Carrière : Comment se reconvertir quand on a enseigné une matière scientifique ? 

Par Rémi Boyer

 

Professeur de mathématiques, de sciences physiques, de sciences naturelles...que faire d'autre ? Existe-t-il des pistes ?

 

Eh bien oui...à la Cité des sciences et de l'industrie (CSI) qui propose chaque année des postes en détachement (entre 10 et 20 selon les années), au CNED comme responsable de formation en détachement, dans le réseau des CRDP-CDDP, mais aussi dans les collectivités territoriales, et certaines associations, et quelques organismes de recherche.

 

Il y a bien entendu la voie des concours, et si vous ne souhaitez pas lâcher votre catégorie A pour un concours de SASU de catégorie B, souvent proposé parce que le concours d'AASU (attaché) propose très peu de postes au niveau national chaque année, nous vous conseillons de tenter les concours ITRF (ingénieurs-techniciens de la recherche française) ou de postuler en IUFM ou à l'université sur des postes de PRAC ou de PRAG.

 

Les concours ITRF proposent chaque année des postes spécifiques: environ 1000 à 1500 postes par an en huit BAP (Branches d'activité professionnelle).

 

En cherchant bien, on trouve des postes qui nécessitent une formation scientifique, mais aussi des compétences que savent développer des enseignants en cours de carrière, à condition bien sûr de n'avoir pas fait qu'enseigner, en organisant des projets pédagogiques, en vous investissant dans des travaux d'équipe, de veille documentaire, etc.

 

Ci-dessous, nous vous proposons un panel de liens vers des sites qui offrent tout au long de l'année des publications de postes, à consulter régulièrement.

 

Néanmoins, sachez qu'un détachement a lieu, dans la majorité des cas, lorsque vous avez été sélectionné pour un poste (après une sélection sur CV et lettre de motivation pour les uns, puis de un à trois entretiens successifs de recrutement pour les "finalistes", à la rentrée scolaire, car il est difficile pour un établissement scolaire d'avoir à se séparer d'un professeur qui accompagne ses élèves depuis le début de l'année et les connaît mieux que quiconque.

 

Certains rectorats acceptent le détachement en cours d'année et d'autre pas...cela est géré en fonction du caractère excédentaire ou déficitaire de votre discipline, et en fonction du besoin urgent ou non du détachement pour l'organisme qui recrute.

 

Globalement, nous estimons que les détachements durant l'année scolaire n'excèdent pas 10% de l'ensemble, mais c'est une estimation liée à ma longue expérience (sept ans) de prospection de publications de postes sur le web.

 

Actuellement, je connais 1200 sites web différents, repérés et sélectionnés sur la Toile parmi des centaines de milliers de sites consultés au cours de près de 5000 heures de surf, car depuis 2001 je me suis passionné sur ce sujet.

 

Après avoir repéré la saisonnalité de parution des postes, les types de profils, les compétences attendues, j'ai réalisé durant un mémoire de master en ingénierie de formation un travail de réflexion sur les compétences transférables des enseignants, afin de savoir dans quels types de métiers ils étaient susceptibles de réussir.

 

Communication, documentation, animation, organisation,...de nombreuses pistes sont apparues. Cette liste de sites vous permettra déjà d'appréhender une partie minime de ce que recèle le web au fil du temps. Selon votre rayon d'action géographique, votre localisation en France et dans les pays francophones, je suis capable de vous indiquer, au sein de l'association que j'ai conçu pour partager et diffuser ce savoir utile pour favoriser votre projet, vos chances réelles de trouver un poste correspondant à vos compétences.

