Bac 2012 : Philosophie 

Par Jeanne-Claire Fumet



Connaître l'épreuve des bacs généraux et technologiques.


L'épreuve de philosophie fait peur : première des épreuves écrites du bac, elle est réputée pour sa difficulté et son caractère imprévisible. Au-delà des préjugés, comment faire face à une épreuve qui, comme toutes les autres, peut se préparer efficacement ?


La définition de l'épreuve écrite.

Pour toutes les séries, trois sujets sont proposés au choix des candidats ; deux de ces sujets sont des sujets de dissertation ; le troisième est constitué par une explication de texte philosophique. Pour le troisième sujet, il faut que le texte, emprunté à un auteur qui figure dans la liste du programme, se rapporte à une ou plusieurs notions du programme. Pour les sections technologiques, le texte est accompagné de 3 questions qui en guident l'explication. La durée de l'épreuve est de 4h pour toutes les sections. Le coefficient est de 7 en L, 4 en ES, 3 en S et en TMD (théâtre, musique et danse) et 2 dans les autres sections technologiques. 

NB : le programme en TMD est celui des sections S, publié en 2003. Dans les autres sections technologiques, programme de 2005 (voir ci-dessous).

Les textes de référence :

Bac général :

http://www.education.gouv.fr/botexte/bo010830/MEN[...]

Bac technologique :

http://www.education.gouv.fr/bo/2006/23/MENE0601210N.htm


L'épreuve orale du second groupe :

L'épreuve de « rattrapage » permet de remplacer une note faible obtenue à l'écrit par une meilleure performance réalisée à l'oral. Cette épreuve est souvent profitable aux candidats, puisqu'elle supprime la difficulté de l'expression écrite et permet de mettre directement en valeur les aptitudes à la réflexion. Pour bien la réussir, ne pas négliger l'étude d’œuvre complète menée pendant l'année : l'interrogation portera sur ce texte !  


Séries générales : Le candidat présentera à l'examinateur la liste des œuvres philosophiques dont l'étude est obligatoire (une en S et ES, deux en L). Cette obligation s'impose à tous les candidats, qu'ils soient élèves d'un établissement ou candidats libres. La liste présentée par les élèves d'un établissement d'enseignement sera signée par le professeur, visée par le chef d'établissement et annexée au livret scolaire.


L'épreuve orale portera obligatoirement sur l'une des œuvres présentées, dont un bref fragment devra être expliqué. Au cours de l'entretien, toute notion du programme pourra éventuellement faire l'objet d'une interrogation distincte ou, si possible, en liaison avec l'étude du texte.


Dans toutes les séries, l'interrogation durera vingt minutes environ afin de permettre au candidat de montrer ses possibilités ; il disposera de vingt minutes environ pour la préparer.


Séries technologiques : Le candidat présente à l’examinateur la liste des textes étudiés, empruntés ou non à une même œuvre, parmi les œuvres des auteurs inscrits au programme. La liste présentée par les élèves d’un établissement public ou privé sous contrat sera signée par le professeur, visée par le chef d’établissement et annexée au livret scolaire. Le candidat se présente à l’épreuve avec un exemplaire des textes de sa liste.


L'évaluation

L'évaluation et la notation des copies du bac  font l'objet de réflexions et de discussions très actuelles. Le site de l'Académie de Rennes reprend les travaux de Pierre WINDECKER à ce sujet ; on trouvera également des réflexions éclairantes sur le site de l'ACIREPh, association de professeurs de philosophie. De manière générale, les consignes données aux correcteurs appellent à l'ouverture des critères d'appréciation et à l'attention portées aux qualités singulières d'une réflexion débutante.

http://espaceeducatif.ac-rennes.fr/jahia/Jahia/site/e[...]

http://enseigner-la-philosophie.blogspot.fr/2010/09/c[...]



Le programme : ni encyclopédisme, ni histoire des idées.


La spécificité du programme d'enseignement de la philosophie, dispensé sur une seule année à titre propédeutique et non exhaustif, explique la liberté – ou l'indétermination, protestent d'aucuns – de sa mise en œuvre par les professeurs. Constitué d'une liste de notions et de d'auteurs, accompagnée depuis 2003 d'un ensemble de « repères », il couvre un champ très vaste mais à titre seulement indicatif. On ne saurait prétendre faire connaître aux élèves le détail des doctrines des dizaines d'auteurs, ni l'ensemble des formulations problématiques engendrées par les recoupements des notions. Il s'agit de les familiariser avec une modalité particulière de la réflexion conceptuelle,  afin de leur permettre de traiter selon des modalités philosophiques l'un des sujets proposés à l'épreuve. Les tentatives successives de réforme du programme, dans les années 2000, ont donné lieu à d'âpres discussions pour aboutir à un quasi statu-quo : entre l'exigence d'un programme plus libre et celle d'une détermination plus précise des compétences et connaissances attendues, se joue le paradoxe d'un enseignement qualitatif tenu à une évaluation quantitative. Un débat loin d'être clos.

Programme des séries générales  :

http://www.education.gouv.fr/bo/2003/25/MENE0301199A.htm

Programme des séries technologiques :

http://www.education.gouv.fr/bo/2005/hs7/MENE0501664A.htm



Se préparer à l'épreuve.


