L’EXPRESSO Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

L'Expresso du 11 Avril 2007 

 Par François Jarraud

N'hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en cliquant sur le bouton "réagir à cet article" situé tout en bas de la page. 
Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s'être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

Le fait du jour

Veut-on fermer les structures pour décrocheurs de Lurçat? Les structures innovantes rattachées au lycée Jean Lurçat (Paris 13e), spécialisées dans l’accueil de jeunes « décrocheurs » sont à nouveau menacées. Selon Jacques Ténier et ses collègues du Pôle innovant du lycée Lurçat (Paris) "l’administration actuelle, en place depuis moins d’un an a décidé de ne pas leur accorder de salle de classe pour la rentrée prochaine"

Depuis maintenant 10 ans, des enseignants volontaires proposent  des solutions d’accueil pour des jeunes décrocheurs au lycée Lurçat. Ces projets expérimentaux et innovants sont reconnus par la communauté éducative, parents d’élèves ou inspection pédagogique comme un modèle de ce qu’il est possible de faire en direction des jeunes qui risquent de quitter le système scolaire sans diplôme.

Pourtant, les structures ont déjà été menacées en 2005. Le rectorat avait souhaité remplacer les enseignants contractuels mais cooptés et aux compétences rares de l'équipe par des titulaires nommés directement. Finalement l'équipe du Pôle innovant avait eu gain de cause. 

Cette fois ci le problème soulevé est celui des locaux. Le Pôle innovant a été oublié dans le plan de rénovation du lycée. Résultat : les 5 structures particulières (Lycée du temps choisi, La ville pour école, Lycée intégral, Lycée de la solidarité internationale, Sport et chorus école) pourraient se retrouver à la rue.

Pour Jacques Ténier, professeur au pôle innovant, interrogé par le Café, " la question des locaux n'est qu'un prétexte. Il s'agit bien de la volonté obstinée du rectorat pour nous éliminer, par représailles envers Longhi", l'ancien proviseur du lycée créateur de ces structures. Le proviseur actuel se féliciterait de voir partir des filières qui donnent une mauvaise image au lycée. Mais J. Ténier trouve aussi des causes moins anecdotiques. "L'équipe fonctionne en contradiction avec les méthode de gestion du personnel au rectorat (recrutement par cooptation, traitement à égalité de l'agrégé et du contractuel, élèves inscrits par choix sur entretien,...). Pour le corps enseignant, dans sa majorité: nous représentons une insulte vivante. Notre action de récupération des "décrocheurs" vise à dénigrer ce qui se fait dans la voie "normale" ; nous inscrivons des exclus par conseil de discipline, des orientés autoritaires contre la décision du conseil de classe, des absentéistes chroniques exclus en fin d'année, bref tous ceux dont eux, les "vrais" professeurs, ne veulent plus. Enfin, le déploiement de nouveaux dispositifs (ateliers relais, PPRE) peut laisser croire que nous ne sommes plus utiles". Mardi 10 avril la direction de l'établissement était injoignable. Le pôle innovant de LurçatLa crise de 2005
Editorial
La laïcité à l'usage des éducateursDans le fait du jour de l’Expresso du 6 avril, le « Café pédagogique » fait une excellente présentation du site « la laïcité à usage des éducateurs » que la Ligue de l'Enseignement les Cemea et les Francas ont officiellement lancé le 5 avril dernier.
Je ne peux donc que confirmer que l’objectif de ce site est d’être la réponse la plus concrète possible aux multiples questions auxquelles sont confrontées aujourd’hui les éducateurs qu’ils soient enseignants, personnels de l'Education nationale, parents, formateurs, animateurs ou travailleurs sociaux en général.
Nos trois associations, organisations laïques d’éducation populaire, complémentaire et prolongeant l’action du Service Public d’Education Nationale, n’entendent bien entendu ni donner des leçons aux enseignants, ni se substituer au Ministère de l’Education Nationale.
Elles n’estiment pas non plus que la laïcité est aujourd’hui plus menacée qu’elle ne l’a été hier. Simplement, elle considère que les éducateurs sont confrontés à des questions nouvelles car, de plus en plus, la morale privée, les convictions personnelles ou les comportements individuels veulent avoir une visibilité et une reconnaissance dans l’espace social y compris dans les établissements scolaires qui font que les éducateurs sont au cœur des problèmes posées par ces affichages.

