Pour le professeur 

Par François Jarraud



C'est le triple A et les spéculations sur sa perte qui sont à l'honneur. A voir aussi "Images actives" un logiciel bien adapté aux SES.


Du son dans vos images avec Images actives

Ce logiciel libre permet de créer facilement des animations à partir d'une image. On peut ainsi définir des zones actives sur une image qui afficheront texte ou son. On peut également définir différents paramètres d'animation. Celle-ci peut être affichée sur el web ou utilisée comme un fichier. A noter un mode "quiz" qui permet des entraînements ou le dialogue avec la classe au TBI. Le site de SES de l'académie de Versailles donne des exemples pour commenter des graphiques (par exemple la croissance française et ses cycles) ou des images (décryptage de publicités). Images actives peut être télécharge sur le site du CRDP de Versailles.

Télécharger le logiciel

http://images-actives.crdp-versailles.fr/

Un exemple d'analyse d'image

http://www.ses.ac-versailles.fr/extras/images_actives/miss_dior/index.html

Et de graphique

http://www.ses.ac-versailles.fr/extras/images_actives/croissance/index.html


Pourquoi la perte du triple A ?

Standard & Poors justifie la baisse de la cotation française par l'incertitude européenne et des risques propres à la France. S & P demande à la FRance de réduire son déficit public et  de soutenir la croissance économique. Luc Chatel a déclaré le 15 janvier que le déficit était du à la 5ème semaine de congés payés instituée par Mitterrand en 1982 ! Une façon de dissimuler que la dette publique a augmenté de 630 milliards sous le quinquennat Sarkozy d'après Le Point ?

S&p

http://www.standardandpoors.com/ratings/articles/en/us/[...]


Acheter français, un charlatanisme ?

"Peut-on vraiment définir ce que signifie "acheter français" ? Est-ce acheter les produits d'entreprises françaises ? Ou bien n'est-ce pas plutôt acheter des produits fabriqués en France par une entreprise étrangère au lieu d'acheter des produits fabriqués à l'étranger par des entreprises françaises. On le voit bien, à cette seule observation, que ce n'est pas si facile de détecter le "made in France", écrivent dans Le Monde Jean-Luc Gaffard, Sarah Guillou, Lionel Nesta (OFCE Sciences Po). Pour eux, "le slogan "acheter français" masque le refus de voir dans la récession un phénomène global qui appelle une réponse globale à l'échelle européenne, mais aussi le refus d'envisager une politique industrielle volontariste aux dimensions nécessairement transversales".

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/01/09/ach[...]


La perte du AAA

"Une telle dégradation de la note souveraine de notre pays en pleine tempête sur les marchés contre la zone euro constituerait un événement politique majeur à quatre mois de l'élection présidentielle. Et la fin d'une époque pour notre pays, habitué depuis la création de la zone euro à bénéficier de taux d'emprunt très bas pour financer la dérive de ses déficits". Dans Le Monde, Thomas Chalumeau explique pourquoi la perte du AAA serait un événement grave. Il tente d'en chiffrer le cout.

Dans Le Monde

http://www.lemonde.fr/crise-financiere/article/2011/12[...]


La rumeur de 1973

"Croire que l'on peut répondre aux besoins sociaux en finançant par la création monétaire la construction d'école et d'hôpitaux ou la recherche scientifique c'est entretenir une illusion dangereuse. Certes, la science économique nous enseigne que la création de monnaie joue un rôle essentiel pour assurer la croissance en finançant par anticipation la création de richesses futures, mais cela n'est pas contradictoire avec la nécessaire prise en compte des contraintes de financement liées, notamment à la répartition plus ou moins équitable des revenus". Dans Le Monde, Alain Beitone part de la rumeur sur la loi de 1973 pour une réflexion sur la monnaie et les programmes politiques.

Article du Monde

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/12/29/la-loi-[...]



Sur le site du Café

Par fjarraud , le dimanche 22 janvier 2012.

Partenaires

Nos annonces