Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- Etats-Unis 

Des ambitions revues à la baisse
Les critères d'application de la loi fédérale "No Child Left Behind" vont être revus à la baisse. Le secrétaire d'Etat à l'éducation, Roderick R. Paige, a annoncé une refonte de l'évaluation des établissements par exemple sur le niveau de qualification des enseignants. L'année dernière, 28% des écoles américaines n'ont pu atteindre les objectifs fixés par cette loi qui veut nettement relever le niveau scolaire dans tout le pays. Plusieurs états ont du mal à financer les modifications exigées par ce texte.
http://www.edbriefs.com

Appel pour l'instauration d'un baccalauréat fédéral
Les Etats-Unis vont-ils importer le bac ? Selon le New York Times du 10 février, trois organisations éducatives, Achieve Inc, The Education Trust et The Thomas B. Fordham Foundation, lancent une campagne pour un examen national de fin d'études secondaires. Elle relèvent que les diplômes de fin d'études secondaires accordés par les différents états ne sont rien d'autre qu'un certificat d'assiduité. "Pour de nombreux jeunes, le diplôme est un ticket pour nul part. A une époque où les études supérieures sont essentielles, ce n'est pas bien" affirme le directeur de l'Education Trust. La moitié des étudiants échouent en université faute d'une préparation suffisante.
http://www.nytimes.com/2004/02/10/education/10DIPL.html

L'Ohio réfléchit à la semaine de 4 jours
L'Ohio pourrait être le 11ème état américain à autoriser la semaine de 4 jours. Selon EdBriefs, déjà une centaine d'écoles, particulièrement dans les zones rurales, testeraient ce rythme scolaire. L'Ohio pourrait adopter une mesure annualisant l'année scolaire qui compterait 910 heures de cours (au lieu de 182 jours).
http://www.edbriefs.com

L'administration Bush contre la mixité
Selon le New York Times, l'administration Bush propose de donner le doit aux districts scolaires de créer des établissements non mixtes. Pour elle, cela permettrait d'élargir le choix des parents. "On n'encourage pas l'enseignement séparé des filles et des garçons. On comprend que la mixité reste la norme. Nous essayons simplement d'augmenter la flexibilité de l'offre des éducateurs" affirme un responsable du ministère de l'éducation..
http://www.nytimes.com/2004/03/04/education/04EDUC.html

Internet contre le plagiat
"J'ai pris la moitié d'une classe en train de copier" affirme ce professeur d'anglais aux Etats-Unis. Il est vrai qu'Internet ouvre de larges possibilités au copier-coller. Mais il donne aussi la solution. Pour M. Hertzog, c'est le site Turnitin.com. Il offre un outil qui détecte le plagiat. "Au collège le plagiat est un problème d'ignorance. Les élèves ne savent pas ce que c'est." Le programme met en évidence la copie et invite enseignants et élèves à échanger et travailler ensemble pour y remédier.
http://story.news.yahoo.com/news?tmpl=story&u=/ibsys/20040220/lo_wgal/2015559
http://www.turnitin.com

Toujours la lutte contre le plagiat
Le copier-coller perturbe fortement le système d'évaluation des établissements américains si l'on en croit un article du Christian Science Monitor du 2 mars. Le magazine montre à quel point il est aisé pour les adolescents de se procurer des devoirs rédigés. Tel site faxe immédiatement pour moins de 10 dollars le devoir de son choix. Tel autre "mutualise" les travaux d'étudiants gratuitement : il recevrait 10.000 visites par jour. Les techniques utilisées par les enseignants varient. Certaines utilisent Internet pour débusquer les copieurs. Une entreprise californienne propose son outil de recherche aux établissements par abonnement (60 cents par élève et par an). D'autres établissements préfèrent éduquer leurs élèves et développer leur éthique. Derrière ces choix deux attitudes éducatives sur Internet.
http://www.csmonitor.com/2004/0302/p12s01-legn.html

Partenaires

Nos annonces