Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

Collège 

Aimés et incompris, les profs
On peut à la fois être aimé et incompris. C'est d'ailleurs le cas des profs, donne à penser un sondage réalisé par le CREDOC pour le mensuel Okapi auprès de collégiens. 92% des élèves sont intéressés en général par leurs profs et 69% se sentent responsables de l'ambiance en classe. Ils reconnaissent les franchissements de ligne : trois sur quatre bavardent en classe, un sur cinq garde son portable allumé en classe et ils savent que c'est un manque de respect. Mais plus d'un sur deux ne comprend pas toujours les punitions et deux sur cinq ne se sentent pas respectés par leurs professeurs.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_040224230126.x9nta88y.html
http://www.okapi.bayardpresse.fr/okapi/a rticle/article.jsp?docId=1363637&rubId=15 047

"Autopsie d'un accident", un outil gratuit pour l'ASSR
De 13 à 16 ans, le risque routier augmente sans cesse : 1939 victimes de 14 ans, 2914 de 15 ans, 4126 de 16 ans. Comment aider les collégiens à mieux comprendre les mécanismes de l'accident automobile ? Telle est l'ambition de "Autopsie d'un accident", un outil multimédia réalisé par La prévention routière et la Fédération française des sociétés d'assurance. Les collégiens assistent à un accident entre une automobile et un cyclomoteur. Ils sont invités à enquêter pour découvrir les éléments ayant influencé la survenue de l'accident. L'objectif est de faire comprendre qu'un accident n'arrive pas par hasard mais résulte de plusieurs facteurs sur lesquels il est possible d'agir. "Autopsie d'un accident" permet de préparer les jeunes à l'Attestation scolaire de sécurité routière (ASSR). L'outil se compose d'un DVD, pour une animation en classe, et d'un cédérom pour un travail individuel des élèves. Il sera diffusé gratuitement aux enseignants en faisant la demande auprès des Comités départementaux de La Prévention routière.
http://www.preventionroutiere.asso.fr

L'APHG veut garder l'histoire-géo au brevet
L'association des professeurs d'histoire-géographie proteste contre une éventuelle suppression de l'épreuve d'histoire-géographie au brevet. "Supprimer cette épreuve serait en totale contradiction avec la volonté politique affichée de conforter l'éducation à la citoyenneté et de lutter contre l'illettrisme".
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_040212135242.tac1kvnv.html

Partenaires

Nos annonces