Aussi nos trois associations estiment urgent qu’un débat démocratique redéfinissent les modalités de faire société, c’est-à-dire comment vivre ensemble le plus harmonieusement possible, dans le respect des diversités portées par chacun, mais aussi avec la volonté de construire, ensemble, un avenir partagé qui nécessite d’avoir des valeurs communes et de respecter des règles correspondant à l’intérêt général.
Nos associations veulent à leur place, c’est-à-dire en ayant un pied dans l’institution scolaire et un autre dans la cité en général, contribuer à ce débat démocratique et aider les enseignants à voir plus clair sur l’ensemble des questions qui se posent à eux en approfondir leur réflexion grâce aux contributions des nombreuses personnalités qui ont acceptés de faire parti du Comité de parrainage dont on peut trouver la liste sur le site. Les responsables du Café pédagogique, étant partie prenante de notre initiative, nous aurons l’occasion de renforcer une collaboration fructueuse pour que chacun contribue un peu plus chaque jour, concrètement sur l’ensemble du territoire au fonctionnement d’une République qui tient ses promesses pour la démocratie, le social et la laïcité.
Aussi, je vous invite à consulter régulièrement notre site qui tiendra compte de vos réactions, de vos questions supplémentaires et de vos suggestions.
Pierre TournemireSecrétaire général adjoint de la Ligue de l’enseignement
Retrouvez tous les mercredis l'éditorial de la Ligue de l'enseignement

Le système

Les programmes du primaire publiés au J.O.Fait unique, quelques jours avant la fin de sa charge, dans la précipitation, contre l'avis très majoritaire du Conseil supérieur de l'éducation (CSE), Gilles de Robien a fait modifier les programmes et les horaires de la maternelle et du primaire pour faire entrer dans les programmes les circulaires sur la lecture, le calcul et le vocabulaire. Le Journal Officiel du 11 avril publie les deux arrêtés.

 
Le 3 avril, le Snuipp a dénoncé "les conceptions passéistes" du ministre et en donne des exemples. "La maîtrise du « code alphabétique doit faire l’objet d’un apprentissage systématique dès le début du CP ». Les orientations propres du Ministre sont ainsi réintroduites à savoir privilégier le déchiffrage. A nouveau une phrase est introduite sur la lecture… Dans la partie vocabulaire, l’apparition du vocable « leçon de mots » traduit une conception cumulative des apprentissages. Les modifications concernant les opérations vont dans le même sens : on privilégie les techniques à la compréhension (ex : la maîtrise de la soustraction posée est exigible pour tous les élèves dès la fin du cycle 2, comme la multiplication des produits par 2 ou par 5".  Les syndicats demanderont au nouveau gouvernement d'annuler ces textes.

