Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- AU SALON DE L'EDUCATION 

Les tables-rondes du Salon de l'Education
Les premiers comptes-rendus des tables-rondes organisées par le Café au Salon de l'Education sont maintenant en ligne. La même page vous permettra d'accéder aux comptes-rendus publiés sur le site Educnet ainsi qu'à ceux mis en ligne et réalisés par Jean-Michel Pargamin.
http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/Salon2002_index.aspx

"Lire et écrire avec les TICE"
La table ronde du Café sur le thème "Lire et écrire avec les TICE", animée par Caroline d'Atabekian, réunissait des professeurs de français, des formateurs TICE, des concepteurs de logiciels pédagogiques autour de la question : "quelle efficacité pour les logiciels de lecture et d'écriture ?"
Après une présentation des derniers logiciels parus, "Ecrire en lisant" (CRDP de Créteil) et "Ideographix" (AFL), un tour d'horizon des logiciels de lecture et d'écriture a permis d'arriver à la conclusion que l'avenir appartenait aux logiciels "ouverts" (dans lesquels les enseignants peuvent entrer leurs propres contenus). Enfin, un débat sur le logiciel "idéal" a abouti à l'idée que celui-ci réunit dans un même mouvement l'activité de lecture et celle d'écriture, en stimulant l'imagination et en favorisant la réécriture.
Le Café publiera un compte-rendu plus complet de cette table-ronde.

La technologie en table-ronde
Sur invitation du Café pédagogique et de l'assocation Pagestec, Jacques Ginestié, professeur d'université, Claude Taddeï pour l'Assetec, Yves Lemal pour l'Aeat et Patrick Richard pour Pagestec ont ouvert vendredi 22 novembre, un débat sur le devenir de la technologie en collège. Après avoir dressé un état des lieux de la discipline, chacun s'est employé à donner une image valorisante et constructive de la discipline qui fêtera bientôt ses dix huit ans. Chaque conférencier a permis au public, venu nombreux, d'entrevoir ce qui permettrait de faire grandir en propositions la technologie. Finalement un consensus s'est fait autour de quelques idées comme le maintien de la technologie dans le tronc commun et la nécessité d'une pédagogie de projet pour cet enseignement. A l'heure où les projecteurs de nos institutions sont braqués sur la technologie, cette table-ronde qui réunissait trois associations d'enseignants avait toute son utilité. Le débat continue d'ailleurs sur le site de Pagestec.
Le Café publiera un compte-rendu complet de cette table-ronde.
http://www.pagestec.org/
http://ecole.wanadoo.fr/emmanuel.leclainche/Salon2002.htm

Avec ENEE, des ressources pour les enseignants.
Annoncé fin 2001, l'Espace numérique d'éducation européen (ENEE) s'est dévoilé à l'occasion d'une table-ronde du Salon de l'éducation jeudi 22 novembre. Le programme entre maintenant dans la phase des réalisations. Le projet ENEE mettra à la disposition des enseignants, gratuitement, de nombreuses ressources électroniques fondamentales grâce à un pré-paiement des droits par l'Etat. Ainsi l'INA prévoit de mettre en ligne 200 documents audio-visuels, tirés des archives de la télévision ou du film, ayant un intérêt pour l'enseignement de l'histoire, de l'éducation civique ou des sciences. Chacun pourra, en toute légalité, être repris dans un document pédagogique ou visualisé en classe. Hachette annonce de son coté la mise à disposition aux mêmes conditions de son encyclopédie C'est le cas également du Robert ou de l'encyclopédie Tout l'univers. Les enseignants bénéficieront du "fil" de l'AFP, des archives de certains quotidiens, de cartes IGN, de statistiques de l'INSEE et d'oeuvres réunies par la Réunion des Musées nationaux. Toutes ces ressources sont actuellement en expérimentation dans plusieurs établissements. Elles devraient influer sur l'évolution des pratiques pédagogiques pour peu qu'elles soient connues et acceptées par les enseignants. Le CNED propose également dans ce projet une base indexée de textes littéraires, le projet Basile, sans doute pratique, mais qui intervient dans un secteur où les publications spontanées sont déjà très nombreuses. Car, pour le Café, si ENEE apporte un extraordinaire enrichissement de la salle de classe, le projet devrait également tenir compte des nombreuses publications faites par les enseignants ou les sites de mutualisation. Ce sont eux qui sont capables d'entraîner les enseignants à suivre Enée..
Le Café publiera un compte-rendu plus complet de cette table-ronde.

