Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- Ile-de-France 

Paris proteste contre la carte scolaire
"Le mécontentement des élèves, de leurs parents, comme celui des enseignants est croissant. Je le partage totalement". Dans une lettre adressée au recteur le 18 février, le maire de Paris, B. Delanoë, proteste contre les fermetures de classes dans le premier degré (30) et les suppressions de postes dans le secondaire (119). "Lorsqu'il est question de l'avenir des jeunes Parisien-nes, aucune logique comptable, aucune démarche mécanique ne saurait prévaloir. L'enjeu est bien celui du savoir, des conditions de son enseignement et des moyens effectifs qui y sont consacrés".
http://www.paris.fr/FR/La_Mairie/executif/communiques/mandature_actuelle/COMM_MAIRE/COM18022005_1.asp

Paris aide les jeunes filles en sciences
Comment encourager les vocations scientifiques chez les jeunes filles ? Paris se dote d'un "Prix de la jeune scientifique parisienne" d'un montant de 3.500 euros. La lauréate devra intervenir comme ambassadrice des sciences auprès des jeunes.
http://www.paris.fr/FR/La_Mairie/executif/communiques/mandature_actuelle/COMM_MAIRE/COM09032005_1.asp

Journée Sciences à Paris
Organisée par le CRDP de Paris, le 23 mars,la Journée sciences sera l'occasion de découvrir de nombreuses pratiques du primaire au lycée : défi techno, rallye mathématiques, jeux mathématiques à l'école, éducation à l'environnement durable de l'école au lycée, partenariats avec les musées.
http://crdp.ac-paris.fr/

Un guide des Savoirs à Paris
La culture est au coin de la rue. C'est ce que la ville de Paris démontre en publiant l'édition 2004-2005 de son "Répertoire des Savoirs". Il fait connaître les conférences et manifestations organisées pour le grand public ou un public spécialisé par les associations, les centres culturels, les entreprises, les mairies ou les universités parisiens. Un guide utile à titre personnel mais qui permet aussi aux enseignants de la capitale de guider leurs élèves, par exemple pour les TPE.
http://www.paris.fr/fr/actualites/Repertoire_2005.pdf

Trois départements, une petite enfance
Face à la pénurie de personnel qualifié, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et Paris ont décidé de mettre en commun leurs expériences de recrutement pour partager des informations, évaluer les besoins de formation et agir en vue de mettre en place de nouvelles formations. Les trois départements dénoncent le blocage du numérus clausus et demandent de nouvelles formations. Jeudi 17 mars, elles lanceront une "mobilisation interdépartementale" sur ce thème. Une initiative qui est justifiée par l'augmentation des demandes de places insatisfaites faute de personnel.
Contact : krystel.lessard@paris.fr


Partenaires

Nos annonces