Arrêté

Arrêté

Rappel : L'Expresso du 4 avril

Le Se-Unsa interroge les candidat" Toutes les politiques ne se valent pas, dans le domaine éducatif comme dans d’autres. Le SE-Unsa a posé aux principaux candidats les questions que vous avez sélectionnées". Parmi ces questions celle sur le soutien individualisé. Pour S. Royal, " Je m'engage à organiser le soutien scolaire gratuit pour tous les élèves dès les premières années de l'école primaire et dans le cadre du service public d'Éducation… Pour lutter contre la marchandisation de l'École, je développerai toutes les formes d'aides gratuites : études dirigées par des enseignants et encadrées par des répétiteurs, assistance personnalisée..." Pour N. Sarkosy, " Je propose donc de créer dans chaque établissement des études dirigées cha­que soir par des enseignants rémunérés pour ce a : chaque élève dont la famille le souhaite, pourra ainsi faire ses devoirs et apprendre ses leçons en obtenant toutes les précisions nécessaires". Sur la retraite et la décote, N. Sarkozy : " La durée de la vie s’allonge, la natalité est moins forte qu’autrefois, il n’y a pas d’autre solution, pour garantir le système des retraites par répartition, que de travailler davantage. La décote a pour objet d’inciter chacun à rester au travail jusqu’au bout. Elle est nécessaire". Pour S. Royal : " Le dispositif Fillon de 2003 sur les retraites a toujours été considéré par la gauche comme injuste et inefficace. Il ne permet pas de surcroît de financement pérenne de notre système de retraite. C'est pourquoi nous préconisons une renégociation d'ensemble du dispositif avec tous les partenaires sociaux concernés. Cette discussion devra être approfondie et menée jusqu'au bout, lors du deuxième semestre de l'année 2007".L'enseignant
A La Nouvelle Orléans, Katrina n'a pas fini de frapperSelon Education Week, 40% des enfants et adolescents qui sont revenus à La Nouvelle Orléans souffrent de troubles psychologiques. Une enquête menée par des psychologues auprès de  9 000 enfants a montré que les deux tiers avaient eu leur domicile endommagé par le cyclone, 70% avaient du fuir, 27% ont été séparés d'un proche et 34% d'un animal. 69% ont été transférés dans une nouvelle école.
Longtemps après le drame, les dépressions se multiplient en raison également de la lenteur de la reconstruction. Article d'Education Week
Comment élargir le secondaire en Afrique ?"L’Afrique au Sud du Sahara a non seulement les taux les plus bas du monde en matière d’enseignement secondaire, mais l’écart avec les autres régions en développement s’accentue. Aujourd’hui, en effet, 35 pays d’Afrique ont un taux brut de scolarisation du secondaire en dessous de 40 %, et 15 ont un taux en dessous de 20 %. Or, l’urgence, pour l’Afrique, consiste également à renforcer les fondations de son capital de ressources humaines pour combattre la pauvreté et être à la hauteur des aspirations économiques et sociales de sa population. C’est devenu une question de bien être économique et social des populations africaines et de la compétitivité du continent dans le monde" écrit Sadibou Marone dans le Soleil, un quotidien sénégalais.
Il rend compte d'une conférence qui a réuni près de 300 responsables et experts à Accra sur le développement de l'enseignement secondaire. Celui-ci se heurte à de nombreux obstacles liés au manque de moyens mais aussi aux faiblesses de l'enseignement primaire, aux coutumes, à la difficulté de former massivement les enseignants nécessaires.Article du Soleil
Bahrein recherche un prof de LettresL'école française de Bahrein recherche un professeur de lettres, titulaire de l'E.N. et anglophone. L'annonce est consultable à l'adresse ci-dessous. Elle nous permet aussi de faire connaître les petites annonces gratuites du Café. Vous pouvez y chercher des partenaires pour un projet pédagogique ou  tout simplement échanger un livre, une location etc. L'Ecole française de BahreinLes petites annonces du Café
L'élève

Formation et salaires : quel lien ?"Quel est le lien entre le diplôme obtenu et l'emploi occupé ? Est-il plus fort en début, ou en fin de carrière ? Un diplôme plus élevé s'accompagne-t-il d'un salaire supérieur ? Les personnes ayant terminé récemment leurs études parviennent-elles à trouver rapidement un emploi stable ?" L'enquête FPQ de l'Insee apporte des réponses statistiques à ces questions. 
Selon elle, " Les trois quarts des hommes ayant obtenu un diplôme de niveau supérieur à bac + 2 ont un emploi de cadre supérieur, soit 1,1 million d'hommes cadres. Seule la moitié des femmes ayant décroché un diplôme de ce niveau sont cadres supérieurs, soit 0,7 million de femmes cadres". Elle met aussi en évidence le poids de l'héritage familial : plus le diplôme du père est élevé plus on a de chances d'être soi-même diplômé. L'enquête
Des journaux lycéens récompensésPas facile de publier un journal lycéen en France. Il faut être toléré par l'administration qui souvent regarde avec méfiance un organe d'expression réalisé par des lycéens. Il faut aussi capter les attentes des camarades et en même temps offrir une information sérieuse. Enfin il faut savoir accrocher le lecteur par la qualité de la rédaction. L'académie de Versailles a tenté un concours académique qui nous permet de découvrir quelques fleurons de cette presse de l'école au collège et au lycée. Concours des journaux lycéens
La classe

