Le Guide de rentrée 2017 : Langues vivantes 



Des ressources générales

Les programmes et les pratiques


Portail langues d'Eduscol

Le portail vous oriente vers toutes les informations utiles pour chaque niveau, avec les programmes, les horaires, les parcours et sections internationales et des infos sur l'ouverture internationale adaptée à chaque niveau.

http://eduscol.education.fr/cid45757/presentation.html


DNL, EMILE, CLIL

Toutes ces dénominations désignent une discipline enseignée en langue étrangère et un site leur est consacré: Emilangues. Retrouvez un tour d'Europe de ce type d'enseignement et bien d'autres ressources telles que des idées pour s'ouvrir à l'international et des ressources dans de nombreuses disciplines de DNL.

 http://www.emilangues.education.fr/international/emile-clil-europe


EDU'Bases

ÉDU'Bases recense les pratiques pédagogiques en 25 langues vivantes (16 étrangères et 9 régionales) proposées par les académies afin d'accompagner le développement des usages des TICE, en relation avec les programmes des collèges et lycées. Elles sont classées par langue, niveau d'enseignement et de CECRL, activité langagière et même domaine de compétence du B2i, et vous pouvez aussi y accéder par mot clé. Des séquences intéressantes et bien construites, créées et testées en classe par des collègues.

http://eduscol.education.fr/bd/urtic/lv


 L@ngues en ligne

Le CNDP propose des dossiers pédagogiques pour l'enseignement des langues vivantes, classés par thèmes et disponibles pour l'allemand, l'anglais, l'arabe, la chinois, l'espagnol, l'italien, le japonais, le portugais et le russe.

 http://www.reseau-canope.fr/langues-en-ligne


 Primlangues

Retrouvez dans Primlangues des ressources pour tous les niveaux du primaire en anglais, allemand, arabe, italien, espagnol et russe : les textes officiels; des sites variés pour l'enseignement des langues ou proposant des ressources pour les petits; des outils de bureautique, de traitement de l'image et du son, avec leurs tutoriels; des sites d'aide à la création de sites internet, de blogs et d'activités pédagogiques; des projets dans les rubriques ‘échanger' et ‘international'.

http://www.primlangues.education.fr/


Des vidéos de pratiques

Les 9 thématiques ( créer un climat propice à l'apprentissage, entrainer les élèves à la CO, à l'expression orale, évaluer, construire une progression, etc.) proposent des extraits de séances filmées dans le premier et le second degrés. Chaque extrait fait l'objet d'un retour de l'enseignant sur sa pratique. Les fiches thématiques ont été rédigées avec des inspecteurs et des professeurs de langues vivantes (allemand, anglais, espagnol, italien, portugais). Elles permettent de mettre en perspective les vidéos avec les enjeux pédagogiques et didactiques de l'enseignement des langues vivantes.

 http://eduscol.education.fr/pid31432/enseigner-les-langues-vivantes.html


Travailler avec des natifs

Un contact avec des natifs est indispensable en cours de langues. Si vous avez la chance d'avoir un assistant, voyez le site du CIEP qui vous donne tous les renseignements utiles et aussi des pistes de travail...et si vous n'avez pas d'assistant, ou en plus de votre assistant, voici des sites pour trouver des correspondants ou monter des projets avec des natifs, soit directs et simples comme avec PenPalSchools ou e-twinning, mais sans budget, soit beaucoup plus lourd mais avec des subventions européennes, comme les projets Erasmus +.

 http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/2015/rentree2015_langues_natifs.aspx



Collège


Evaluation en langues au collège : Mode d'emploi des inspecteurs

Comment évaluer les élèves du collège en langue dans le nouveau cadre fixé par la réforme et le livret numérique ? Les IPR de langues de l'académie de Versailles ont rédigé une synthèse pour les professeurs de langues.

"L'évaluation est claire et lisible pour permettre aux élèves et aux parents d'identifier et de comprendre les objectifs visés, les contenus et les modalités retenus (consignes explicites, critères transparents, objectifs bien définis)", écrivent les IPR. "L'évaluation est positive, bienveillante et exigeante. Elle met en lumière ce que l'élève est capable de faire dans les différentes activités langagières au regard des descripteurs du CECRL et des attendus du programme de cycle et donne à l'élève des orientations quant à la façon de progresser et aux objectifs à atteindre".

Leur lettre détaille aussi les types d'évaluation entre bilans périodiques et bilan de fin de cycle, notamment fin du cycle 4. " Les bilans périodiques permettent à l'enseignant de mesurer une progression et aux élèves de se situer par rapport aux attendus. Ils font apparaître explicitement les éléments du programme travaillés, les acquisitions, progrès et difficultés éventuels, la note ou le positionnement de l'élève. Les bilans de fin de cycle permettent de déterminer un niveau de maîtrise avec 4 degrés possibles  par rapport à un degré d'acquisition de connaissances et de compétences fixé nationalement". Le document indique des repères et des exemples précis.

La lettre des IPR


Des ressource d'évaluation pour le cycle 4

Eduscol met en ligne des « documents d'accompagnement pour l'évaluation des acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de culture» depuis plusieurs mois. Il vient d'ajouter des exemples de situations d'évaluation permettant d'objectiver l'appréciation du niveau de maîtrise du socle commun atteint en fin de cycle, et ce pour toutes les langues.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/05/04052017Article636294807504404890.aspx


Evaluer selon le socle commun

« À partir de septembre 2016, le socle commun s'articulera en cinq domaines de formation définissant les connaissances et les compétences qui doivent être acquises à l'issue de la scolarité obligatoire : les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité. Pour la première fois, l'organisation des apprentissages, les moyens d'accès à l'information et à la documentation, les langages numériques, la conduite de projets individuels et collectifs, sont identifiés comme devant faire l'objet d'un enseignement explicite. » Eduscol précise les nouvelles modalités d'évaluation qui se mettent en place au cycle 4, avec les derniers textes de références en bas de page.

http://eduscol.education.fr/cid103803/evaluer-la-maitrise-du-socle-commun-du-cycle-2-au-cycle-4.html


Ressources pour les langues vivantes cycle 4

Eduscol propose, pour l'anglais, l'allemand, l'espagnol et l'italien, des ressources et des outils pédagogiques, didactiques et scientifiques afin de mettre en avant la continuité et la progressivité des apprentissages tout au long de la scolarité obligatoire, créer un environnement propice à l'apprentissage, élaborer une progression cohérente, ancrer l'apprentissage dans la culture et croiser les enseignements et les pratiques.

http://eduscol.education.fr/pid34187-cid100364/ressources-pour-les-langues-vivantes-aux-cycles-2-3-et-4.html


Des idées pour des EPI

Le site Cahier Musique suggère de nombreuses pistes pour monter des EPI en anglais, allemand, espagnol et italien autour de thèmes liés à la musique, au cinéma et bien d'autres domaines.

http://www.cahiermusique.com/epi-langues-et-cultures-%C3%A9trang%C3%A8res



Lycée


ETLE en STI

Les programmes appliqués depuis 2011 en première technologique et 2012 en terminale: 3h à se partager entre LV1 et LV2 plus une heure d'ETLE (co-enseignement prof de langue/ prof de matière technologique). Les programmes comme pour l'enseignement général s'organisent autour des thèmes : mythes et héros, espaces et échanges, lieux et formes de pouvoir, idée de progrès, à croiser avec les entrées spécifiques aux STI (voir les programmes sur Eduscol). Au bac, deux épreuves spécifiques en plus des trois communes à toutes les terminales, autour du projet. Voici les dernières instructions, modalités et grilles dans le B.O. n°39 du 23 octobre 2014. Voyez la rubrique 3- Épreuve d'enseignement technologique en langue vivante 1 pour le contenu des épreuves autour du projet et les annexes 7 et 8 pour les grilles d'évaluation. Et notez qu'à partir de cette année (bac session 2017), la LV2 est une épreuve obligatoire en STI.

 http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=82984


Littérature Etrangère en Langue Etrangère (LELE)

Le B.O. spécial n°9 du 30 septembre 2010 donne le programme d'enseignement spécifique de littérature étrangère en langue étrangère au cycle terminal de la série littéraire (1ère et Terminale). « L'étude de la littérature étrangère ouvre un nouvel espace pour une pratique accrue de la langue par l'entraînement et la mise en œuvre de toutes les activités langagières. Il s'agit aussi d'initier les élèves aux réalités les plus structurantes de la littérature de la langue étudiée : les grands mouvements littéraires et les principales thématiques portés par de grands auteurs, dans le récit, la poésie et le théâtre. ». Donc pas de liste d'œuvres, mais des thèmes à travers lesquels l'enseignant présentera les grands mouvements littéraires, avec une double approche, historique et par genre. Vous trouverez sur Eduscol des scénarios pédagogiques et exemples de mise en œuvre en LELE en allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien et portugais.

 http://eduscol.education.fr/cid65776/ressources-pour-le-cycle-terminal.html#lien3


Epreuve d'expression orale au bac

Mise en place depuis 2014, l'Epreuve orale de langue en Cours d'Année (ECA) est bien cadrée par la note de service n° 2014-003 du 13-1-2014 (MENE1400244N) qui stipule que « les épreuves en cours d'année sont conduites par l'enseignant de la classe concernée. Lorsqu'une situation particulière l'exige, une organisation différente peut toutefois être mise en place » et que « les enseignants organisent cette évaluation à partir du mois de février de l'année de terminale. Le candidat tire au sort une des quatre notions du programme étudiées dans l'année. ». Pourtant, certains profs échangent les élèves ou ne proposent que trois, voire deux notions parmi lesquelles choisir. Les élèves passent-ils tous bien la même épreuve?

