Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- Les jeunes 

Les cultures juvéniles émergentes
Culture populaire et culture savante se sont toujours affrontées à l'école. Le dernier numéro de "VEI Enjeux" pose la question des cultures juvéniles, qui sont parfois des cultures étrangères, et de leur place dans les établissements et la culture scolaire. Au rejet traditionnel a succédé des positions plus nuancées et diverses. Ainsi la culture médiatique est celle des "jeunes" et s'arrange très bien avec la "world culture"; le marché en récupère des bribes; l'école elle-même s'ouvre à ces cultures "jeunes". Pour Bernard Bier, qui signe son dernier éditorial, "ce qui semble caractériser l'époque, c'est moins la tension entre des cultures populaires et ce qui serait la culture légitime,.. que des formes de fragmentation.. à l'oeuvre dans l'ensemble des espaces scolaires, urbains, médiatiques, esthétiques". Ce qui n'est pas sans poser la question de la citoyenneté.
http://www.cndp.fr/revueVEI/som133.htm

La JPA bataille pour le départ de tous les enfants
"Le non-départ (en vacances) est une forme d'exclusion. L'enfant qui n'est pas parti.. aura un sentiment d'abandon". Pour Jean-Louis Colombiès, délégué national à la Jeunesse en Plein Air, il est urgent de créer une "allocation vacances" affectée aux familles dont les enfants ne peuvent partir. Cette déclaration clôturait la journée "portes ouvertes" organisée par la JPA dans 60 départements pour mieux faire connaître ses centres de vacances. La JPA a été entendue dans le Gers où le conseil général a offert des vacances à 200 enfants pour le prix symbolique de 2 euros.
http://www.jpa.asso.fr

Un colloque sur la préadolescence
Médecins, endocrinologues, sociologues et éducateurs se penchent sur une nouvelle catégorie sociale : les préadolescents. Libération analyse le phénomène et relève que la préadolescence n'existe pas. "C'est une invention sociale. Biologiquement il y a l'enfance, l'adolescence puis l'âge adulte".
http://www.liberation.fr/page.php?Article=119387

La MAE lance une garantie "racket"
C'est un signe des temps. La MAE, mutuelle d'assurance scolaire, lance une nouvelle garantie : le soutien psychologique en cas d'agression ou racket. Après une agression ou un racket pendant les activités scolaires ou sur le trajet, l'adhérent à la M.A.E. pourra bénéficier de 5 consultations d'un praticien (psychiatre, psychologue etc.) sur la base de 40 euros la séance. Elle est incluse d'office dans les 4 protections proposées par la MAE qui couvrent tous les risques scolaires pour près de 5 millions d'élèves.
http://www.mae.fr/

Partenaires

Nos annonces