Lycée : Les épreuves des nouveaux bacs au B.O. 

Par François Jarraud



Le B.O. spécial du 6 octobre publie une vingtaine d'arrêtés et de notes sur l'organisation des épreuves du baccalauréat. Cela concerne le bac général avec notamment les nouvelles épreuves controversées de SES et d'histoire-géographie en S. Et le sbacs technologiques sur des points moins importants. Celui du 13 publie les programmes de terminale.


L'épreuve de SES du bac ES a été rejetée par l'Apses qui a proposé un autre texte. L'association n'a pas été entendue.


Le B.O. publie également le règlement de l'épreuve facultative d'histoire-géo en terminale S pour la session 2013. On a ainsi dans cette série deux épreuves d'histoire géo au bac, une en première dès 2012 et une en terminale !


Les épreuves de français des bacs L, ES et S et technologiques sont définies pour la session 2012. " Épreuve écrite :  Durée 4 heures. Coefficients : - 3 en série L, 2 en séries ES et S,  2 en séries technologiques (hors STAV). Les sujets prennent appui sur un ensemble de textes (corpus), comprenant éventuellement un document iconographique contribuant à la compréhension ou enrichissant la signification de l'ensemble. Ce corpus peut également consister en une œuvre intégrale brève ou un extrait long (n'excédant pas trois pages). Il doit s'inscrire dans le cadre d'un ou de plusieurs objets d'étude du programme de première, imposés dans la série du candidat, et ne doit pas réclamer un temps de lecture trop long. Une ou deux questions portant sur le corpus et appelant des réponses rédigées peuvent être proposées aux candidats. Elles font appel à leurs compétences de lecture et les invitent à établir des relations entre les différents documents et à en proposer des interprétations. Ces questions peuvent être conçues de façon à aider les candidats à élaborer l'autre partie de l'épreuve écrite, la partie principale consacrée à un travail d'écriture... Le commentaire porte sur un texte littéraire. Il peut être également proposé de comparer deux textes. En séries générales, le candidat compose un devoir qui présente de manière organisée ce qu'il a retenu de sa lecture et justifie son interprétation et ses jugements personnels. En séries technologiques, le sujet est formulé de manière à guider le candidat dans son travail. La dissertation consiste à conduire une réflexion personnelle et argumentée à partir d'une problématique littéraire issue du programme de français. Pour développer son argumentation, le candidat s'appuie sur les textes dont il dispose, sur les « objets d'étude » de la classe de première ainsi que sur ses lectures et sa culture personnelle. L'écriture d'invention contribue, elle aussi, à tester l'aptitude à lire et comprendre un texte, à en saisir les enjeux, à percevoir les caractères singuliers de son écriture".


En sciences, le B.O. définit la nouvelle épreuve informatique et sciences du numérique du bac S. Et surtout les épreuves de SVT, physique-chimie du bac S (session 2013).

Le B.O. spécial

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_off[...]


Les programmes de terminale au B.O.

Le B.O. spécial n°8 du 13 octobre publie les programmes de terminale d'ECJS, histoire-géo (en Es et L et en S), maths (en ES, L et S), SES, littérature, SVT et physique-chimie en S,. S'y ajoutent les programmes des enseignements de spécialité Droit et grands enjeux du monde contemporain et ISN. Le B.O. publie aussi plusieurs programmes des nouvelles séries STL et STI : maths en STL et STI, physique-chiie en STI et STL, chilie biochimie, biotechnologies, SPC en laboratoire et maths en série arts appliqués.

Le B.O. spécial

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.[...]


ST2S : Horaires publiés mais dénoncés

Le Journal Officiel du 1er octobre a publié les horaires des première et terminale ST2S. Pour l'UPBM, qui réunit des professeurs des principales disciplines technologiques de la filière, faute d'avoir entendu les enseignants, le ministère a produit une réforme "incohérente".