 http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=76422


Ressources pour la seconde

Eduscol propose une banque d'idées de thèmes d'études et de pistes de mise en oeuvre autour du programme de seconde qui vise à montrer comment chaque langue peut décliner l'entrée culturelle "l'art de vivre ensemble" en l'articulant avec les trois notions au programme : mémoire, sentiment d'appartenance et vision d'avenir. Chaque document ressource propose des thématiques problématisées enrichies de références bibliographiques, filmographiques et sitographiques. Elles s'accompagnent de fiches succinctes permettant de guider le professeur dans la façon d'aborder un sujet d'étude. Ces documents existent pour les langues suivantes: allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, hébreu, italien, japonais, polonais, portugais, russe, basque, catalan, créole et occitan.

 http://eduscol.education.fr/cid56575/banque-d-idees-de-themes-d-etude.html


 Ressources pour le cycle terminal

Sur le site Eduscol dans « ressources pour le cycle terminal » vous trouverez une banque d'idées de sujets d'études autour du programme « gestes fondateurs et mondes en mouvement », ainsi que des exemples de démarches détaillées. Ces documents existent pour les langues suivantes: allemand, anglais (et LVA), arabe, chinois, espagnol, hébreu, italien, japonais, polonais, portugais, russe et catalan. Le site propose aussi une rubrique sur les modalités des épreuves des différents bacs, avec la réglementation, des annales, des simulations d'expression orale type bac et des ressources pour bien préparer les élèves.

 http://eduscol.education.fr/pid26552/epreuves-de-langues-vivantes.html


Epreuve d'expression orale au bac

Mise en place depuis 2014, l'Epreuve orale de langue en Cours d'Année (ECA) est bien cadrée par la note de service n° 2014-003 du 13-1-2014 (MENE1400244N) qui stipule que « les épreuves en cours d'année sont conduites par l'enseignant de la classe concernée. Lorsqu'une situation particulière l'exige, une organisation différente peut toutefois être mise en place » et que « les enseignants organisent cette évaluation à partir du mois de février de l'année de terminale. Le candidat tire au sort une des quatre notions du programme étudiées dans l'année. ». Pourtant, certains profs échangent les élèves ou ne proposent que trois, voire deux notions parmi lesquelles choisir. Les élèves passent-ils tous bien la même épreuve?

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=76422




Anglais

1000 activités pour commencer l'année

Voici des idées pour une première prise de contact et des activités pour les premiers cours classées par niveaux, du primaire A1 au lycée (B1 à B2). Ces idées vont vous permettre de commencer l'année sur une note personnelle ou originale, d'éveiller la curiosité des élèves et de construire une atmosphère de classe. La plupart sont centrées sur l'oral car il est important de commencer l'année en créant des situations de communication authentique. Retrouvez les classiques comme les ice-breakers, toujours plus nombreux et variés, des poèmes, des images pour les petits et aussi de nouvelles idées : vous n'avez pas encore tout testé…

http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/2016/rentree2016_anglais_1000activites.aspx



Collège


EPI

Les Enseignements de Pratiques Interdisciplinaires (EPI) font maintenant partie de l'enseignement en collège. Retrouvez sur cette page de l'académie de Dijon des pistes pour le mettre en place, les textes officiels, des projets testés par des collègues et d'autres exemples que vous pourrez adapter.

 http://langues.ac-dijon.fr/spip.php?article2569


L'Anglais fais son cinéma en EPI

C'est un EPI "doublage de films" que présente Céline Quartana, professeur d'anglais au collège Georges Brassens à Pont Evêque (38). Mais attention ! Un epi en cinémascope ! Dans le collège, les EPI sont regroupés sur 3 semaines et l'EPI doublage de films engage 3 classes de 3ème sur 26 heures, 10 professeurs de langues, assistés d'un professeur de technologie et de professeurs d'éducation musicale et d'arts plastiques. Mission : rien que moins que réaliser le sous-titrage et la bande son du film " The fantastic Mr Fox", en version épiscopontaise. Les élèves ont du réaliser leurs fichiers texte et son et aussi les bruitages.

https://anglais-pedagogie.web.ac-grenoble.fr/content/epi-doublage-de-film


 Mettre en place l'AP

L'AP va se mettre en place en collège, après plusieurs années de succès discutable en lycée. Mais certains expériences ont été positives, et pourraient se transférer au collège. Par exemple, les professeurs de langues vivantes du Lycée Amélie Zurcher ont proposé des séances d'AP labellisées “langues vivantes” successivement à des élèves de secondes générales et professionnelles (section Commerce) puis à des élèves de secondes et de premières générales, technologiques (STG) et professionnelles (section Commerce et Hygiène & Environnement) et enfin les élèves de secondes, premières et terminales générales, technologiques (STG CFE et Mercatique, et STMG) et professionnelles (section Commerce et Hygiène & Environnement). Retrouvez en ligne toutes les informations sur cette expérimentation et sa mise en oeuvre.

 https://www.ac-strasbourg.fr/fileadmin/pedagogie/langues/Dispositifs_Lycee/AP_au_LAZ_2012.pdf


 Rescol : l'indispensable!

Michèle Henry a rassemblé sur ce site des conseils et des idées pour commencer l'année (la section « back to school » contient par exemple dans la rubrique « ice-breakers » « songs » la chanson « We're going to be friends » avec video et activités) , le classroom English, des flashcards, et plus bas des ressources classées par ordre alphabétiques et régulièrement remises à jour, plus riches et plus complètes que tous les manuels. Vous y trouverez aussi un calendrier des fêtes et « special days » pour chaque mois, avec des liens et des suggestions d'activités pour chacune. Si vous ne voulez qu'une adresse, c'est celle-ci!

http://www.michellehenry.fr/



Lycée


Le Brexit en terminale

Christian Fradin enseigne au lycée Ernest Perochon de Parthenay (79) et à l'université de Poitiers en master d'anglais Enseignement, éducation et formation. Il a créé « Can Brexit be a threat to the unity of the United Kingdom ? », une séquence de 8 séances traitant la notion "espaces et échanges" du cycle terminal du lycée (niveau B2 du CECRL). Articulée autour de questions soulevées par le "Brexit", la séquence proposée a été mise en œuvre avec une classe de terminale au premier trimestre de 2016-2017. Elle aborde la notion "espaces et échanges" du programme culturel du cycle terminal. Le site vous propose une série d'annexes comprenant les supports de travail (fiche élève, dossier documentaire), la grille d'évaluation utilisée par l'enseignant et des exemples de travaux d'élèves.

http://ww2.ac-poitiers.fr/anglais/spip.php?article246



Lycée pro


EGLS et langues vivantes

L'Enseignement général en lien avec la spécialité (EGLS) est le parent pauvre du Lycée Professionnel. S'il est obligatoire dans les textes, sa mise en place est, selon les rapports de l'inspection générale, rarement effective. Aurélie Guibert, Isabelle Deveyneix et Isabelle Valentin montrent comment lier enseignement professionnel et enseignement des langues. " Vous trouverez des pistes pour mettre en place des séquences EGLS dans vos établissements associant l'enseignement de l'anglais et celui d'une ou de plusieurs matières de l'enseignement professionnel. Cette association trouve sa finalité dans la réalisation d'un projet collectif, d'un objet ou dans l'accomplissement d'un geste professionnel essentiel à la spécialité", écrivent-elles. Les exemples donnés concernent souvent les spécialités industrielles (bâtiment, maintenance travaux publics). Mais on trouve aussi une séquence pour le commerce.

http://ww2.ac-poitiers.fr/anglais_lp/spip.php?article359


Expérimentation de tablettes en lycée pro à Aix Marseille

"L'ambition est à nouveau de développer la performance des élèves en anglais en lycée professionnel, ici par le biais d'un outil numérique appelé à être utilisé dans un cadre pédagogique par un grand nombre d'élèves dans les années futures", écrit le site académique d'Aix Marseille. L'inspection lance une expérimentation tablettes qui devrait être évaluée en juin 2018. Elle vise notamment à motiver l'élève à fournir davantage de travail personnel et préparer l'élève à la poursuite d'étude en STS. Trois établissements de l'académie sont concernés par l''expérimentation pour des classes de seconde, première et 3ème Prépa-Pro dans le secteur public comme privé. Les secteurs professionnels impliqués sont les métiers des services ainsi que les métiers de la production.

https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_10522551/fr/very-tab-lancement-de-l-experimentation-sur-les-usages-des-tablettes-numeriques-en-anglais-en-lp



En pratiques : Vanessa Deglaire : Quand l'anglais redonne confiance..


Professeure d'anglais au lycée professionnel Donation Robert et Nelly de Rothschild à Saint Maximin, dans l'Oise, Vanessa Deglaire s'est donné un défi qu'elle a relevé avec succès : redonner confiance en eux aux élèves de sa classe de première bac pro en les amenant à produire un livre numérique. Le projet a été présenté à Paris au 9ème Forum des enseignants innovants.

Après avoir enseigné l'anglais en lycée agricole, le français dans le Surrey et avoir travaillé en classe relais durant 3 ans, Vanessa Deglaire est professeure de lettres - anglais au Lycée professionnel Donation Robert et Nelly de Rothschild" à Saint Maximin (60). L'établissement prépare les élèves à des CAP et des bac professionnels dans les domaines de la réparation et l'entretien des véhicules et matériels. Depuis septembre, il compte aussi une section européenne pour les bac pro aéronautiques.


