Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- A la Une : Les enjeux de l'enseignement aujourd'hui 

Mardi 20 mai, l'Association des historiens organisait une conférence-débat sur les enjeux et la réforme de l'enseignement. C'est que, Jean-Louis Auduc (IUFM Créteil) devait le rappeler, le système scolaire, de réforme en réforme, est devenu illisible pour les familles si ce n'est pour les enseignants. Il est urgent de modifier les concours pour les professionnaliser. Actuellement les enseignants débutants "vivent une rupture effrayante" en arrivant en poste. Pour François Dubet (sociologue, Bordeaux II), l'école est devenue avec la massification le lieu du désenchantement : c'est elle qui fait sa propre sélection et produit la frustration prolongée puisqu'elle allonge son terme. D'où les défis qu'elle doit affronter : redéfinition de la culture commune, place de l'enseignement professionnel, pilotage du système par exemple. Pour F. Dubet il faut accorder plus d'autonomie aux établissements, améliorer le pilotage en s'intéressant aux résultats de l'école et redéfinir le service des enseignants de façon à ce qu'ils prennent en charge leur mission éducative. Mais depuis 15 ans nous n'arrivons pas à changer l'école. On est devant un problème politique : notre société peut-elle construire son système éducatif ?" F. Dubet est pessimiste. C'est Philippe Joutard (Université de Provence) qui a clôturé la réunion en émettant plusieurs voeux pour l'école.. D'abord celui d'une école plus positive dans le regard porté sur les élèves : les enquêtes internationales, comme PISA, montrent que les écoliers français hésitent à exprimer leur avis. Le moment lui semble venu de mettre en place de véritables bivalences : c'est l'intérêt des élèves, perdus en collège entre tous ces professeurs, et des savoirs disciplinaires exagérément émiettés. Un débat qui rebondira probablement le 4 juin.
http://www.senat.fr/evenement/historiens/

Partenaires

Nos annonces