"Je m'appelle pas Ben Laden" pour évoquer le 11 septembre avec ses enfants 

New York 2001. John et Nassir ont 10 ans et sont inséparables. Tous deux sont américains. Au lendemain du 11 septembre, leur vie est bouleversée par cet événement. Les deux amis sont séparés par l'évolution des mentalités. Pourtant Nassir "ne s'appelle pas Ben Laden"...

 

L'évolution que décrit Sophie Ernst, dans l'entretien accordé au Café dans ce dossier spécial, est parfaitement transcrite dans ce petit livre pour enfant (à partir de 8 ans) des éditions Rue du monde. Bernard Chambaz et Barroux dénoncent à leur façon l'amalgame islam et islamisme. Le livre se termine en 2011 peu de temps après l'exécution de Ben Laden. Les deux amis vont-il s se retrouver ? Est-il possible de revenir en arrière ?

 

Un livre rare, intelligent et sensible. Il invite aux échanges en famille. Pour toutes ces raisons, voilà un livre vraiment humaniste.

 

Bernard Chambaz, Barroux, Je m'appelle pas Ben Laden, Rue du monde, 2011, 44 pages.



Sur le site du Café
Par fjarraud , le vendredi 09 septembre 2011.

Partenaires

Nos annonces