CR : Comment vous est venue l'idée de ce projet?

VD : Nos élèves de LP pensent souvent qu'ils ne sont pas capables d'accomplir de belles choses de manière générale, et en particulier en anglais. Quand je leur ai dit que la tâche finale de la séquence "Into the Wild" serait d'écrire un "road trip book" en anglais, ils ont dit qu'ils n'y arriveraient jamais. Plusieurs fois, au cours de la tâche finale, ils se sont découragés. Mais quand ils ont vu le résultat final, leur MadMagz, résultat du travail de de toute la classe sur plusieurs semaines, ils étaient fiers d'eux.

Je crois qu'il faut avoir de l'ambition pour nos élèves de LP, il ne faut pas avoir peur de leur proposer des choses qui leur paraissent difficiles. En les guidant bien, en les épaulant, ils peuvent y arriver et c'est ainsi qu'ils pourront se dépasser et retrouver une confiance parfois perdue.


CR : Comment vous est venue le point de depart, “into the wild”, est-ce le film?

VD : Oui. J'ai eu envie de faire une séquence sur ce film que j'aime et j'ai pensé que ce thème pouvait plaire à mes élèves. Nous avons d'abord vu les caractéristiques du "road trip movie" avec différentes bandes annonces. Puis, nous avons étudié différents extraits du film. Les objectifs étaient entre autres la définition du "road trip", le prétérit, le lexique des sentiments, savoir écrire une lettre et un texte.


CR : Ces objectifs semblent assez “traditionnels”. Comment vos élèves ont-ils pu y adhérer avec tant d'enthousiasme?

VD : En diversifiant els tâches intermédiaires, et en s'assurant qu'ils soient toujours acteurs et jamais passifs. Je travaille beaucoup en classe inversée. Les élèves travaillaient en groupe, avec des rôles à tenir en plus du travail (gardien du silence, gardien du temps, scribe, messager). Ici, ils avaient des vidéos à regarder chez eux, et ils s'en servaient en classe pour écrire des synthèses, faire des cartes mentales, écrire des lettres...

Je voulais aussi développer le travail en groupe et l'autonomie en vue du bac et du post-bac.


CR : Peut-on voir leur travail, leurs productions intermédiaires ?

VD : Ils ont déposé au fur et à mesure leur travail sur un padlet . Ainsi, je pouvais entre chaque cours, leur dire ce qu'il fallait améliorer. Ils avaient une fiche des objectifs à atteindre en fin de séquence et s'auto-évaluaient. Ils construisaient eux-mêmes leurs fiches de lexique, choisissaient ce qu'ils voulait apprendre et qui leur paraissait utile pour la réalisation de la tâche finale : créer leur propre "road trip" mais à l'écrit, en utilisant différents outils informatiques tels que l'ENT, twitter, madmagz, google maps, powtoon, quizziz.


CR : Pouvez-vous nous donner des exemples concrets de l'utilisation des TICE?

VD : Par exemple, ils ont décidé que leur personnage allait en Australie et je voulais qu'ils racontent les monuments qu'il découvrait alors nous avons d'abord exploré des sites touristiques pour faire des recherches sur l'Australie,. Nous avons utilisé Google maps pour repérer les étapes de ce héros et les chapitres que les élèves allaient écrire, l'ENT Léo et son pad pour la rédaction du livre. Madmagz nous a servi à le mettre en page, Powtoon à faire une bande annonce pour donner envie aux gens de le lire. Avec quizziz, ils ont créé un quiz sur le livre pour faire jouer les lecteurs: avaient-ils été attentifs à tous les détails? Nous avons aussi utilisé Twitter pour communiquer avec un Australien pour enrichir leur histoire et avoir des détails sur l'Australie.


CR : Qui est cet australien?

VD : Mes élèves avaient choisi de situer leur histoire en Australie. J'ai alors cherché un interlocuteur pour faire un Skype. Sur "Skype in the classroom", j'ai trouvé Andrew Hugues. Il vit en Tasmanie et propose des "Skype sessions" avec des écoles pour faire découvrir son île et l'Australie. Mais avec le décalage horaire, c'était compliqué de mettre en place un échange via Skype.

J'ai alors créé le compte Twitter des élèves du lycée et Andrew a accepté de répondre à mes élèves par ce moyen. Les élèves ont écrit des tweets pour améliorer leur histoire, selon le chapitre sur lequel il travaillait. Par exemple, un groupe voulait parler du diable de Tasmanie et ils ont demandé en twittant ce qu'il savait sur cet animal.  Andrew a été très réactif : il répondait aussitôt. Les élèves étaient très contents de dialoguer avec un "vrai" Australien, et ils attendaient les tweets avec beaucoup d'impatience.

Cette communication authentique a été un vrai point fort dans ce projet! Echanger des tweets les a rassurés grâce à la brièveté du message, avec un outil qu'ils connaissaient et comme c'était de l'écrit, ils ne craignaient pas de ne pas comprendre et au contraire faisaient beaucoup d'efforts pour tout déchiffrer.

Et comme ils voulaient que leur tweet soit sans fautes, car lu par un anglophone, et ils se sont beaucoup impliqués dans la rédaction de ces petits messages.


Propos recueillis par Christine Reymond


Le projet fini est en ligne



En pratiques : Sébastien Franc : L'inspiration vient en twictant


Sébastien Franc, professeur d'anglais au lycée des Flandres à Hazebrouck dans l'académie de Lille est engagé dans l'innovation, et en particulier la classe inversée. Il a mis en place l'an dernier un projet de travail collaboratif entre des classes, et a, cette année, élargi le projet à des collaborations interdisciplinaires et inter degrés.


CR :  Est-ce votre premier projet de ce type ?

SF : L'année dernière j'ai co-créé Flanders Lane avec une collègue, Régine Ballonad-Berthois, une ville virtuelle où ont collaboré mes classes et des classes à l'extérieur, ce qui leur a valu le Grand Prix du Jury au FEI l'année dernière. Cette année la saison 2 de Flanders Lane est plus tournée sur les collaborations avec des enseignants d'autres disciplines et même avec le primaire, avec une scénarisation autour d'îles. On est en train de créer un "écosystème" où chaque enseignant participant à l'aventure apporte son identité pédagogique" au profit de ses élèves, ce qui nous permet de partager des pratiques et de travailler ensemble à distance.

Le projet que je présente a pour titre: "#twictools, #TwictIsland #Twictbeacon, des cupcakes pour le Tea Time de la Twictée" car il s'agit de mon détournement pédagogique de la Twictée en anglais. J'ai initié le projet l'année dernière avec mes élèves et ceux de Flanders Lane en inventant la balise #twictools.


CR : Comment se passe le travail des élèves ?

SF : Les élèves envoient des tweets en anglais lors de communication avec d'autres participants grâce au compte de classe, et chaque élève doit corriger ses erreurs et envoyer un tweet conceptuel en français pour expliquer comment il a  corrigé l'erreur.

Tous ces tweets ont été mis en commun dans un Storify afin de donner naissance à un manuel de grammaire/vocabulaire par et pour les apprenants en anglais qui utilisent Twitter.


Cr : Comment êtes-vous passé de ce détournement de Twictée à votre nouveau projet ?

SF : J'ai présenté mon détournement à Ludovia 13 avec les Twictonautes de la Twictée et ils m'ont suggéré d'aller plus loin et de davantage coller au principe de la Twictée. De là est née #TwictIsland dans ma scénarisation: une ile où il y a des statues-miroirs qui représentent des classes de primaire faisant partie de la Twictée. Le principe est que mes élèves vont entrer en contact avec eux et ils nous enverront des tweets en anglais que l'on corrigera avec des #twictools qu'on leur enverra. Ensuite, à eux de nous les corriger grâce à leur expertise des #twoutils canoniques (des balises de catégorisation d'erreur qui sont les mêmes pour tous, (par exemple #AccordGN, #homophonie) et du vocabulaire spécifique de la Twictée afin que la collaboration soit circulaire.


CR : Qu'est-ce que cela apporte aux élèves, les vôtres comme ceux de primaire ?

SF : Les apports sont multiples, mais l'essentiel est la collaboration et l'entraide, ainsi bien sûr qu'une réflexion sur la langue. Les élèves de primaire produisent de l'anglais. Mes lycéens les corrigent en adaptant leur discours et en communiquant avec des codes que les plus jeunes peuvent comprendre. Puis les élèves de primaire réorientent leurs corrections en partageant avec eux des codes pour catégoriser les erreurs, les Twoutils canoniques,  afin qu'ils soient plus performants dans leurs corrections lors du prochain échange.


CR : Les élèves publient-ils directement ou avez-vous prévu une phase intermédiaire ?

SF : Le compte classe est la seule solution envisageable pour pouvoir communiquer sur Twitter sans exposer les élèves de manière individuelle et surtout de garder l'idée d'une identité numérique au projet. Les tweets envoyés ne le sont que pendant le cours, à un moment donné, et donc les élèves n'ont pas accès aux identifiants et au mot de passe du compte. J'ai du aussi expliquer aux élèves que je les bloquerai s'ils suivaient le compte afin de ne pas ouvrir une brèche dans des dangers potentiels.