Réformée une première fois en 2007 (pour les premières), la filière ST2S connaît une nouvelle refonte avec de nouveaux programmes et horaires à la rentrée 2012. Le nouvel arrêté "portant organisation " des premières et terminales, aligne la filière sur la filière générale. Les lycéens de première auront, au moins sur le papier, deux heures d'accompagnement personnalisé et du tutorat. "Une enveloppe horaire est laissée à la disposition des établissements pour assurer des enseignements en groupes à effectif réduit", précise le texte. "Son volume est arrêté par les recteurs d'académie, en divisant le nombre d'élèves prévus au sein de l'établissement à la rentrée scolaire dans les classes de première et terminale de la série ST2S par 29 et en le multipliant par 10,5, puis en arrondissant le résultat ainsi obtenu à l'entier supérieur".


Pour l'UPBM, une des associations de spécialistes de la filière, les nouveaux programmes sont "incohérents" et trop importants du fait des réductions horaires. Les dédoublements sont mis en danger ainsi que les activités interdisciplinaires. Finalement l'attractivité de la filière pourrait être atteinte.  Dans une tribune adressée au Café, le président de l'UPBM Jean-Paul Brunet, rappelle que la réforme a été faite sans consulter les organisations professionnelles.

L'arrêté publié au J.O.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=J[...]

La tribune de JP Brunet

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/10/0310[...]


La réforme STMG au J.O.

Le Journal Officiel du 1er octobre publie un arrêté sur l'organisation et les horaires de la nouvelle filière STMG, qui remplace la filière STG.  Elle s'aligne sur les autres séries avec deux heures d'accompagnement personnalisé, du tutorat, une partie de l'enveloppe gérée dans l'établissement. Au printemps dernier l'APCEG , qui réunit les professeurs d'éco-gestion, avait vertement critiqué la réforme. " L'APCEG approuve certaines structures mises en place par ce projet de réforme mais elle s'inquiète du décalage entre les objectifs affichés et les mesures envisagées », poursuit-elle. Ainsi elle site l’objectif « favoriser les langues vivantes » alors que selon l’Apceg l'horaire de langues diminue d’une demi-heure en 1ère et d’une heure en terminale. De même l’objectif « répondre de manière plus étroite aux besoins pédagogiques des élèves » est mis en question selon l’Apceg par la perte de 2 heures en enseignement technologique, là « où les lycéens réussissent particulièrement bien".

L'arrêté

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JOR[...]

Les réactions de l'Apceg

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lesysteme/Pages/2011/122_17.aspx


Qui enseignera en Droit et enjeux du monde contemporain et ISN en terminale ?

Le B.O. du 6 octobre publie une note sur les profils recherchés pour ces deux spécialités de terminale ouvertes à la rentrée 2012. Pour "droit et enjeux",  "le profil recherché sera celui d'enseignants de lycée titulaires d'une licence de droit ou d'un diplôme d'institut d'études politiques, issus des sections économie et gestion, sciences économiques et sociales, histoire et géographie, sans exclure d'autres disciplines". Pour l'ISN, "le profil recherché sera celui d'enseignants des disciplines scientifiques (mathématiques, sciences physiques et chimiques) et technologiques (sciences et techniques industrielles, etc.)".

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=57998


BTS : Expérimentation de l'examen en modules

Un arrêté paru au J.O. du 9 octobre autorise l'expérimentation pour certains BTS d'un référentiel de formation décliné en crédits ECTS avec une épreuve en contrôle ponctuel terminal.

Au J.O.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cid[...]



Sur le site du Café

Par fjarraud , le vendredi 21 octobre 2011.
En direct du forum
La circulaire de rentrée annonce le début d'un commencement de changement
- Faut croire! Mais plus sérieusement, je pense que les remplacements ont toujours été un problème et le seront toujours, tant que personne ne voudra s'y intéresser un peu plus sérieusement. Des mesures sont annoncées, et puis après, on en fait ce...
La circulaire de rentrée annonce le début d'un commencement de changement
- La création de 1000 postes de remplaçant correspond à un réel besoin. Mais je m'interroge sur l'organisation des remplacements. Je suis étonnée de l'indifférence et de l'absence de concertation avec le personnel administratif...
Le Forum "Le système"

Partenaires

Nos annonces