Afficher : 
Démarré : 11/06/2012 07:05 par fjarraud
L'aide individualisée : Est-ce l'Ecole ou l'élève qui a le plus besoin d'aide ?
(sans texte)
L'aide individualisée : Est-ce l'Ecole ou l'élève qui a le plus besoin d'aide ?
Modifié : 12/06/2012 15:24 par fjarraud
Allant dans le même sens que les réactions précédentes, une autre remarque qui s'impose depuis des années, en particulier au lycée qui est mon niveau d'exercice: régulièrement, tel ou tel manque est signalé officiellement, soit sur le plan des contenus, soit sur celui des méthodes pédagogiques. Or, à chaque fois c'est un nouveau "dispositif" spécialisé qui est rajouté de l'extérieur, en plus, au lieu d'essayer d'améliorer ce qui existe déjà. Exemples: ECJS, TPE, maintenant AP, enseignements d'exploration, enseignement d'histoire de l'art, etc. Pourquoi? Quel est le rôle des lobbies notamment disciplinaires mais pas seulement, à l'intérieur de l'EN? Avec quel résultat? Comparons avec un grand bâtiment qui serait jugé inadapté (ce qui est parfaitement le cas!) mais qu'on ne voudrait pas réaménager parce que ça serait trop compliqué, ou que ça froisserait tel ou tel "propriétaire":  à la place, on construit des tas d'appentis, de cahutes diverses et variées, sur le toit, suspendus sur la façade... On déséquilibre donc le total, il y en a des bouts qui se décrochent tous seuls, d'autres qui ne résistent pas à l'érosion, ou qui sont progressivement vidés de leur contenu: l'ECJS captée par les profs d'HistGéo (souvent, quand même!) avec la bénédiction des chefs qui complètent des emplois du temps et transformée en heures d'histoire ou de géo pures et simples, les TPE supprimés en Terminale (trop lourd), l'enseignement d'histoire des arts qui ne va même pas décoller, etc. Pour ne prendre que cet exemple, les TPE correspondent au constat (pas bête!) que les lycéens ne savent pas faire un travail de documentation et de réflexion personnel: mais qui aurait la naïveté de penser que cette perspective doit être inscrite dans les disciplines qui existent déjà? Ce serait à la fois trop simple = pas assez spectaculaire "ministériellement", et trop compliqué = allez convertir les profs de toutes les disciplines à l'injection d'une dose d'autonomie dans le travail qu'ils font faire aux élèves: "comment voulez-vous qu'on fasse, en plus des programmes du bac?" Et bien voilà, tant qu'on en reste à la logique du en plus, c'est foutu d'avance.
De : jguinchard
Date: lundi 11 juin 2012 07:05
Objet : L'aide individualisée : Est-ce l'Ecole ou l'élève qui a le plus besoin d'aide ?

Partenaires

Nos annonces