De plus, avec l'aide de mes collègues Fabrice Marrou et Jérémie Goalès, j'ai aussi détourné la Twoutil Machine et la Twoutil Factory afin d'utiliser des formulaires qui permettent de collationner les différents éléments du tweet et qui ne sont publiés que par l'enseignant lui-même au nom du compte Twitter de la classe.


CR : Comment se déroule une séance, concrètement ?

SF : Les élèves ont des rôles au sein d'une mission. Par exemple avec un groupe de 3e du lycée français de Vienne où Virginie Marquet a utilisé nos questions sur le virus Zika comme situation déclanchante de son propre cours. Dans la cadre de cette mission, les élèves envoient un tweet à des partenaires/experts. Par exemple dans le cadre de la mission « Zika Virus », mes élèves ont conçu des tweets à envoyer aux « docteurs » de Vienne.

Les élèves réfléchissent en groupe à un tweet à écrire. Puis un élève vient à ma table et vient taper le tweet. Je ne dis rien et une fois le tweet écrit, je l'aiguille sur une erreur qu'il a faite et je lui demande de m'expliquer cette erreur et on trouve ensemble une verbalisation possible puis il corrige l'erreur dans le tweet, l'envoie et tout de suite après, y « répond » en tweetant la réflexion sur l'erreur en français. Ainsi les tweets envoyés sont corrects et sans erreur mais agrémentés d'un commentaire qui indique comment l'erreur a été corrigée. Je demande ainsi aux élèves de catégoriser les erreurs avec des #, comme les twoutils canoniques.


CR : Qu'est-ce que #Twictisland ?

SF : Dans le scénario de Flanders Lane 2, c'est une ile où sont rassemblés  les « classes de primaire » participant à la Twictée. Dans l'Ile, il y a des statues-miroirs. Je suis parti sur l'idée que les classes miroirs allaient être les classes de primaires et que nous allions agir comme une classe scribe.


CR : Comment se passe la communication entre les classes ?


SF : Après être entré en contact avec les classes miroirs par les comptes des classes, mes élèves vont recevoir des tweets en anglais. Certes ces tweets ne seront pas sans faute. Il s'agit là justement de traiter le tweet comme une phrase à corriger et pas d'écrire un tweet sans erreur.


CR : Quelles ont été les réactions des parents ?

SF : Il a tout d'abord été difficile de les persuader de l'intérêt pédagogique d'un réseau social mais quand ils ont vu le « livre de grammaire collaboratif » que leurs enfants avaient produit sur Spotify, et l'enthousiasme pour la grammaire que cela a provoqué chez des jeunes qui ne s'y intéressaient  pas auparavant, ils ont vite été convaincu.


CR : Finalement, le bilan est très positif ?

SF : En effet !  Ce projet m'a permis d'utiliser le tweet comme accroche pour une aide à la production écrite et un suivi personnalisés et d'engager avec mes élèves une vraie réflexion sur l'auto-correction de leurs erreurs. Pour des élèves qui ne lisaient pas les commentaires et ne tenaient pas compte des corrections sur leurs copies, c'est un grand pas en avant : maintenant, c'est eux qui corrigent et commentent les fautes de grammaire, et cette prise de conscience a considérablement réduit leurs fautes : quel progrès !


Propos recueillis par Christine Reymond


Twictisland sur Genialy



En pratiques : M.-H. Fasquel : La littérature anglaise autrement !


Depuis trois ans, Marie-Hélène Fasquel, professeur de langue et littérature au lycée International Nelson Mandela de Nantes, mène avec ses classes un projet qui ne cesse de grandir. Mêlant la classe inversée, l'analyse littéraire et l'écriture d'invention, en étroite coopération avec des universitaires, experts et auteurs et bien sûr avec l'aide des nouvelles technologies (Skype, Sway, TED Ed, Padlet, SlideShare, Issuu, Kahoot, Quizlet, Popplet, etc.), elle a su donner à ses élèves le gout de lire et d'écrire ainsi que des clés pour aborder sereinement des œuvres littéraires complexes et fascinantes. Découvrez cet extraordinaire projet...


CR : Beaucoup de collègues ont découvert vos travaux sur la liste des professeurs d'anglais eTeachNet et s'en sont inspirés. Quel est votre dernier projet ?

MHF : C'est « La littérature autrement ! » Son but principal est d'initier les élèves aux aspects les plus importants de la littérature mondiale et de leur proposer une nouvelle approche. Il s'agit avant tout de créer une interactivité entre des œuvres abouties et les idées créatives qu'elles peuvent insuffler aux élèves afin de les rendre non seulement lecteurs mais auteurs et acteurs. Ainsi ils deviennent créateurs de contenus grâce à la classe inversée, sont mis en contact et en coopération avec des écrivains anglo-saxons mais aussi francophones, des experts dans leurs domaines (un chercheur à l'Université de Leeds afin de contribuer à la recherche grâce à la littérature par exemple) afin de faire VIVRE la littérature avec les outils du 21ème siècle.


CR : Vos élèves ont-ils réellement été en contact direct avec de « vrais » auteurs anglophones ?

MHF : Bien sûr, vous pouvez voir sur ce Padlet quelques-unes des productions et des évènements : des articles sur les livres, des interviews des auteurs tels que par exemple Kai Strand, Erin Rhew, Katie L. Caroll, Eric Price interrogés (ou qui vont être interrogés) par des élèves en direct sur Skype. La première interview a eu lieu le 13 octobre 2016 avec Kai Strand et a beaucoup motivé les élèves. Voici le compte-rendu des élèves. Kai (comme la plupart des auteurs) a accepté d'écrire un billet sur mon blog.

Les élèves ont hâte de pouvoir échanger avec notre prochain invité, Eric Price avec qui je travaille depuis deux ans, le 1er décembre 2016.

La démarche est assez complète : les élèves entrent « en contact » avec l'auteur et un extrait de son œuvre que les élèves analysent, étudient, à la suite de quoi, ils échangent puis préparent l'interview Skype qui leur permet d'affiner leur compréhension de l'œuvre mais aussi de l'écriture et de la littérature en général.

Ils auront en outre l'opportunité d'étudier des genres que nous n'aurions pas abordés en classe (le roman policier avec Cathi Unsworth, la poésie contemporaine avec David Atkinson, la fantasy avec Eric Price, Katie L. Caroll (écrivain et éditrice), le roman historique avec David Arenstam qu'ils rencontreront en chair et en os l'an prochain car il enseigne également dans le lycée américain avec lequel nous organisons un échange…).


CR : Et ensuite les élèves se sont mis à écrire?

MHF : Non, pas tout de suite. Les élèves ont tout d'abord produit des posters, des présentations, des flip books, des jeux, comme vous pouvez le voir sur cette page autour de Kate Chopin et en particulier Désirée's Baby.

Chaque travail était en lien avec la littérature et les élèves sélectionnaient des citations pour illustrer un aspect de l'œuvre, découvraient du vocabulaire en construisant un tic-tac-toe pour un autre groupe, s'intéressaient au contexte historique, s'efforçaient de saisir l'essentiel pour l'afficher en quelques mots et images sur un poster afin de permettre aux autres élèves et à d'autres classes de mieux appréhender l'œuvre.


CR : Et c'est ainsi qu'ils se sont mis à produire des documents pour la classe inversée ?

MHF : Tout à fait, ils se prennent au jeu, et vont produire des vidéos style Ted Talk ou des dossiers de ressources comme celui-ci sur Langston Hughes (sur Padlet en général) qui sont les documents que d'autres élèves vont étudier dans le cadre de la classe inversée et qui serviront à tous pour leurs révisions.


CR : Comment sont-ils passés à l'écriture ?

MHF : Progressivement. Après avoir été sensibilisés à la poésie et aux belles tournures, ils ont ensuite commencé des ateliers d'écriture et de réécriture (par exemple du début de La Métamorphose de Kafka, par groupes de 3 : chaque élève du groupe, à tour de rôle, avait 5 minutes pour rédiger. Le 2nd élève devait lire ce que le 1er avait rédigé et continuer l'histoire, ainsi de suite), puis sont passés à des ateliers sur l'écriture d'invention, en même temps que se mettait en place le projet “Authors, literature in the making”. Ainsi, ils ont été confrontés directement à de vrais problèmes d'écriture qu'ils devaient résoudre pour avancer leur œuvre, et ils avaient accès à de vrais auteurs de fiction, qui pouvaient leur répondre à travers leur expérience personnelle : la combinaison parfaite !


CR : Et alors, les élèves ont-ils produit de belles œuvres de fiction ?

MHF : Les romans ne sont pas les seuls moyens d'expression et les productions (à venir au troisième trimestre de cette année scolaire) s'annoncent variés (posters, présentations, jeux de tous types permettant aux autres élèves de progresser et surtout réviser, articles (dont certains sont déjà en ligne sur le Blog de la section et sur mon blog), poèmes, et sûrement de petites  vidéos…) mais la progression telle qu'elle est mise en place assure un bon niveau d'expression et une analyse du style littéraire quel que soit le support choisi.


CR : Cette approche est-elle transposable à d'autres classes ou disciplines ?

MHF : Bien sûr, tout est transposable dans d'autres lycées et collèges mais aussi dans d'autres disciplines. Les rencontres réelles ou virtuelles avec des experts sont possibles dans toutes les disciplines et à tous niveaux (grâce à  Skype mais aussi au Skype in the Classroom), quant à la mise en place d'une classe inversée et la création de contenu, il suffit de se lancer et on découvre que c'est bien moins difficile qu'on ne le craignait, et que cela crée un nouveau rapport avec les élèves et  les collègues.


