Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- Enseignement professionnel 

Diplômes et chômage
Quels diplômes permettent de mieux résister au risque du chômage ? De 2001 à 2003 la situation de l'emploi s'est détériorée. Selon une étude du Céreq portant sur les jeunes ayant quitté l'Ecole en 2001, "les titulaires d'un CAP ou d'un BEP et les diplômés d'un deuxième cycle universitaire ont mieux résisté que les autres jeunes" à l'aggravation de la crise. Une constatation qui ne remet pas en cause la hiérarchie des diplômes mais qui montre une meilleure insertion de certains diplômés du professionnel.
http://www.cereq.fr/cereq/b214.pdf

CAP sertissage
Le B.O. du 10 mars publie l'arrêté du 9 février créant le CAP "sertissage en haute joaillerie". Première session en 2006.
http://www.education.gouv.fr/bo/2005/10/MENE0500220A.htm

CAP petite enfance
Un arrêté publié le 11 mars définit le CAP "petite enfance".
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENE0500401A

Agricole : Vers la décentralisation
"La décentralisation doit s'accompagner d'une déconcentration parallèle des services de l'Etat. Les élus locaux, dotés de nouvelles compétences, doivent pouvoir s'adresser à un représentant de l'Etat, au niveau local, doté d'attributions lui permettant d'engager l'Etat sans en référer systématiquement à l'échelon central. Si demain, les Présidents de Conseils régionaux signent avec les recteurs les conventions annuelles de mise en oeuvre du Plan régional de développement des formations, il faudra que les DRAF, en tant qu'autorité académique pour l'enseignement agricole, puissent les signer. C'est de cette manière que nous pourrons assurer la cohérence entre les différents dispositifs de notre système : la formation scolaire, la formation par apprentissage et la formation professionnelle continue...Vous le constatez : ce contexte nous conduit aujourd'hui à renforcer l'échelon régional, si nous voulons que l'enseignement agricole garde toute sa place dans l'effort national de formation". Le 7 mars, devant le Conseil national de l'enseignement agricole, N. Forissier, secrétaire d'Etat à l'Agriculture, a annoncé un plan de décentralisation de l'enseignement agricole tout en affirmant son souci de maintenir un "pilotage national".
http://www.agriculture.gouv.fr/spip/leministere.lesecretairedetat.discoursdusecretaire_a4561.html

Agricole : Préférence Formations
Avec "Préférence Formations" l'enseignement agricole public se dote d'une structure de formation à distance efficace, riche de près de 70 dispositifs de FOAD, reposant sur des valeurs humaines et pédagogiques et la mutualisation. Le Café consacre un dossier spécial à cette nouvelle structure.
http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/Foad_index.aspx


Partenaires

Nos annonces