Table-ronde "Les échanges à distance, une nouvelle pratique pour l'enseignement des langues".
Ce jeudi 21 novembre, Christine Reymond (du café) avait choisi de réunir autour d'elle cette année des enseignants de langues de terrain, qui, comme elle, utilisent les TIC dans leur enseignement. Ainsi, chacun représentait une façon différente de réaliser des échanges à distance et d'intégrer ce travail à leur enseignement:
Christine Reymond a présenté Tandem, une façon pour deux natifs de langues différentes d'apprendre la langue directement de leur partenaire, en autonomie. Philip Benz a créé avec l'aide et le soutien du CDDP de l'Ardèche, Viv@, un espace de forums, d'une ergonomie superbe, où les élèves peuvent tour à tour échanger avec d'autres élèves du monde entier sur des sujets imposés par leur professeur. Jean-Richard Brousse nous a présenté la correspondance qu'il organise entre ses élèves de collège et des espagnols de Barcelone, qui culmine en fin d'année par une rencontre des deux groupes à mi-chemin et une passionnante chasse au trésor bilingue. Maylis Peuchaud nous a présenté un échange qu'elle fait entre ses élèves de lycée et des élèves mexicains. Des échanges très riches avec le public ont permis de préciser les différentes utilisations que l'on peut faire des autres technologies que la correspondance électronique dans le cadre scolaire et particulièrement la gestion des erreurs dans ces différents projets, où justement ce n'est plus l'enseignant qui corrige et fait modifier un énoncé. Ainsi, ces diverses expériences montrent que derrière les nouvelles technologies, l'humain reste bien l'élément le plus important dans des échanges et dans une communication authentique.
Un compte-rendu détaillé sera publié sur le site du Café pédagogique.

"Texte, image et TICE"
Animée par Jacques Julien (du Café), la table-ronde '"Texte image et TICE", réunissait pour un bilan pédagogique des producteurs multimédias, un créateur-animateur et des professeurs de lettres intégrant l'image dans leur enseignement, soit pour éclairer les textes de l'Antiquité, soit pour comprendre une oeuvre d'art, soit pour écrire un scénario (Françoise Juhel (BNF), André Hatala (PagesJaunes éditions), Véronique Drujon (Musagara, Le Manuel de grec éléctronique), Etienne Martin (créateur de BD et animateur), Olivier Williame (professeur de lettres en section cinéma audiovisuel) et Christian Perrier (professeur de lettres, ImageImaginaire).
Si l'élargissement de l'horizon culturel de l'élève passe bien évidemment d'abord par l'image, et si l'enfant y trouve un plaisir évident, la discussion a porté sur les exigences nécessaires pour que l'élève puisse dépasser le stade de consommateur ou de joueur pour verbaliser sans jargon et apprendre à regarder de manière critique la spécificité du média, ou sache jouer de toutes les combinatoires texte-image, qu'il s'agisse de les déchiffrer ou d'apprendre à les fabriquer.
http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/Salon2002_index.aspx

Enseigner la géographie avec les TICE
Les TICE peuvent-elles aider à la mise en place des nouvelles méthodes recommandées par les programmes, comme, par exemple l'étude de cas en seconde ? Marc Lohez a montré comment construire une étude de cas sur les risques industriels à 'Oakland grâce aux ressources Internet. Jean-Pierre Meyniac présentait la construction d'un véritable questionnement sur les localisations industrielles en s'appuyant là aussi sur les sites Internet. Enfin c'est le cédérom sur Paris quia clos la table-ronde avec une analyse de Pascal François.
Le Café publiera prochainement un compte-rendu complet de ces tables-rondes.
http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/Salon2002_index.aspx

Comment accompagner l'évolution des aides et des pratiques pédagogiques ?
Une table-ronde très institutionnelle où la présence du Café détonait un peu. C'est pourtant François Jarraud qui ouvre le débat en soulignant l'importance de la formation par les pairs, l'opposition entre la culture hiérarchique du monde de l'Education et la culture horizontale du net et la nécessité de rendre visible le web francophone. Claude Mollard, directeur du CNDP, évoque le décalage entre les concepteurs de produits pédagogiques et les enseignants,. Jean-Louis Billouet, directeur général adjoint du CNED, insiste sur l'industrialisation des contenus pédagogiques et leur labellisation. Pour Alain Costes, directeur de la technologie au Ministère, le défi d'aujourd'hui est d'initialiser des projets à l'échelle européenne. Jean-Paul de Gaudemar, directeur de la DESCO, a mentionné un plan de formation virtuel en relation avec les Ecoles Normales Supérieures.

