements générés par les progrès technologiques, essentiellement les TIC.

La qualité de la mise en scène, le poids des exemples construisent une vision du monde sans doute criticables et qui n’exclut pas quelques sophismes. Mais on a là un outil remarquable pour lancer un vrai débat sur l’organisation du monde, la croissance et même l’orientation avec les élèves. Sans parler d’une réflexion sur le scénario, sa traduction plastique et sur le support.

 

Car le chemin parcouru par ce à lui seul illustre ses thèses à la fois sur la révolution culturelle et la mondialisation. L’auteur du document, Karl Fisch, est un enseignant américain qui travaille au lycée Arapahoe High School à Centennial dans le Colorado. Lui-même se réclame du constructivisme et son blog rend compte des réflexions des enseignants du lycée. Ses animations (version 1 et 2) sont maintenant sur Youtube où elles taillent un beau succès. C’est assez rare de voir un outil pédagogique connaître un succès populaire dans le grand public. Shift Happens est aussi utilisée pour la formation des cadres dans de grandes entreprises. C’est comme cela qu’il est certainement arrivé sur Youtube. Et la version française est l’œuvre d’un traducteur professionnel français installé à Rome. Cet article du café, un webzine, va peut-être aidé aider cette œuvre à retourner vers ses destinataires originels, des lycéens, mais de l’autre côté de l’Atlantique… Ainsi le parcours même de Shift Happens reflète sur bien des points la mondialisation.

 

La vision du prof du Colorado exerce déjà une certaine influence sur les décideurs et sur le monde. Certains thèmes de Shift Happens sont en débat ouvert maintenant aux Etats-Unis. Ainsi le rapport « Hitting Home », publié en mars 2007, demande que le nombre de diplômés augmente pour dépasser celui de la Chine.

 

Shift Happens sur le blog de Karl Fisch :

http://thefischbowl.blogspot.com/

Sur Youtube :

http://www.youtube.com/watch?v=ljbI-363A2Q

Une version française :

http://www.dailymotion.com/video/[...]

La version anglaise en powerpoint :

http://www.slideshare.net/jbrenman/shift-happens-33834

Dans le Café : Hitting Home.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/140307index.aspx

 

La lutte contre la mortalité enfantine :

Selon l’UNICEF, des progrès ont été réalisés dans la lutte contre la mortalité enfantine. Le nombre d’enfants de moins de cinq ans serait passé en 2006 sous les dix millions, c’est une avancée en direction de la réalisation de l’un des OMD.

Ces résultats seraient la résultante de la généralisation de quelques mesures simples qui ont permis des améliorations importantes dans certains pays comme le Maroc, Madagascar.

Il n’en reste pas moins que certaines zones restent plus particulièrement concernées par ce fléau : l’Afrique subsaharienne, l’Asie du Sud.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3220,[...]

 

 

Jouer avec la population :

« Jouer avec la population » c’est ce que propose le site de l’INED. « En jouant avec nos écrans interactifs, expérimentez les facteurs influant sur la taille des familles, découvrez votre place au sein de la population mondiale  ou projetez-vous dans l’avenir en vous mettant aux commandes du simulateur de population. »

On a là un faisceau d’outils parfois classiques mais qui reposent sur une démarche pédagogique forte : la simulation.

http://www.ined.fr/fr/tout_savoir_population/

 

 

La Cnuced et l’Afrique :

Jean-Philippe Raud-Dugal a signalé sur la liste h-français la parution d’un rapport de la CNUCED sur l’Afrique. Ce volumineux rapport (138 pages) est intitulé « Le développement économique. Retrouver une marge d’action». Ponctué de graphiques et tableaux statistiques, ce travail insiste sur la nécessité de mobiliser les ressources intérieures, d’augmenter l’épargne mais aussi l’obligation de voir les états s’investir davantage.

http://www.unctad.org/fr/docs/aldcafrica2007_fr.pdf

 

Chine et Afrique :

Nouvelle démonstration de l’implication de la Chine en Afrique, l’empire du milieu va accorder un prêt de 5 milliards de dollars à la République démocratique du Congo, coupant l’herbe sous le pied au FMI.

Devançant l’envoi par le FMI d’une mission chargée «  d’évaluer la mise en œuvre de son programme d’assistance », la Chine se lance dans l’un de ses plus gros investissements sur le continent africain. La clé de cette main tendue chinoise ? le sous-sol du RDC est l’un, si ce n’est le plus riche d’Afrique, avec 34% des réserves mondiales connues de cobalt et 10 de celles de cuivre.

http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/282482.FR.php

 

Le tourisme chinois en France :

Et oui la Chine s’ouvre au monde et les Chinois sortent de plus en plus de leur pays à des fins récréatives à tel point que l’OMTévalue à cent millions de touristes chinois en 2020.

La France est l’une des destinations préférées des Chinois qui se dirigent majoritairement vers Paris et l’Ile-de-France mais notre pays n’est qu’une étape d’un circuit européen. Toutefois, il semble que la clientèle soit dépensière puisque dans les grands magasins parisiens du boulevard Haussmann avec les Américains et les Japonais les clients.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-[..]

 

Les sables bitumineux au Canada :

Fort-Murray, un nom de western ? Presque en tous les cas, un nouveau farwest tant cette ville attire par les promesses de richesse qu’on lui prête.

Cette localité de 80 000 habitants est située dans l’Alberta dont le sol serait le réceptacle de 174 milliards de barils de pétrole sous forme de sables bitumineux. Tant que les prix du pétrole ne dépassait pas les 50$, leur exploitation n’était pas réellement rentables mais avec la hausse des prix du baril, l’exploitation a pris son essor sous la férule de compagnies telles que Shell, Total… La production pourrait quadrupler vers 2015 pour arriver à quatre millions de barils/an.

Toutefois la production de ce type de pétrole a des conséquences catastrophiques pour l’environnement : :rivière pollués, déboisement, prélèvement d’eau excessif…

http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/264166.FR.php?rss=true

Sur le site du Café
Par cfroidure , le lundi 15 octobre 2007.

Partenaires

Nos annonces