CR : Pourquoi avez-vous proposé ce projet au Forum des Enseignants innovants du Café Pédagogique ?

MHF : Comme toujours, que ce soit au Forum, sur eTeachNet ou à Cyber-Langues, c'est l'occasion de partager, mais aussi de me renouveler, et de rencontrer des collègues motivés et motivants et toujours progresser.


Propos recueillis par Christine Reymond


Lien vers la fiche sur le site du Forum

Divers projets en 2nde  

Blog

Blog de la section  

Exemples de tâches




Allemand

Des ressources


Libérez Harry !

Harry est prisonnier , à vous de le libérer. C'est ce que propose la Deutsche Welle. Harry c'st en fait un vrai cours d'allemand bilingue avec 100 épisodes, 400 exercices interactifs, un entraîneur de vocabulaire.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/01/05012017Article636191978760793355.aspx


Ouverture de Deutsch für Schulen

Destiné aux écoliers et collégiens, ce nouveau service du Cned propose aux enseignants et aux assistants de langue de nouvelles ressources pour enseigner l'allemand. 50 ressources, des jeux, des vidéos, sont proposées dès maintenant pour une découverte de l'allemand que le site veut ludique. D'autre part le site ouvre aussi un espace d'échange (le Lehrende) entre enseignants d'allemand et assistants de langue pour les aider à préparer des cours en utilisant les ressources du site. Deutsche für Schulen est réalisé avec le Goethe Institut.

Le site



En pratiques : Jürgen Wagner et ses "globinaires"


L'Europe des enseignants existe. Près de 4000 professeurs de langues se forment ensemble de façon spontanée grâce aux "globinaires" proposés par un enseignant allemand Jürgen Wagner. Depuis une dizaine d'année, ce Sarrois a mis en place un outil fédérateur qui permet aux enseignants de pratiquer une autoformation riche et libre. Une réussite qui montre qu'il est possible de développer la formation des enseignants dès lors qu'on leur fait confiance.


Un enseignant sarrois pour un projet international

Il y a sans doute peu de citoyens allemands qui peuvent se vanter d'avoir les palmes académiques. Jürgen Wagner les a bien méritées en favorisant la formation de centaines d'enseignants français depuis des années.

J Wagner n'est pas un inconnu pour le Café. Il a présenté son projet au Forum des enseignants innovants d'Orléans et a longtemps travaillé avec des membres de l'équipe du Café. Professeur de français et d'anglais dans un lycée de la Sarre, il travaille maintenant à temps complet pour le Landesinstitut dür Pädägogie und Medien du Land de Sarre, une sorte de mission Tice ou de direction du numérique éducatif de ce petit état allemand.

Il est maintenant formateur et surtout animateur et réalisateur, depuis 2008,  de webinaires qu'il a baptisé "globinaires" vu l'étendue de leur audience.


Le webinaire à quoi ça sert ?

Basés sur une plateforme numérique accessible à tous sans logiciel spécifique, les webinaires permettent aux enseignants de se former chez eux à leur gré. Ils peuvent suivre le webinaire en direct et y participer pleinement en intervenant dans les débats. Ils peuvent aussi les regarder après coup. Près de 200 conférences interactives sont aujourd'hui accessibles.

Parmi les derniers sujets abordés : la classe inversée, les ressources pour enseigner les langues sur tablettes, les outils collaboratifs en classe de langues, l'apprentissage de Moodle , faire vivre la littérature en classe de langues ou encore la création de clips vidéo pour l'apprentissage des langues.


Un travail collaboratif

Ne croyez pas que J Wagner anime tous ces webinaires. Il y en a une cinquantaine dans l'année. Il en confie l'animation et la réalisation à des enseignants expérimentés venus de toute l'Europe. Coté français on peut citer MH Fasquel, I Drémeau, L Savourat, L Carlier, A Silvert par exemple.

"En moyenne, chaque globinaire est vu par 250 personnes, dont une centaine en direct", nous dit J Wagner. Il y en a en allemand en français, en anglais, en espagnol. Certains sujets débordent de l'enseignement des langues. Chaque webinaire fait l'objet d'une synthèse qui est envoyée aux 4 000 enseignants venus de 45 pays qui sont inscrits.

Le compte rendu du dernier webinaire sur Genial.ly , présenté par A Silvert, donne tous les liens des documents qui ont été montrés et ceux du chat. A coté de l'intervention d'A Silvert, d'autres enseignants ont présenté leurs réalisations et leurs projets : B Lima, C Quesne, V Vion etc.Finalement 118 personne sont suivi ce webinaire en direct et la synthèse partira vers 352 inscrits.


Au service de la formation des enseignants

Pourquoi cela marche t-il ? "Le grand avantage c'est que le professeur peut échanger son expérience avec d'autres enseignants pendant le webinaire", nous dit J Wagner. "Il speuvent partager leur écran pour montrer ce qu'ils font. Ils partagent leurs pratiques et c'est très inspirant. Ils bénéficient ainsi les uns des autres". Car pour J Wagner, le fait d'enseigner dans des pays différents n'empeche pas de devoir affronter des difficultés communes. "On a les mêmes problèmes et on peut s'entraider".

Y a-t-il des thèmes nouveaux qui apparaissent ? "Au début on ne parlait pas des tablettes. Maintenant on en parle beaucoup", concède J Wagner. "Mais la classe inversée c'est un sujet qui revient depuis 10 webinaires déjà".

Jürgen Wagner est déjà dans la préparation du prochain "globinaire". L'internationale des profs de langues fonctionne bien. Si tous les profs du monde pouvaient se donner la main...


François Jarraud


Présentation des globinaires

Ceux de 2016

Le programme actuel

La lettre d'information

Dans le Café

Dans le Café




Arabe

La rubrique de langue et culture arabe a pour auteur Mohammad Bakri



Langue & Culture arabes

Le site désormais national de Langue & Culture arabe de l'académie de Versailles fait partie des sites incontournables par la variété et la richesse des informations qu'il met à la disposition des enseignants d'arabe ainsi qu'à toute personne désireuse de connaître et de découvrir le monde arabe. On y trouve:

- Les programmes d'arabe, page mise à jour régulièrement en fonction de l'évolution des textes officiels.

- L'arabe aux examens et concours avec un grand choix de textes pour les élèves qui présentent les examens en candidats libres.

- Arabe et maîtrise de la langue.

- Arabe et citoyenneté.

- Travailler, visualiser et exploiter des ressources multimédias en arabe.

- Des centaines de biographies d'auteurs.

- des centaines de comptes rendus de lecture de livres arabes.

- De nombreuses ressources iconographiques sur le monde arabe utilisables en classe.

- Des centaines de sites en arabe ou sur le Monde dans beaucoup de domaines : presse, histoire géographie, cinéma, musique, littérature, radio, etc.

- Des centaines d'affiches de films égyptiens.

- L'Option Internationale du Baccalauréat (OIB)

- Annales : Bac, BTS, BEP, CAP, Grandes écoles...

http://www.langue-arabe.fr/


Concours d'enseignement : Agrégation, Capes

Pour connaître toutes les informations concernant les concours d'enseignement d'arabe (Agrégation, Capes et PLP) : programmes et définitions des épreuves, préparation aux concours, inscription, rapports du jury de concours, résultats du capes et de l'agrégation, etc, vous pouvez consulter le site de collaboration interuniversitaire, crée et animé par Frédéric Lagrange, Maître de Conférences, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). On trouve également sur ce site des informations concernant le concours des professeurs des lycées professionnels arabe-lettres pour lequel il n'existe pas de préparation spécifique. Les étudiants devront s'inscrire aux concours auprès du Ministère de l'Education Nationale et auprès d'un centre régional de préparation et/ou au CNED. L'inscription à un centre de préparation est hautement recommandée : les statistiques de réussite aux concours montrent que les candidats n'ayant pas suivi de cours ni de formation pédagogique ont des chances très limitées.

Site des Concours d'enseignement de l'arabe

http://www.concours-arabe.paris-sorbonne.fr/

A compter de septembre 2013, veuillez vous référer prioritairement à ce site pour obtenir des informations à jour sur la préparation de Paris :

Enseigner l'arabe - Site des préparations au CAPES et à l'agrégation d'arabe

http://aracapag.hypotheses.org/


Ressources en ligne - Al-Warraq

Al-Warraq, un excellent site qui propose en ligne un fond très complet du patrimoine arabo-musulman: histoire, géographie, voyages, compilations, littérature, hadith, linguistique, médecine, philologie, etc :

http://www.alwaraq.com/


l@ngues_en_ligne – Arabe

Conçu et réalisé par le « CNDP », le dossier « L'Age d'or du Monde arabe » publié dans « TDC numéro 916 » du 15 mai 2006, publication proposant tous les quinze jours des dossiers complets autour de thèmes variés : art, littérature, histoire-géographie, sciences, nous offre, pour accompagner le plan de rénovation de l'enseignement des langues, des compléments pédagogiques gratuits en ligne.

Au-delà du personnage énigmatique de Périclès - homme politique, brillant orateur et «inventeur de la démocratie» - le siècle de Périclès voit la naissance d'une formidable production intellectuelle et artistique, un héritage culturel majeur qui fonda notre civilisation. Dans le monde arabe, l'âge d'or amènera les élèves de primaire dans Bagdad des Mille et Une Nuits en compagnie de Haroun al-Rachid. Au collège, les élèves découvriront à travers les mots, les images, la chanson, l'univers métissé et coloré de l'âge d'or de Grenade. Au lycée, c'est un vaste espace géographique, unifié par les échanges commerciaux et culturels, que les élèves pourront parcourir avec les voyageurs d'antan, les riches marchands en s'arrêtant dans de nombreux caravansérails.

