Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

POUR LE PROF 

JP Gallerand - E Jourdan



Le témoignage de Jean Peyrard sur l'informatique et les SVT, les cartes conceptuelles, l'EDD avec Niña, le changement climatique et la banquise, ...



Témoignage de Jean Peyrard

Ce professeur agrégé, maintenant à la retraite, utilise les TIC depuis de nombreuses années.  Il a réalisé plusieurs CD-Rom commercialisés par la sociélé Micrelec. Il travaille actuellement  sur le nouveau programme de 3ème. 


Informatique et SVT

Dans les années 85-90 c’est l’utilisation de l’EXAO et des rares logiciels de simulation du marché qui m’a convaincu de l’intérêt de l’informatique, notre équipement logiciel  s’est accru et à partir de là j’ai commencé à réaliser des documents pour les élèves (dossiers etc.). En 98 j’ai réalisé un cd-rom sur l’ancien programme de TS et les années suivantes la série  seconde, première et terminale S. J’ai également réalisé un cd-rom sur l’utilisation des pelotes de réjection et un ensemble de fiches méthodologiques pour les TPE avec l’aide de collègues. J’ai choisi d’utiliser le langage html avec un éditeur simple, d’abord Frontpage puis Dreamweaver. Je voulais que ces logiciels soient facilement modifiables et adaptables par les utilisateurs. Ils comportent des TPs et des documents à utiliser en cours (avec un vidéo-projecteur). Une version professeur comportait des éléments  de correction que le professeur pouvait  mettre en ligne sur le réseau du lycée. La dernière version du logiciel insistait sur l’épreuve d’évaluation des capacités expérimentales. Il y a 3 ans, j’ai préparé rapidement un cd-rom pour la classe de 3e  devant l’intérêt des élèves j’ai lancé celui de 4° nouveau programme et je travaille sur celui de 3e. A chaque fois des élèves m’ont aidé : schémas, dessins, photos et surtout animations.

J’ai essayé de prendre en compte dans les cd-roms collège le B2i, les fiches d’évaluation et le socle commun de connaissances. J’ai aussi dans ces deux cas essayé d’introduire l’utilisation des cartes conceptuelles tant dans la phase de réflexion au début d’un thème que dans celle de mémorisation des connaissances : la carte conceptuelle est un outil qui a du mal à s’imposer en France !

Si dans les années 90, l’utilisation d’un ordinateur était quelque chose de nouveau pour les élèves, ce n’est plus le cas ! J’ai souvent utilisé le logiciel Titus et les images satellites, mais que dire de l’emploi de Google Earth ! Il faut faire passer les élèves d’une logique de consommateurs à une logique de producteurs. On utilisera toujours des logiciels de simulation ou d’EXAO mais il va falloir passer à la réalisation de documents personnels et à l’utilisation de ressources du multimédia. L’obstacle à éviter, c’est le tout numérique : l’observation du vivant, l’expérimentation, la sortie sur le terrain ou dans la cour sont primordiaux mais l’utilisation des TICE va leur apporter un intérêt supplémentaire.

A tous les niveaux des travaux sur thèmes existent et doivent impliquer les TICE, que ce soit les IDD, les thèmes en 3° et seconde, les TPEs en première ; c’est là un lieu privilégié d’apprentissage de nombreuse capacités, qui seront réinvesties dans les études futures. J’ai vu travailler des 5° sur la réalisation d’un cd-rom sur leur voyage en Mauritanie, des élèves de seconde produire des pages html sur les différents aspects de la pollution dans le cadre d’un projet Comenius et  des élèves en TPEs travailler sur des expériences de transgénèses, filmer et photographier leurs résultats et expliquer leur travail dans un cd-rom et l’exposer à leur jury en s’appuyant sur une présentation PowerPoint.

Avant de produire il faut se documenter  les élèves sont friands d’Internet ( accessoirement du copier-coller !), c’est à ce moment que le rôle du professeur est primordial…et formateur.

  

Si j’ai vu en 40 années d’enseignement, changer beaucoup de choses, il y a des constantes : lors de mon stage  de CAPES en 63 , mon professeur faisait des diapositives pour ses cours, 40 ans après de jeunes collègues réalisent un cd-rom sur l’Histoire des Alpes… Les élèves apprécieront toujours les professeurs qui travaillent pour eux !

Il y a deux autres aspects de l’usage des TICE que je n’ai pratiquement pas abordés : l’utilisation du son et de la musique d’une part et d’autre part celle du courrier électronique et de l’échange de documents avec d’autres écoles à l’autre bout du monde.


Les cartes conceptuelles 

J’ai découvert les cartes conceptuelles il y a 3 ans à travers Thinkgraph, logiciel gratuit simple mais un peu fruste sur le plan graphique. J'utilise maintenant Mindgenius Education qui coûte environ 90 euros et qui est distribué en France par IDergie.com, avec une aide en français.  

En même temps j’ai lu le livre de « l’inventeur » Tony Buzan et un livre d’enseignement anglais utilisant ces cartes. 

 Le logiciel propose différentes présentations possibles, la possibilité d’intégrer des images ou des textes flottants, et différents autres symboles pour associer les idées.  