L'esprit d'équipe" En fin de compte, le travail d’équipe est bien le média indispensable de toutes les transformations de l’école. Pas de liaisons inter-cycles, pas d’innovation un tant soit peu diffusée, pas de prise en charge des décrocheurs, pas de ces nouveaux PPRE... sans une équipe qui réfléchit, qui confronte, qui va même plus loin que ce qui était prévu au départ. Nous souhaitons que ce numéro donne des pistes pour lancer, analyser, conforter... ce travail indispensable". Dominique Natanson et Yannick Mével, qui ont coordonné ce numéro 452 des Cahiers pédagogiques, ont conscience de travailler sur un enjeu fondamental de l'Ecole française. Officiellement recommandé depuis 20 ans, obligatoire parfois à l'étranger (comme le montre un article) le travail d'équipe a bien du mal à entrer dans les mœurs des établissements français.
Le numéro montre le caractère pionnier de cette démarche, ses apports et pose aussi la question de sa diffusion. Ainsi plusieurs articles reviennent sur le conseil de classe, souvent seule forme de vie de "l'équipe pédagogique". B. Mabillon-Bonfils l'analyse comme un rite de maintenance, "un point de stabilité au sein d'un système voué à la réforme". Ceci expliquerait la permanence. Pourtant J. Ténier atteste de nouvelles formes de conseil de classe avec les "conseils de progrès" mis en place au lycée Lurçat de Paris.  Le conseil réunit alors les élèves, tous les élèves, les parents, tous les parents, les professeurs et quelques témoins. Il est l'occasion de vrais échanges qui prennent en compte toute la dimension des personnes. En ce sens ces conseils sont une étape dans la constitution de véritables "communautés professionnelles d'apprentissage" auxquelles aspire M. Gather Thurler.
Ce numéro important qui interroge vraiment le fonctionnement de l'Ecole a un dernier avantage : donner la possibilité de créer un lien entre les enseignants militants pionniers et les jeunes enseignants qui souhaitent eux aussi construire une autre école.L'esprit d'équipe, Cahiers pédagogiques n°452, avril 2007.Le sommaire
Springday 2007A l'occasion du 50ème anniversaire de l'Europe, le Printemps de l'Europe prend davantage d'ampleur. Le Printemps de l’Europe est une initiative organisée chaque année. Elle a pour objectif d’encourager les jeunes à débattre, à réfléchir, à s’informer et à se faire entendre sur des questions européennes. Du 26 mars au 30 juin des événements sont organisés dans les établissements scolaires.
Plus de 2 000 écoles européennes sont inscrites mais seulement 77 établissements français. Le Printemps ce sont aussi des concours. Ainsi les écoles primaires sont invitées à dessiner un timbre commémorant l'anniversaire. Les établissements secondaires une affiche sur la démocratie.Le programme
DP3 : Un logiciel pour une orientation positiveDiffusé par le Cerpet, le logiciel "Repérage des COMPÉTENCES des élèves au service de la découverte professionnelle" est un logiciel conçu pour "repérer positivement des compétences observables chez les élèves à partir de celles attendues pour exercer les métiers. Un outil pour aider les élèves à opérer des choix d'orientation positive correspondant mieux à leurs aspirations, leurs potentialités. Ce logiciel de repérage des compétences des jeunes à partir de celles attendues pour exercer les métiers a été conçu pour permettre aux équipes pédagogiques de disposer, à côté des évaluations traditionnelles réalisées dans chaque discipline, d'une appréciation croisée professeurs/élève/parents/responsables de stages par repérage des compétences des jeunes au niveau de leurs connaissances, capacités (aptitudes) et attitudes (suivant la définition européenne des compétences)".
Le logiciel croise des appréciations positives délivrées par l'élève, les parents, les enseignants et les maîtres de stage. Il ouvre sur de fiches métiers. Il est paramétrable et adaptable. Présentation et téléchargementDémonstrationLa recherche
La thèse de T. Troncin publiéeLa thèse de Thierry Troncin sur le redoublement en CP est publiée sur le site de l'Iredu. T. Troncin a étudié le devenir de plus de 3 000 élèves scolarisés au CP en Côte d'or. Pourlui, " le redoublement fait l’objet d’opinions favorables chez les enseignants, les élèves et leurs familles, en particulier lorsqu’il est proposé en fin de cours préparatoire. Les entretiens conduits auprès des redoublants et de leurs proches montrent néanmoins que cette expérience n’est pas neutre et qu’un statut négatif du redoublant existe". Le redoublement a des effets négatifs : "lors de leur second CP, les progrès des redoublants sont réels mais non homogènes, limités dans le temps et inférieurs à ceux réalisés par les élèves faibles ayant bénéficié d’un passage en cours supérieur".
Pour autant, "si le redoublement au cours préparatoire apparaît peu satisfaisant à bien des égards, il est usurpé de considérer la seule promotion automatique comme la panacée. Les acteurs de l’institution scolaire sont invités à faire le deuil d’un raisonnement binaire et à considérer les apprentissages de chaque élève comme un continuum, ce qui transite sans doute par une évolution significative des pratiques pédagogiques et évaluatives".La thèseLa question du redoublement
Les disciplines

