Régionales : l’éducation en filigrane 

Montre-moi ton lycée et je verrai si je vote pour toi… Visiter l’éducation pour déterminer la teneur de son bulletin de vote aux régionales, pourquoi pas ? Depuis les lois de décentralisation, les compétences des régions se sont étendues vers les lycées et la formation professionnelle. D’aménagements des locaux en développement d’actions ciblées, les conceptions et les idées se lisent sur les murs, dans les cours et dans les salles de classe de nos lycées.


On l’a vu avec les Tice, pour lesquelles les collectivités territoriales ont souvent compensé par une politique active la tiédeur des initiatives de l’administration centrale. On a pu le constater aussi avec des actions concernant la santé ou l’accès à la culture des jeunes ou encore avec la gratuité des manuels scolaires. La visite des sites Internet des conseils régionaux est souvent fort instructive sur les orientations en matière d’éducation et les valeurs qui les motivent. Certes, l’implication des régions s’arrête là où les référentiels et les réformes se construisent mais le champ ouvert est suffisamment vaste pour que les orientations locales puissent laisser une empreinte forte.


Car derrière les politiques éducatives, il existe de véritables objectifs d’aménagement et d’animation du territoire répondant à des enjeux économiques et sociaux. La Région, depuis 2004, élabore un plan de développement des formations professionnelles, dessinant à partir des besoins locaux de compétences la carte de l’apprentissage et des formations pour adultes. L’éducation emprunte alors les voies de la prospective pour freiner les évolutions négatives du territoire, la désertification des zones rurales ou la dévitalisation des secteurs industriels notamment. Le choix d’implantation d’un lycée, les ponts dressés avec la formation continue ou par apprentissage, sont alors autant de moyens d’accompagner les mutations locales.


Sont et ne seront sans doute plus puisque ces compétences sont remises en cause aujourd’hui par les projets de réforme sur les collectivités territoriales. C’est ce que nous expliquait  Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire, et Président de la Commission Education de l’Association des Régions de France dans le numéro 108 du Café.

Alors aujourd’hui, regardons, observons ce que la politique régionale a produit dans notre lycée, parce qu’au travers de l’éducation, ce sont aussi les valeurs humaines, la vision de l’économie et de la société que l’on perçoit en filigrane.


Monique Royer


Interview de Jacques Auxiette

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lesysteme/Pages/[...]



Sur le site du Café
Par fjarraud , le lundi 15 février 2010.

Partenaires

Nos annonces