Rencontres au Salon de l'Education
Le Salon est l'occasion de rencontres avec des enseignants innovants. Ainsi sur le stand ministériel, cette rencontre avec Roland Desmonet et Alain Bidault, deux collègues qui participent à "Arianedijon". Il s'agit d'un "cartable électronique", en fait un ensemble logiciel et un concept, qui permet de ne pas couper le fil entre l'école et la maison. D'une part les parents peuvent suivre au jour le jour sur leur ordinateur ce qu'a fait leur enfant à l'école. D'autre part l'élève retrouve à la maison les documents pédagogiques utilisés en classe, y compris les fichiers sonores nécessaires à un cours de langue ou de musique. Tout cela est accessible sur Internet ou, plus simplement, recopié très rapidement sur l'ordinateur grâce à une mini disque dur de la taille d'un briquet. Arianedijon est expérimenté aussi bien en collège de centre-ville qu'en collège rural et suscite incontestablement l'enthousiasme des enseignants et des jeunes.
Une autre rencontre a embelli cette journée : celle de Claudette Balpe et de Stéphane Respaud, animateurs d'activités scientifiques dans le cadre de La Main à la pâte. C'est une véritable formation scientifique qu'ils apportent aux enfants du primaire à travers des expériences simples en apparence mais très réfléchies qui amènent les élèves à s'exprimer sur leurs représentations et à construire de nouvelles connaissances.
Nous avons aussi rencontré les instits d'"Ethno 62" qui ont conçu à la fois un projet pédagogique intéressant et le logiciel qui l'accompagne et qui mettent l'ensemble à la disposition de tous.
http://www.arianed.com
http://www.ac-toulouse.fr/ariege-education/sciences09/spip/
http://ethno62.free.fr/

Internetum ad usum delphini
Educnet rend compte de la table-ronde "Ecole et société de l'information : éducation à la civilité et à la citoyenneté sur l'internet" qui s'est tenue au salon de l'éducation le 22 novembre. Celle-ci permet de dévoiler les intentions du ministère en matière de filtrage d'Internet. Pour une représentante du ministère : " protéger les élèves et les éduquer sont les deux objectifs de l'école en matière d'éducation à la civilité sur l'internet... Pour protéger les élèves, le ministère envisage de filtrer les contenus : un dispositif en amont des réseaux est prévu..., des listes " noires " existent.., les enseignants peuvent aussi concevoir pour certains travaux pédagogiques des listes " blanches ". C'est donc bien l'option du filtrage qui est retenue prioritairement par le ministère alors qu'on peut douter de son efficacité tant sur le plan technique qu'éducatif. Cependant le ministère prévoir d' " éduquer " à l'internet ", notamment au travers de l'élaboration de chartes de bonne conduite qui viendraient compléter les programmes de l'ECJS, du B2i et du C2i.

Il est frappant de constater qu'Internet n'est perçu, à travers ce compte-rendu, que comme un réseau de sites web, alors que les études québécoises ont montré que le courrier électronique et le chat sont davantage porteurs de risques. Il est vrai que, fort prisés des adolescents, ils sont encore très souvent ignorés des établissements.

Ce n'est pourtant qu'en se basant sur les vraies utilisations des jeunes qu'on peut ambitionner les protéger. A moins qu'on prétende, aveuglément, ignorer l'existence du courrier électronique ou qu'on veuille, illégalement, en assumer le filtrage, ce n'est qu'en éduquant les jeunes aux risques réels de l'Internet qu'on pourra les préparer au monde réel. La question de la sécurité d'Internet pose bien celle des valeurs et de la mission de l'école.
http://www.educnet.education.fr/salon02/tr5.htm
http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/securite_index.aspx

Les conférences du Salon de l'éducation
Educnet publie peu à peu les comptes-rendus des tables-rondes organisées par la Direction de la technologie au Salon de l'éducation. On trouvera ainsi en ligne, la relation des conférences sur l'éducation à l'image, l'économie-gestion et les S.T.I., l'espace numérique ENEE, l'école et la société de l'information et les campus numériques. .
http://www.educnet.education.fr/salon02/

Partenaires

Nos annonces