Les ressources disponibles sont pléthoriques, attention à éviter la dispersion et  la perte de temps !


Pour bien se préparer, mieux vaut privilégier 3 axes : une approche synthétique des notions au programme,  des conseils simples de méthode, la relecture attentive de quelques textes clés. S'appuyer sur le cours du professeur est évidemment la première ressource à privilégier. Pour la compléter et l'enrichir, on consultera avec profit quelques sites de référence.


Le plus complet : le site du CNED.

Le CNED offre en accès gratuit l'ensemble des cours de l'année de terminale. Il présente 3 études d’œuvres complètes (Descartes, Rousseau, Bergson) particulièrement utiles pour des références précises sur de nombreux sujets. On trouvera d'autres approches des notions au programme sur tous les sites académiques cités dans les points suivants.

http://www.academie-en-ligne.fr/Lycee/Ressources[...]


Pour les sciences, le site de Nantes.

Le site académique de Nantes propose, entre autres ressources multimédia, une série de films d'animation sur les questions d'épistémologie parfois délicates à saisir (mathématiques et réalité, paradigme, causalité, etc.). Une approche ludique et éclairante.

http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/1302938077739/[...]


Conseils de méthode sur le site de Grenoble.

Pour quelques rappels de méthode brefs et concis, le site de Grenoble propose une page efficace.

http://www.ac-grenoble.fr/PhiloSophie/articles.p[...]


Exercices sur les repères : le site d'Amiens.

Une batterie d'exercices de toutes sortes, dont quelques QCM pour vérifier qu'on maîtrise bien les distinctions conceptuelles et les repères du programme, proposée par des professeurs de l'Académie d'Amiens.

http://philosophie.ac-amiens.fr/spip.php?rubrique51


Nouveautés : boîte à outils, le bac dont vous êtes le héros...

Publié par Olivier Dhilly, concepteur du site Webphilo, aux éditions de l'Opportun, une Boîte à outils plutôt bien faite pour avoir à l'esprit les notions et les problématiques de base.

http://editionsopportun.com/?cat=64


Un ouvrage conseillé par le site de l'Académie de Grenoble, pour s’approprier les programmes en douceur : le bac philo dont vous êtes le héros, par Thimotée Coyras aux éditions Ellipses.

http://www.actu-philosophia.com/spip.php?article378


Se familiariser avec les sujets du bac sur le site de l'Académie de Nice

Une base de données permettant d’accéder à tous les sujets du bac depuis 1996, par séries, année, auteur (pour les textes), etc.

http://www.ac-nice.fr/philo/inf2000/index3.php


Et pour approfondir la réflexion...

Les éditions M-Éditer mettent progressivement en ligne, gratuitement, leur catalogue de vidéos de sciences humaines en général et de philosophie en particulier sur Youtube.

La collection de vidéos

http://www.youtube.com/user/M1962Editer#g/u


Pour le plaisir de mieux voir et de mieux comprendre les images, le site d'Alain Pourriol, auteur du Studio philo : un atelier de commentaire et d'analyse philosophique du cinéma au MK2 Bibliothèque (Paris).

http://studiophilo.fr/regarder


Blogs philosophiques.

Un blog de référence, très complet pour la méthode et les ressources de travail, destinés aux élèves et aux professeurs, celui de Cédric Eyssette,  propose de nombreux liens vers des blogs d'enseignants de philosophie. 

http://eyssette.net/



Quelques précautions indispensables.


L'épreuve de philosophie,comme toutes les autres, exige des connaissances acquises au cours de l'année. Mais elle consiste aussi dans un moment de réflexion qui doit mobiliser la présence d'esprit du candidat : rien n'est perdu si on ne trouve pas d'emblée les éléments de réponse, le travail consiste justement à les élaborer à nouveaux frais. Mais rien de gagné non plus parce qu'on pense avoir une réponse toute faite – gare au lieu commun péremptoire.


Inutile donc de se pourvoir d'un arsenal de réponses mécaniques ou de citations « passe-partout » ; mieux vaut se fier à l'usage intelligent que l'on peut faire, en fonction du sujet, de savoirs forcément limités. Se préparer à l'épreuve suppose donc, en plus des révisions, de se tenir prêt à travailler  sur une question inattendue, dont l'intérêt réside justement dans ce qu'elle peut avoir d'original. Pas de réponses « vraies » ou « fausses », en philosophie, mais une démarche de dépassement des paradoxes et des contradictions. Qu'il ne faut donc pas craindre de soulever !


Sur le site du Café


Par fjarraud , le jeudi 26 avril 2012.
En direct du forum
Bac-Brevet 2013
- Publié : vendredi 10 mai 2013 09:13Objet : Bac-Brevet 2013Bonjour, Je suis enseignant en Sciences de l'Ingénieur. J'interviens principalement en Première et Terminale série S - Sciences de l'Ingénieur. Une fois de plus, je constate que...
Le guide du web 2013 du Café pédagogique : Maternelle
-
Le Forum "Les dossiers"

Partenaires

Nos annonces