Depuis le mois de janvier 2006, plusieurs dossiers on été élaborés pour l'arabe en écho à la revue Textes et documents pour la classe (TDC). A noter : La langue de chaque dossier est sélectionnée en fonction du thème de la revue et d'une alternance qui respecte la pluralité des langues étrangères enseignées. Pour l'arabe, nous avons fait le choix de présenter ci-après tous les dossiers disponibles dans cette collection, en partant du plus récent et en permettant à chaque fois un accès direct à chacun d'eux : A la découverte de l'Algérie, L'Islam, Poètes d'aujourd'hui, Babylone, Les dieux de l'Egypte, La fabrique du héros, Les métiers d'art, Argumenter, Le siècle d'or du monde arabe et La chevalerie.

http://www.langue-arabe.fr/spip.php?article26


Ressources en ligne - TextArabe en ligne

Notre ami et collègue Ghalib Al-Hakkak, consacre également tout un site personnel à la mise en ligne progressive des numéros de « Textarab ». Il précise sur la page d'accueil qu'il entreprend cette heureuse initiative pour répondre à une demande récurrente, ce site personnel va être consacré dans un premier temps à la republication de la revue Textarab. Cette revue paraissait régulièrement tous les deux mois depuis janvier 1990, pour s'arrêter après 78 numéros. L'éditeur en était une association Loi 1901, Arabe et Pédagogie, qui fut à l'origine de nombreuses initiatives dans les années 1980, avant de se recentrer sur l'édition du BLPA (Bulletin de Liaison des Professeurs d'Arabe) et de « Textarab ».

http://www.textarab.ac-versailles.fr/


Ressources en ligne - Midad en ligne - Magazine d'information et de documentation sur l'arabe et sa didactique - 34 numéros d'octobre 1996 à juin 2008

Midad est une publication du CRDP de Paris née du souhait du ministère de l'Education nationale (DESCO) de doter d'outils pédagogiques les langues les moins enseignées et ne disposant pas de manuels d'enseignement et de celui de l'inspection d'arabe de favoriser l'échange d'information et la mise à jour des connaissances en didactique de la discipline.

Midad s'adresse à tous les professeurs d'arabe de l'enseignement secondaire (public et privé), ainsi qu'aux enseignants du supérieur impliqués dans la formation. Il accueille à l'occasion les contributions d'enseignants d'autres académies, qui sont régulièrement sollicités, notamment par l'annonce en page 8 du thème du numéro suivant.

Nota bene : les enseignants d'autres disciplines (telles les Lettres, l'Histoire, les Arts plastiques...) et les enseignants du premier degré peuvent trouver dans ses pages des pistes utiles pour favoriser la découverte du monde et de la culture arabes.

Midad paraissait, depuis l'automne 1996, trois fois par an (novembre, février et avril), sous forme d'imprimé (format A4, 8 pages), avec le concours des académies de Créteil, Paris et Versailles. Le dernier numéro (le n° 34) est paru en juin 2008.

Tous les numéros sont disponibles en ligne. L'index détaillé permet d'effectuer des recherches dans les numéros.

http://www.langue-arabe.fr/spip.php?article3383


Approches de l'Islam : L'histoire, les œuvres, l'actualité...

Les actes de ce séminaire sont publiés par la direction générale de l'Enseignement scolaire dans la collection Les Actes de la Dgesco. Ce séminaire s'est déroulé à Issy-les-Moulineaux, du 24 au 26 octobre 2005. L'université d'automne organisée par la direction générale de l'Enseignement scolaire et le rectorat de l'académie de Versailles, en partenariat avec l'Institut d'études de l'islam et des sociétés du monde musulman (IISMM) dirigé par Daniel Rivet, s'est attachée à donner voix à différentes approches de l'Islam. Les actes issus de ces trois journées tentent d'étayer ces réflexions riches de complexité en envisageant en premier lieu les fondamentauxde l'islam, les racines de sa fondation et de son extension à partir du VIIe siècle, en mettant en perspective la nécessaire construction, l'une avec l'autre et non l'une contre l'autre, de deux visions de l'histoire, de chacun des côtés de la Méditerranée.

http://eduscol.education.fr/D0217/approches_islam_actes.htm

           

Badreddine et autres contes d'Orient

«Badreddine et autres contes d'Orient» offre aux élèves apprenant l'arabe un recueil illustré, agréable à lire et accessible dès la fin de la première année. Ils y retrouveront des personnages connus des Mille et une nuits, et d'autres, moins célèbres, venus des contes populaires du Proche et Moyen-Orient. En continuité avec l'étude de la littérature en français au cycle 3 et au collège, le livre du professeur et la partie cédérom permettent de faire un pas vers la lecture autonome. Ils proposent pistes et outils pour alterner la lecture en classe et la lecture individuelle, accompagnée ou non des enregistrements. Ils suggèrent des activités de classe variées, en groupes et individuelles, fondées sur l'entraînement aux compétences de communication (compréhension de l'écrit, expression orale et écrite) ainsi que sur l'apprentissage et la manipulation du lexique. Comme le prévoient les programmes d'arabe, la culture est au centre des apprentissages.

http://www.sceren.com/cyber-librairie-cndp.asp?l=badreddine-et-autres-contes-d-orient&prod=48775

           

Guides de la recherche-sur-Web

Différents « Guides de la recherche-sur-Web » sont proposés par des chercheurs sous la direction de « Jean-François Legrain », chercheur au « CNRS » (Centre National de la Recherche Scientifique), laboratoire « GREMMO » (Groupe de Recherche et d'Études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient) de la « MOM » (Maison de l'Orient et de la Méditerranée). Ces « Guides de la recherche-sur-Web » ont pour objectif d'introduire l'internaute, au maniement de la Toile. Une première série rassemble des guides, conçus sur le modèle d'une bibliographie raisonnée des ressources de l'Internet, concernant les pays de l'aire couverte par la MOM et ses disciplines de travail. Trois guides de cette série sont déjà en ligne; le guide Syrie est en cours de rédaction et des guides Archéologie islamique, Archéométrie et Irak sont en préparation. Une seconde série offre des recherches qui font de l'approche de l'Internet par les sciences sociales l'objet de leur analyse...

http://www.mom.fr/ressources-numeriques/guide-en-ligne/presentation


Typographie et Civilisation

Le site « Typographie et Civilisation » qui met en ligne les ressources de plusieurs bibliothèques, Introduit son dossier très intéressant sur l'histoire de l'écriture arabe de la manière suivante : « Dans chaque écriture se retrouve le même désir d'éternité, le désir de rendre immortelle une pensée, une histoire. Dans le cas de l'écriture arabe, c'est également une religion, en l'occurrence l'Islam, qu'il s'est agit de préserver dans sa pureté originelle. L'écriture arabe est donc fondamentalement liée à l'existence et l'expansion de l'Islam. La révélation coranique a en effet permis aux Arabes de fixer dans sa perfection la langue de la poésie antéislamique. Le Coran ne peut être récité qu'en arabe, et la diffusion de l'Islam a obligé les Musulmans à définir une typographie la plus explicite qui soit afin d'éviter que le message d'Allah ne puisse être trahi. Toutefois ce respect figé de la langue n'a pas nuit pour autant à la l'écriture arabe. En effet, cette contrainte associée au fait que l'Islam interdise de représenter les êtres animés, a conduit les Musulmans à développer de manière flamboyante la calligraphie afin d'exalter la parole révélée de Dieu. Ce faisant ils ont élevé cet art au rang d'art majeur ». Ce dossier intitulé « de la calligraphie à la typographie arabe » se compose de quatre parties comportant chacune une introduction, plusieurs chapitres, une conclusion et une liste des sources utilisées. Comme les différentes parties de ce dossier, réparties dans plusieurs rubriques du site, ne se prêtent pas facilement à la navigation, nous avons choisi de les rassembler et de les présenter dans un ordre permettant aux lecteurs d'aller rapidement à l'essentiel. Le site présente en plus de ces quatre parties l'histoire de « l'alphabet né en Phénicie » et celle de « l'imprimerie libanaise ».

La « première partie » nous révèle que dans chaque écriture se retrouve le même désir d'éternité, le désir de rendre immortelle une pensée, une histoire. Dans le cas de l'écriture arabe, c'est également une religion, en l'occurence l'Islam, qu'il s'est agit de préserver dans sa pureté originelle.

La « deuxième partie » nous dit que le développement de l'écriture est chez les Arabes tardif du fait de leur état nomade qui favorisait surtout une culture orale. D'ailleurs, à la naissance de l'Islam, au début du VIIe siècle, le Coran fut d'abord diffusé par la tradition orale.

La « troisième partie » nous apprend que les premiers caractères arabes imprimés apparaissent à la fin du XVe siècle lorsque parait le fameux compte rendu du « Voyage et Pélerinage d'Outre-mer au Saint Sépulcre de la Cité Sainte de Jérusalem fait et composé en latin par Bernard de Breydenbach ».

 La « quatrième partie » Nous précise que les critiques faites à l'écriture arabe portent principalement sur les défauts de l'écriture manuscrite et les difficultés de l'imprimerie. C'est que l'écriture arabe, à la différence des écritures grecques, latines ou cyrilliques, ne se présente que sous une seule forme.