Les possibilités graphiques sont importante

Les possibilités graphiques sont importantes  :  fond coloré, flèches, liens etc. Les cartes sont exportables sous différents formats, Word, PDF,HTLM, etc. ce qui beaucoup de possibilités ! 

On trouvera plusieurs exemples de  cartes dans différents domaines : révisions niveau secondaire, prises de notes niveau faculté. 

Comme le précise Buzan, une carte doit solliciter plusieurs facultés mentales, le texte est, important mais aussi la couleur, l’harmonie de l’ensemble, les images, ceci en vue de mémoriser les connaissances qui sont incluses dans la carte. J‘ai utilisé cette technique à plusieurs occasion

s : pour faire du « brainstorming » en préparant un thème avec les élèves ou pour rassembler des connaissances à la fin d’un chapitre. L’idéal serait que l’élève construise lui-même la carte à la fin d’un chapitre, puis la relise au bout d’une heure, un jour, une semaine, en se remémorant à chaque fois la signification de chaque nom et chaque image utilisée. 

On peut  contester la validité de la méthode et des applications, une collègue de physique m’avait expliqué qu’elle avait un esprit scientifique, qui fonctionnait de façon linéaire et que cette vision globale, synthétique … et artistique ne convenait pas aux disciplines scientifiques. Je pense que c’est à l’usage que l’on pourra juger de l’efficacité des cartes conceptuelles et donc je ne peux que vous conseiller de faire un essai avec vos élèves ou pour vous

On peut  contester la validité de la méthode et des applications, une collègue de physique m’avait expliqué qu’elle avait un esprit scientifique, qui fonctionnait de façon linéaire et que cette vision globale, synthétique … et artistique ne convenait pas aux disciplines scientifiques. Je pense que c’est à l’usage que l’on pourra juger de l’efficacité des cartes conceptuelles et donc je ne peux que vous conseiller de faire un essai avec vos élèves ou pour vous-mêmes. 

   

Pour en savoir plus sur les cartes conceptuelles :



Les races humaines : un mythe, pas une réalité scientifique

L'origine unique des populations humaines à partir d'une population ancestrale explique les similitudes génétiques des populations de la Terre malgré des différences qui ne sont qu'apparentes. Dans ce dossier vous pourrez en savoir plus sur : les origines de l'homme, la préhistoire, les migrations, génétique et anthropologie, le racisme..  Un dossier de Futura-Sciences réalisé par Claire König.


http://www.futura-sciences.com/fr/comprendre/dossiers/doc/[...]



SVT – Géo : Colloque sur les géosciences 

Nourrir les hommes, gérer les ressources, défendre la biodiversité : ces problématiques sont au programme du colloque sur les géosciences organisé par la Dgesco et l'Inspection générale à Paris les  25 et 26 mars. Les objectifs du colloque sont d’ouvrir un dialogue entre scientifiques et professionnels de l’enseignement et d’envisager une approche rénovée de l’enseignement des géosciences dans un contexte de développement durable.

http://acces.inrp.fr/anneedelaterre/actualites/colloque-[...]



La banquise menacée 

La Nasa publie des photos du plateau de Wilkins dans l'Antarctique où un iceberg de 400km2 s'est détaché. C'est tout le plateau qui est menacé de disparition.

Selon le BE Allemagne, des scientifiques de l'université de Bonn pensent que la fracture résulte du réchauffement de l'océan. "Seulement 24 heures auront suffi entre le 28 et le 29 février 2008 pour qu'un pan de glace se détache". 

http://earthobservatory.nasa.gov/Newsroom/NewImages/image[...]

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53808.htm



La Niña fait verdir l'est australien

Les images de la Nasa sont éloquentes : elles montrent l'impact de la Niña sur la masse végétale en Océanie et en Afrique du sud.

Document Nasa 

http://earthobservatory.nasa.gov/Newsroom/NewImages/ima[...]



Le changement climatique coûtera 800 milliards à l'Allemagne 

Selon une étude de l'Institut allemand de recherche économique, le changement climatique devrait coûter 800 milliards dans le demi-siècle à venir. Ce sont les lander les plus fragiles qui auront à payer le plus, jusqu'à 3% de la valeur ajoutée...

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53805.htm



L'effondrement de la barrière de Wilkins

Le BE Etats-Unis montre comment les scientifiques américains et britanniques suivent au 18ème siècle, la dislocation de la barrière de Wilkins dans l'Antarctique. C'est une zone de 400 km2 de banquise qui est menacée. La rupture de ce bloc pourrait affecter les glaciers continentaux.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53729.htm



La loi sur les OGM devant l'Assemblée 

Le projet de loi sur les OGM a été adopté par le Sénat. Elle est soumise aux députés et suscite déjà un large débat. C'est que le texte autorise sous conditions les OGM et crée un délit pour les personnes qui laissent les OGM échapper au contrôle et…. Pour les faucheurs d'OGM.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl0719.asp 


Sur le site du Café
Par JP Gallerand , le mardi 15 avril 2008.

Partenaires

Nos annonces