Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- Europe 

Tice et Europe avec eTwinning
"L'action eTwinning contribue à construire une passerelle entre les pays d'Europe, au-delà des normalisations et harmonisations scolaires. Un projet eTwinning permet aux élèves de mieux apprécier les similitudes et les différences culturelles au sein de l'espace européen et d'appréhender la notion de citoyenneté européenne. C'est avant tout un cadre souple d'échanges et de communication interculturels, un jumelage plus linguistique et humain qu'électronique, une opportunité pour les élèves comme pour les enseignants de collaborer vers la réalisation d'un projet commun. C'est aussi une façon de travailler totalement différente. Nous fonctionnons sous forme de club". A l'occasion de la fête de l'Europe, le Cndp consacre un dossier à l'événement dont une page au dispositif eTwinning. Une expérience innovante qui mobilise vraiment les élèves.
Dossier
http://www.cndp.fr/secondaire/default.asp?page=/secondaire/journee_europe/2006/accueil.htm

A Paris, service minimum pour l'Europe
Comment commémorer la fête de l'Europe le 9 mai quand on fait partie de l'équipe qui a planté la construction européenne ? Gilles de Robien et Catherine Colonna s'attelaient à la tâche jeudi 4 mai en présentant un "kit éducatif européen". Le "kit" veut "favoriser le dialogue dans les établissements scolaires sur l'Europe et la citoyenneté européenne" à l'occasion de la fête du 9 mai. Il sera envoyé dans tous les collèges et les lycées. S'agit-il d'un DVD captivant pour les jeunes ? D'un CD audio ? Non, le "kit" se compose de 4 affiches vieillottes, de trois quizz accompagnés d'un catalogue des produits Cndp.

L'ensemble était présenté devant les élèves d'une section européenne du lycée C. Sée à Paris. Une douzaine de lycéens sages mais qui posaient de vraies questions : va-t-on unifier les systèmes éducatifs européens ? Allez vous changer l'Ecole ? A quoi sert de préparer une option européenne ? Comment allez-vous lutter contre la germanophobie ? Des questions payées en réponses de pacotille. Leur professeure, Cécile Ricard, pose l'ultime question : "après le 30 juin, que se passera-t-il pour les élèves sans papiers ? " Le ministre fuit. C'est encore loin l'Europe.
Lettre Flash du ministère
http://www.education.gouv.fr/lettre_information/lettre_flash/lettre_flash_20.htm
Page spéciale du ministère
http://www.education.gouv.fr/europe/journee_europe.htm


Partenaires

Nos annonces