- Typographie et Civilisation :

http://www.typographie.org/

- l'alphabet né en Phénicie :

http://www.typographie.org/trajan/phenicie/phenicie.html

- l'imprimerie libanaise :

http://www.typographie.org/gutenberg/liban/liban.html

- 1ère partie : Un désir d'éternité.

http://www.typographie.org/trajan/alef/alef.html

- 2ème partie: Tradition calligraphique arabe.

http://www.typographie.org/trajan/arabe/arabe.html

- 3ème partie : Petite histoire de l'imprimerie arabe.

http://www.typographie.org/gutenberg/orient/orient.html

- 4ème partie : Typographie arabe.

http://www.typographie.org/gutenberg/arabe/arabe.html



Cités du Monde

Nous avons choisi de reproduire ci-après l'éditorial de Claude Vittiglio présentant le site les « Cités du monde », proposé par la chaîne « TV5.ca », qui reflète bien l'esprit du site : « Nous vivons une époque paradoxale où le monde n'a jamais paru aussi accessible dans ses plus lointains confins tout en restant réfractaire à la compréhension individuelle. Qui ne s'est jamais senti à jamais étranger dans une ville présentant apparemment tous les signes de la familiarité ?

Seraient-ce les effets insidieux d'une mondialisation qui nous signifierait un chez nous partout alors que le chez soi n'est nulle part ? Les pistes du voyage sont souvent brouillées par des ornières de préjugés, des talus de clichés et des culs-de-sac d'incompréhension. Il ne s'agit pas de saisir à tout prix les profondeurs subtiles des différentes cultures, mais plutôt de garder une juste distance entre ce que nous sommes dans un nouveau contexte et ce que nous pensons être aux yeux de l'autre.

La ville a le pouvoir de présenter un condensé saisissant, violent parfois, d'un pays tout entier. Minorités ethniques, groupes cultuels, folklores, traditions, pratiques, tendances et profils socio-économiques divers jusque dans les disparités les plus extrêmes, s'y croisent sans se voir, se frôlent sans se toucher, s'affrontent parfois ou bien au contraire tendent à fusionner dans une reconnaissance mutuelle. Le vrai exotisme est là, au coin de la rue, en plein Downtown, sur les discrètes rides d'un visage ou dans les accents d'une mélopée ténue tenant tête aux clameurs des foules laborieuses.

En donnant une tribune à ces cités, TV5 continue de patiemment construire un édifice fondé sur la somme des modesties, à l'échelle de l'homme et au rythme de la découverte. C'est un symbole fort qui prouve que le monde reste encore à portée de main ».

Plusieurs villes du Monde arabe sont proposées sur le site :

- Alger :

http://www.cites.tv/citesdumonde/destination4-Alger.html

- Beyrouth :

http://www.cites.tv/citesdumonde/destination13-Beyrouth.html

- Damas :

http://www.cites.tv/citesdumonde/destination21-Damas.html

- La Caire :

http://www.cites.tv/citesdumonde/destination15-LeCaire.html

- Sanaa :

http://www.cites.tv/citesdumonde/destination24-Sanaa.html

- Tunis :

http://www.cites.tv/citesdumonde/destination1-Tunis.html

Pour plus d'informations :

- Page d'accueil de TV5.ca :

http://www.tv5.ca/

- Page d'accueil des Cités :

http://www.cites.tv/citesdumonde/accueil.php

- Accèes direct destinations proposées :

http://www.cites.tv/citesdumonde/destinations.php


Apprendre l'arabe

http://www.langue-arabe.fr/spip.php?rubrique23


Les programmes

Pour consulter les programmes officiels d'arabe

http://www.langue-arabe.fr/spip.php?article16


Islam repères chronologiques

Dans la rubrique consacrée aux « Expositions virtuelles » :

http://expositions.bnf.fr/

de son site internet, la Bibliothèque Nationale de France :

http://expositions.bnf.fr/

met à la disposition du visiteur une page fort intéressante, très utile et bien documentée ayant comme titre « Quelques repères chronologiques sur les événements, mouvements et bouleversements au Moyen-Orient » :

http://expositions.bnf.fr/livrarab/reperes/monde/chrono.htm

Les repères chronologiques proposés dans cette page retracent l'histoire de la civilisation arabo-musulmane depuis le règne de Justinien sur l'Empire byzantin (527-565 après J. C.) et jusqu'à la fin du Califat et son abolition par Mustafa Kemal Atatürk en 1924.

Le « Glossaire » :

http://classes.bnf.fr/idrisi/repere/gloss.htm

proposé dans la rubrique « Dossiers pédagogiques » :

http://classes.bnf.fr/


Rénovation de l'enseignement des langues vivantes étrangères

Dans le BO n°23 du 8 juin 2006:

La présente circulaire a pour objet de présenter le plan de rénovation de l'enseignement des langues vivantes étrangères que le ministère met en place afin de répondre aux attentes maintes fois exprimées à cet égard ainsi qu'à l'objectif de maîtriser deux langues en plus de la langue maternelle fixé par l'Union européenne (1). Il s'agit de préparer les élèves à la mobilité européenne et internationale et à l'intensification des échanges internationaux. Un enseignement rénové, dans ses modalités d'organisation et dans ses contenus, doit en effet permettre d'améliorer les compétences des élèves en langues, de rendre celles-ci plus accessibles et de privilégier l'apprentissage de l'oral, notamment au cours de la scolarité obligatoire.

Les mesures que comporte le décret n° 2005-1011 du 22 août 2005 (2) relatif à l'enseignement des langues vivantes fournissent une assise réglementaire à ce plan.

Le titre premier du décret consacre l'adoption du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) pour l'enseignement des langues dans les écoles et établissements secondaires publics et privés sous contrat. Les objectifs du cadre européen concernent tous les aspects de la communication langagière, l'oral comme l'écrit, sans omettre les contenus culturels qui doivent constituer l'entrée privilégiée dans les apprentissages ; une priorité doit cependant être assignée à l'oral (compréhension, expression, interaction) dès l'école primaire et le collège. Dans tous les cas, les contenus culturels constituent une entrée privilégiée dans la manière d'aborder les apprentissages. La note de présentation du CECRL annexée au décret est reprise à la fin de la présente circulaire. On s'y reportera pour mieux en comprendre le fonctionnement.

L'article 1er du décret définit les objectifs visés aux différentes étapes du cursus scolaire en langues :

- utilisateur élémentaire niveau A1 (introductif ou découverte) pour la fin des études primaires;

- utilisateur indépendant niveau B1 (seuil) pour la fin de la scolarité obligatoire;

- utilisateur indépendant niveau B2 (avancé ou indépendant) pour la fin des études secondaires.

Le niveau A2 (utilisateur élémentaire intermédiaire ou usuel) constituera la référence pour le socle commun.

Les articles du titre premier du décret comportent deux mesures qui découlent de cette adoption du cadre. La première porte sur l'organisation de l'enseignement des langues par groupes de compétence et la seconde sur la certification en langues.

Le titre II organise la mise en place des commissions académiques de langues instituées par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école pour veiller à la diversité de l'offre de langues ainsi qu'à la cohérence et à la continuité des parcours proposés…

Lire la suite :

http://www.education.gouv.fr/bo/2006/23/MENE0601048C.htm


Blog : Culture et politique arabe

Ce Blog, réalisé par notre collègue Yves Gonzalez-Quijano, Maître de conférences à l'université de Lyon 2, propose une lecture culturelle hebdomadaire de la politique arabe... L'idée est de parler de l'actualité culturelle arabe et montrer ce qu'elle peut nous dire sur l'actualité politique.

http://cpa.hypotheses.org/


Langues de France en chansons

 « le Hall de la chanson » en partenariat avec la « Délégation générale à la langue française et aux langues de France » et avec le soutien du « Ministère de la Culture et de la Communication », présente un nouveau site : « Langues de France en chansons ».

Quel meilleur vecteur que la chanson pour sensibiliser les publics de tous âges à l'extraordinaire pluralité linguistique de la France ? Le site « Langues de France en chansons » propose de découvrir la richesse des chansons traditionnelles et contemporaines dans ces différentes langues : régionales (alsacien, basque, breton, catalan, corse, flamand occidental, francique, francoprovençal, occitan, langues d'oïl); non-territoriales (arabe dialectal, arménien occidental, berbère, judéo-espagnol, romani, yiddish); d'outre-mer (créoles guadeloupéen, martiniquais, réunionnais; langues de Guyane, langues kanakes, langues de la Polynésie française; wallisien et futunien, langues de Mayotte...); la langue des signes française (LSF)...

Au cours du voyage, vous prendrez connaissance de données essentielles sur chacune des langues de France, vous entendrez de nombreux extraits musicaux de chansons d'hier et d'aujourd'hui, vous découvrirez la biographie de nombreux artistes et vous entendrez les points de vue des artistes et des acteurs institutionnels : « Délégation générale à la langue française et aux langues de France », « le Hall de la chanson », « Centre d'Information et de Ressources pour les Musiques Actuelles » et « Fédération des Associations de musiques et danses traditionnelles ».

http://www.lehall.com/


L'aménagement linguistique dans le monde

Ce site porte sur l'aménagement linguistique et les langues dans le monde. Ses pages présentent les situations et politiques linguistiques particulières dans 340 Etats ou territoires autonomes répartis dans les 192 pays (reconnus) du monde. 

