Collège : Des programmes traditionalistes pour le français 

 

Par François Jarraud

 

"A côté de quelques bribes d’une volonté novatrice, c’est bien la tradition la plus pure qui se trouve à l’honneur, à tel point que nous pourrions, dans certains axes des programmes, avoir l’impression d’être de retour dans les années 60-70". Si l'Afef (association française des enseignants de français) dénonce ainsi le caractère rétrograde des nouveaux programmes du collège, c'est qu'ils sont conçus dans le même esprit que ceux du primaire.

 

Viviane Youx, de l'Afef, y lit "une volonté d’installer d’abord la tradition, quitte à faire ensuite des concessions un peu plus novatrices". En tête d’affiche la grammaire, "déroulée par blocs de notions à connaître et non plus par compétences à développer. La « leçon de grammaire », dont le nom n’est pas anodin, pourrait bien devenir le nouveau fil conducteur de l’année". Les programmes sont aussi restés sur la vieille horloge en ce qui concerne l'orthographe : le programme ignore les rectifications orthographiques et renvoie sur ce sujet à un B.O. de 1976…

 

Assez ridicule est la progression simpliste de la longueur à produire dans les devoirs. "Passer de une page en 6ème à trois en 3ème, quelle évolution !" ironise l'Afef.

 

Mais le pire c'est la lecture. "Un enseignant ou un élève tombé en hibernation depuis 30 ou 40 ans ne serait pas dépaysé en se réveillant !" affirme l'Afef. "La littérature de jeunesse n’existe pratiquement plus, à peine tolérée en bout de ligne. Le programme d’œuvres devient obligatoire, dans un choix uniquement patrimonial, avec une progression par siècles, si bien qu’il faudra attendre la fin du collège pour aborder des œuvres contemporaines. En 3ème enfin, si les élèves ont réussi à résister à l’ennui jusque-là, ils auront droit à une ouverture à la modernité". Les profs vont pouvoir ressortir les Lagarde et Michard !

 

"Si ces programmes contiennent bien quelques avancées notoires déjà citées, nous sommes en droit de nous demander, concernant les deux axes les plus sensibles de la grammaire et de la lecture, si leurs concepteurs ont pris conscience des élèves de 2008" estime V. Youx. "Chercher à améliorer, simplifier, clarifier les précédents programmes était certes nécessaire. Mais faut-il pour cela installer explicitement au collège l’ennui, qui nous semblait pourtant un sentiment peu philosophique dont souffrent déjà beaucoup d’élèves ? La tradition peut-elle tout résoudre ? Et l’ennui peut-il se soigner par une dose d’ennui encore plus grande ?"

 

Alors que les programmes du primaire mobilisent les spécialistes et les enseignants qui en dénoncent les nuisances, voilà que Xavier Darcos prépare des programmes du même type pour le collège. Le lycée pourrait suivre du fait de la refonte des filières annoncée pour cette année.

Analyse de Viviane Youx

http://www.afef.org/blog/index.php?2008/04/08/269-la-mode-retro

Le projet de programme partie 1

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/docsjoints/f-col1.pdf

Le projet de programme partie 2

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/docsjoints/f-col2.pdf

Le projet de programme partie 3

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/docsjoints/f-col3.pdf

Le projet de programme partie 4

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/docsjoints/f-col4.pdf

Le projet de programme partie 5

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/docsjoints/f-col5.pdf

 

 

 

 

Sur le site du Café
Par fsolliec , le mardi 15 avril 2008.
En direct du forum
La circulaire de rentrée annonce le début d'un commencement de changement
- Faut croire! Mais plus sérieusement, je pense que les remplacements ont toujours été un problème et le seront toujours, tant que personne ne voudra s'y intéresser un peu plus sérieusement. Des mesures sont annoncées, et puis après, on en fait ce...
La circulaire de rentrée annonce le début d'un commencement de changement
- La création de 1000 postes de remplaçant correspond à un réel besoin. Mais je m'interroge sur l'organisation des remplacements. Je suis étonnée de l'indifférence et de l'absence de concertation avec le personnel administratif...
Le Forum "Le système"

Partenaires

Nos annonces