 

Tous les postes associatifs:

http://www.loi1901.com/ie.php

Travailler à l'Agence nationale de la recherche:

http://www.agence-nationale-recherche.fr/actualite/13?lngInfoId=64

S'expatrier avec l'AUF:

http://www.auf.org/

Travailler dans d'autres ministères en détachement:

http://www.bourse.fonction-publique.gouv.fr/front/emplois/accueil_emp.cfm

S'expatrier en Europe:

http://www.cortex-culturemploi.com/  

Travailler au CNAM:

http://www.cnam.fr/home/recrute/index.php 

Consulter tous les jeudis le BOEN pour les postes du CSI, du CNED:

 http://www.education.gouv.fr/bo/default.htm

Prospecter les collectivités locales:

http://www.lagazettedescommunes.com/emploi/index.asp

Repérer au fil de l'année les postes en CRDP-CDDP:

http://www.sceren.fr/accueil.htm

Si vous avez réalisé un Master recherche suivie d'un travail de thèse, même non terminé:

http://www.emploi-scientifique.info/

http://www.obs-ost.fr/index.phtml

Parfois, quelques postes de chercheurs en pédagogie, souvent des demi-postes ou des décharges, à l'INRP:

http://www.inrp.fr/recrutement.php

ITRF : Entre avril et mai pour les inscriptions. Concours interne si ancienneté > à 7 ans. Concours externe sous réserve des diplômes requis (agrégation pour IGR, Capes ou licence pour IGE) 1500 à 2000 postes par an (mais beaucoup sont liés à la promotion des agents en poste)

http://www.education.gouv.fr/personnel/administratif_technique/itrf/concours.htm

Parfois de bonnes suprises au quotidien en épluchant le Journal Officiel: http://www.journal-officiel.gouv.fr/jahia/Jahia/pid/1

Travailler dans la recherche:

http://www.inria.fr/travailler/opportunites/ita/concoursit.fr.html

 

 

Quelques nouvelles de l’association AIDOPROFS pour cette année 2008:

 

Le 17.12.2007, le Figaro a évoqué notre association dans un article sur la reconversion des enseignants. L'association AIDOPROFS a décidé de former de nouveaux bénévoles pour élargir son équipe et renforcer au fil du temps la capacité d'accueil en ligne, et donner un nouvel élan à notre association. Pour cette raison, l'accueil en ligne que nous proposions à chacun pour porter un diagnostic de faisabilité du projet ne sera pas possible avant le 15 février : ces six semaines nous sont indispensables pour nous permettre d'être plus nombreux à votre écoute dans les années à venir, tout en permettant aux bénévoles de ne pas être débordés par cette activité, annexe à leurs métiers respectifs.

 

AIDOPROFS milite pour que le dispositif de seconde carrière dispose d'un budget suffisant (à notre connaissance, et avec regrets, le budget 2008 de l'Education nationale n'a rien prévu en ce sens, mais nous attendons avec impatience les préconisations des sages de la commission Pochard), et pour que le ministère de l'Education nationale tienne beaucoup plus compte, dans les années qui viennent, de la volonté d'une fraction des enseignants de réaliser des parcours de carrière diversifiés, pas forcément devant une classe.

 

Le projet d’AIDOPROFS est ce vaste projet : démontrer, à travers l’action collective d’enseignants qui ont évolué professionnellement, que les professeurs, quel que soit leur niveau d’enseignement, ont su s’impliquer dans une pluralité de tâches qui leur permettent d’être opérationnels ailleurs, même si pour cela il faut souvent reprendre une formation pour s’adapter aux compétences attendues du poste : c’est ici que la « formation tout au long de la vie » prend tout son sens, et, si votre projet est un jour d’évoluer professionnellement, en anticipant une envie de vous accomplir dans « autre chose », nous vous recommandons de ne pas attendre d’être démotivés, ni d’être à quelques années de votre retraite, car cela sera nettement plus difficile, voire impossible dans certains cas. Pour changer de parcours de carrière, soyez prévoyants : pensez, dans votre enseignement, à multiplier les projets pédagogiques, à vous impliquer dans la vie de votre établissement, ou dans des associations en lien avec vos centres d’intérêts. Ces multiples expériences, mêmes ponctuelles, seront autant d’atouts, le jour venu, pour vous permettre d’aboutir rapidement dans votre projet de reconversion.

 

 

Sur le site du Café
Par fjarraud , le mardi 15 janvier 2008.

Partenaires

Nos annonces