L'internaute a le choix d'accéder aux Etats, pays ou régions en fonction des continents, de l'ordre alphabétique (tous les Etats ou territoires), de la ou des langues officielles, du peuple ou du type de politique linguistique de chacun de ces Etats ayant adopté l'assimilation, la non-intervention, l'unilinguisme, le bilinguisme officiel, etc.

On peut aussi chercher des informations à partir de THEMES tels que la Francophonie, l'histoire du français (ou de l'anglais), les familles de langues, les langues du monde (dénombrement, distribution géographique, bilinguisme, etc.), les Etats non souverains (Catalogne, Crimée, Louisiane, Nouvelle-Calédonie, Pays basque, Porto Rico, Québec, Südtirol, Tessin, etc.).

http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/index.shtml


Photos – Salamlak

Dans le palais oriental, « Salamlak » désigne le salon de réception. C'est dans cet esprit que ce site a été créé, fenêtre ouverte sur les cultures du Proche et du Moyen-Orient. Une photothèque du Levant à la Mésopotamie, appelée à s'enrichir et à se diversifier. « Salamlak » est proposé en français et en anglais. La photothèque de chacun des pays présentés dans ce site, est organisée autour de trois thèmes : la religion, la société et l'histoire. La photothèque du site « Salamlak » couvre à ce jour le « Liban », la « Palestine », la « Syrie », l'« Irak », la « Libye » et la « Jordanie ». Le site est bien conçu, la navigation y est simple et agréable. Les photos sont superbes, bien classées avec présentations et explications claires. Les photographies de « Salamlak » ont été réalisées par « Elie Galey », photographe illustrateur, spécialiste du Proche et Moyen-Orient, travaillant en moyen format, et « Maurice Painboeuf » pour la collection de photographie. Enfin, on peut regretter l'absence d'une version arabe du site qui viendrait compléter les deux versions actuelles française et anglaise.

http://www.salamlak.com/


EuromedCafé

Les clichés, les préjugés, la montée d'un radicalisme islamiste, les actions terroristes répétées, les menaces armés... tout cela semble remettre en cause l'idée même d'un rapprochement entre les peuples de la méditerranée. Si le dialogue est difficile, c'est parce que les représentations mutuelles, les imaginaires collectifs semblent figés, parce qu'il n'y a pas l'ouverture, ni les espaces nécessaires à la découverte mutuelle, à l'échange. Initié par la Fondazione Laboratorio Medterraneo, « EuromedCafé » veut renouveler et redynamiser le dialogue et l'échange entre les peuples européens et méditerranéens. Il veut également favoriser la compréhension mutuelle grâce à l'image, à la musique, au cinéma de proximité comme peut l'être le cinéma via le web, qui parle avec sincérité des difficultés que vivent nos sociétés.». Ne manquez pas de visiter la page « liens » de ce site.

http://www.euromedcafe.org/


La Culture Arabo_Andalouse

Deux siècles après la disparition du prophète de l'Islam Mahomet, le monde arabo-islamique avait posé les bases de son unité culturelle, religieuse et linguistique. Le pouvoir, cependant, était éclaté. De l'est vers l'ouest, Bagdad, Le Caire et Cordoue vont être les sièges d'autant de califats. Les trois zones principales du pouvoir seront: la première, abbasside, qui allait couvrir l'Iran et l'Irak du sud; la deuxième, fatimide, s'étendant sur l'Egypte, la Syrie et l'ouest de l'Arabie; enfin, la dernière, andalouse, allant du Maghreb à l'Espagne musulmane. Ce site nous propose justement un itinéraire artistique, historique et culturel de cette dernière.

http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/UVLibre/9900/bin08/




Espagnol

Un guide pour les professeurs de langues

"Ce livret a pour objectif de fournir aux enseignants quelques principes généraux et des outils de base afin de les aider à préparer et à gérer les séances et séquences d'apprentissage. Il s'agit avant tout de proposer des pistes de travail qui peuvent être modifiées". Destiné officiellement aux contractuels de l'académie de Nantes, ce petit livre réalisé par les inspecteurs de l'académie veut résumer le métier en une cinquantaine de pages, fiches à l'appui.

Ainsi on apprend comment doit se dérouler une séance, comment gérer l'hétérogénéité, et comment entrainer les élèves dans les activités langagières. Des repères sans doute utiles pour maitriser le jargon éducation nationale (lui aussi fait 'lobjet d'une fiche) et communiquer avec son inspecteur...

Le guide



Des ressources du collège au lycée


Le numérique et la classe d'espagnol

http://www.cafepedagogique.net/SiteCollectionImages/1811162.jpgProposé par le GREID d'espagnol de l' académie de Créteil, ce document invite à découvrir des exemples d'intégration du numérique dans le cours de langues. Ce guide met en avant le  travail collaboratif d'équipe et propose des exemples de projets.

Le document


Des ressource d'évaluation pour le cycle 4

Eduscol met en ligne des « documents d'accompagnement pour l'évaluation des acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de culture» depuis plusieurs mois. Il vient d'ajouter des exemples de situations d'évaluation permettant d'objectiver l'appréciation du niveau de maîtrise du socle commun atteint en fin de cycle, et ce pour toutes les langues.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/05/04052017Article636294807504404890.aspx


Lier collège et lycée

Comment favoriser la liaison collège - lycée ? Sur le site de Créteil, les professeurs d'espagnol ont listé des projets de liaison. On y trouve par exemple l'idée d'un thème commun décliné en 3ème puis en 2de avec des problématiques différentes. "Echanges de pratiques sur les activités langagières. Mise en place de temps de concertation commun Valorisation du « dia de la Hispanidad » : padlet avec les productions des élèves, rencontres conviviales autour de projets (théâtre, lecture…)"

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/03/30032017Article636264555289663864.aspx


Tablettes et compréhension de textes

En terminale, Ángel Robles et Bruno Martin montrent comment utiliser des tablettes pour une appropriation d'un texte littéraire en classe. Cela passe par des exercices sur la compréhension du texte. "le professeur a souhaité ajouter des activités de compréhension auto-correctives faites grâce au remarquable site 'Learning Apps". Ces activités sont parfaitement lues sur les tablettes et smartphones IOS et Android. Les élèves y accèdent facilement par QR code ce qui permet à chacun en fonction de son avancement dans la tâche donnée par le professeur de vérifier leur bonne compréhension. Le "feed back" bien géré par les exercices de Learning Apps oriente et les formes prises par les activités-jeux du site se révèlent plus stimulantes pour les élèves que l'habituel questionnaire". Pour les auteurs, "cette manière d'aborder la compréhension d'un texte permet à chacun des élèves de s'en faire assez une représentation juste sans dépendre au départ de la lecture faite par les autres".

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/05/18052017Article636306889139024602.aspx



En pratiques : Laura Navarro : Quand la réalité virtuelle s'invite en cours d'espagnol


Les lunettes de réalité virtuelle c'est fait aussi pour enseigner. C'est ce que démontre Laura Navarro, professeure d'espagnol à l'EREA de Montgeron (91). Lunette virtuelle sur les yeux les élèves découvrent l'Espagne ou Cuba pour mieux s'investir dans des activités d'expression.


"Somos un equipo, juntos podemos". Son slogan, Laura Navarro l'affiche sur la porte de sa  classe : "nous sommes une équipe, ensemble nous pouvons". Professeure en EREA elle enseigne à des collégiens "dys", TSA / TSL ou TDAH, qui ont des exigences particulières. Et ce sont elles qui l'amènent à utiliser les lunettes virtuelles.


Comment est né ce projet ?

Quand je suis arrivé dans cet établissement j'ai voulu emmener les élèves à Madrid.  Mais ça s'est révélé difficile pour ces enfants. Alors j'ai décidé que si nous n'allions pas à Madrid, Madrid viendrait à nous. J'ai cherché comment faire. Finalement c'est ce qu'on fait avec les lunettes de réalité virtuelles.

Avec les lunettes on peut faire de l'immersion dans la ville de Madrid ou à Cuba en utilisant des vidéos gratuites disponibles en ligne et les smartphones des élèves. On a donc modifié le règlement de l'établissement pour autoriser un usage des smartphones en cours dans le cadre d'une activité pédagogique déterminée.


Qu'est-ce que cela apporte ?

Les élèves ont accès à une ressource authentique dont ils se servent pour préparer un écrit ou un oral en s'aidant de ce qui a été étudié en amont. Ce qu'apporte la réalité virtuelle c'est que les élèves visitent des paysages ou des sites comme s'ils étaient dedans.  Ils peuvent observer dans toutes les directions , voir les détails, avancer , se retourner..

Cet outil crée une grande motivation chez les élèves. Ils se rendent compte du privilège de ces visites , du privilège d'accéder à des lieux inaccessibles comme le désert argentin. Ca nourrit leur réflexion. Et cela les invite à parler de ce qu'ils découvrent.

Je rêve que l'on ait maintenant des films en réalité virtuelle sonorisés. Avec le son on pourrait faire de la compréhension audiovisuelle en immersion totale.


Qu'avez-vous appris avec ce projet ?

Ce qui m'a étonné c'est qu'ils prennent cela comme quelque chose de très ludique et en même temps qu'ils soient si concentrés. Ils ont eu un rapport bien meilleur avec les documents. Ils ont vraiment essayé de décrire ce qu'ils ont vu. Je crois qu'ils ont découvert leur capacité à argumenter.


François Jarraud


La séquence de réalité virtuelle

Une autre séquence avec L Navarro



Par fjarraud , le dimanche 03 septembre 2017.

Partenaires

Nos annonces