Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- Vie des établissements 

La FCPE alerte les parents sur la loi Fillon
"Rien dans cette loi ne permettra d'améliorer le système scolaire... La loi ne s'attaque pas à ce qui fonctionne mal, ne touche pas à l'essentiel, ignore les zones où se concentrent les difficultés". La FCPE avertit les parents à propos de la loi d'orientation de l'école. "Elle confie la décision finale d'orientation aux enseignants, les parents n'ayant plus leur mot à dire. On risque fort de voir ainsi augmenter le nombre d'orientations précoces et non choisies".
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emploi_050112155025.nlscr60d.html

La PEEP veut que le Parlement modifie la loi Fillon
" Si le parlement dont nous attendons beaucoup, voire un miracle, ne modifie profondément cette loi d'orientation nous ne changerons rien aux problèmes récurrents de notre système éducatif et ce pour les dix années qui viennent". Josette Daniel, présidente de la PEEP, association de parents d'élèves de l'enseignement public, a vivement condamné la loi Fillon. "Cette loi d'orientation aurait dû être une opportunité pour faire réellement évoluer notre système éducatif. Il s'avère que pour l'instant ce n'est pas le cas... Très peu des propositions du rapport de la commission Thélot sont reprises dans le projet de loi et, si elles le sont, elles sont vidées du sens premier que la commission Thélot leur avait donné". Elle a rappelé que le rapport Thélot avait été approuvé par les 3 fédérations de parents d'élèves et par nombre de syndicats d'enseignants et regretté que le ministre ait laissé passer cette opportunité d'une réforme réelle. "Nous sommes inquiets quant à l'avenir de notre système éducatif car, une fois de plus, on nous a promis une réforme qui n'aura pas lieu".
http://www.peep.asso.fr/contenu.php?affichage=3&id_niv1=30&id_niv2=55&id_niv3=&id_contenu=617

En finir avec le racket
Le Parisien du 7 janvier invite les parents à lutter contre le racket, un fléau en augmentation dans les établissements. Pour Didier Lauru, psychanalyste, " aucun n'indique spécifiquement le racket mais un brusque repli sur soi, la peur d'aller à l'école ou la baisse du rendement scolaire doivent alerter ".
http://www.leparisien.fr/home/info/vivremieux/article.htm?articleid=245954022

Exonérés de lundi de Pentecôte
" Les parents ne devraient donc pas se voir reprocher l'absence de leurs enfants s'ils ne vont pas à l'Ecole ce jour-là". Ce jour-là c'est bien sur le lundi de Pentecôte, ou, pour le Gard et le Territoire de Belfort, le lundi de Pâques. Analysant l'arrêté du ministre de l'éducation nationale, la FCPE en conclue que réglementairement ce texte ne concerne que les personnels de l'éducation nationale et que les élèves ne sont pas tenus de venir en cours ce jour là !
http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id=409

L'Ecole ignore l'entreprise. Les élèves aussi
"Excepté pour les enseignements spécialisés des orientations tertiaires ou comptables, il ressort globalement que l'approche de l'entreprise relève plus de l'évocation que de l'explication. Elle se fait au détour de l'apprentissage de la technologie, des métiers, parfois de l'histoire et de la géographie. L'entreprise est un univers supposé connu : la connaissance semble aller de soi dans le meilleur des cas, mais il ressort de cette analyse que cet univers est le plus souvent ignoré". Pour l'Observatoire des PME, une structure crée par la Caisse des Dépôts et la Banque de développement des PME, l'ignorance de l'entreprise est d'autant plus choquante que 75% des élèves y travailleront. L'Observatoire publie une étude qui analys els programmes et les manuels scolaires. Elle demande l'introduction du thème de l'entreprise dans les IDD, les TPE et les PPCP; l'information des enseignants par les entrepreneurs et une "inflexion des manuels scolaires pour mieux saisir les opportunités de présenter le fonctionnement de l'entreprise, notamment dans le cadre de matières classiques comme l'histoire et la géographie". Pour G. Dupon-Lahitte,président de la FCPE, "aujourd'hui, le monde de l'école et celui de l'entreprise ne peuvent plus s'ignorer si l'on veut offrir à tous les jeunes d'autres perspectives que le chômage et la précarité".
http://www.portailpme.fr/Observatoire_des_PME/telecharger/Connaissance_entreprise_par_eleves.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/readstep2.html


Partenaires

Nos annonces