Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- A la Une : Les enfants du printemps réussissent plus souvent 

Selon un article du Monde, une étude ministérielle, réalisée par l'inspecteur général J. Ferrier, montre l'importance du mois de naissance dans la réussite scolaire. "Comme l'école traite tous les élèves de la même façon, la différence de maturité entre enfants a un impact sur leur capacité à apprendre. Au cours préparatoire, un enfant de décembre a un écart de maturité important avec ses camarades du début de l'année. Au premier, on fixe des objectifs qui peuvent être excessifs compte tenu de son niveau de développement. Les seconds se trouvent, eux, probablement plus à l'aise. De nombreux enfants nés à la fin de l'année vivent mal leurs premières années à l'école : en décalage avec leurs camarades, ils intègrent l'idée qu'ils ne sont pas de bons élèves. Cette différence d'âge se retrouve dans les statistiques : un élève de la fin d'année a une plus grande probabilité d'être considéré comme un élève en difficulté pendant sa scolarité maternelle et élémentaire et donc de redoubler". J. Ferrier souligne les difficultés de l'école à adapter ses rythmes à des enfants différents. Ni le redoublement, ni le passage en avance ne sont la solution.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,3226--310424-,00.html
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,3226--310425-,00.html

Partenaires

Nos annonces