Citoyenneté et Anglais : Goodbye BafanaA travers les mémoires du geôlier de Nelson Mandela, le film de Bille August "Goodbye Bafana" rend hommage à l'une des plus grandes figures politiques du 20ème siècle.
Le film bénéficie de deux dossiers pédagogiques en anglais et histoire – éducation civique proposés par l'Agence Cinéma Education. Le dossier anglais présente l'apartheid, la longue marche vers la liberté en proposant des points linguistiques sur la modalité radicale et la voix passive.
Le dossier histoire – Ecjs, adapté au collège et au lycée, évoque la ségrégation et l'apartheid, le personnage de N Mandela et la lutte anti-apartheid. Il propose des documents,une chronologie, une bibliographie. Les dossiers pédagogiques
Google Earth à l'école : un monde à portée de clic ?Dans un article publié par Mappemonde, Sylvain Genevois interroge les usages pédagogiques des nouvelles applications cartographiques comme Google Earth, Nasa Worldwind etc. Pour lui " L’accès gratuit à ces grands sites de cartographie numérique démocratise l’accès à l’information géographique, mais oblige à porter un regard critique sur le potentiel pédagogique et didactique de ces nouveaux outils cartographiques". C'est qu'ils sont porteurs de confusion : entre la carte et l'image, entre l’espace terrestre et l’espace cartographique, entre le monde réel et sa représentation virtuelle à l’écran.
Alors faut-il jeter Google Maps ? Non, " une autre façon — plus positive — de considérer l’usage de ces globes virtuels est d’examiner leur potentiel pédagogique. Ceux-ci comportent en effet trois caractéristiques intéressantes: ils permettent de rendre visible le monde, et parfois de le voir autrement; ils donnent à découvrir et à explorer le monde; ils réhabilitent des formes de «pensée visuelle». Et S Genevois donne des exemples de séquences pédagogiques qui exploitent habilement ces nouveaux outils. "L’usage pédagogique de ces nouveaux outils est susceptible de renouveler les pratiques cartographiques, l’enseignement de la géographie, voire l’image de cette discipline scolaire. Il fait resurgir des débats anciens sur le statut de la carte et de l’image au sein de la discipline géographique, mais pose également des problèmes inédits liés aux spécificités de la carte à l’écran et aux modes de visualisation qui lui sont appliqués. Il convient donc de réfléchir aux pratiques pédagogiques et à l'intégration des outils géomatiques dans l'enseignement de la géographie". L'article annonce la création par l'INRP d'un Observatoire des pratiques géomatiques.Article de MappemondeL'ObservatoireInformatique
Le Libre : Open Office 2.2Une nouvelle version de la suite bureautique libre est maintenant disponible. Rappelons qu'elle fonctionne sur plusieurs plate-forme. Open Office 2Le Café
Le Café en vacancesDu 12 au 18 avril le Café s'aère un peu. Compte tenu des congés scolaires, le numéro 82 du mensuel ne paraîtra pas le 15 mais le 18 avril. Sauf urgence, L'Expresso ne sera plus quotidien du 12 au 18 avril. Enfin le 11 avril nous interviendrons sur le site pour terminer la montée  des archives de L'Expresso et réaliser certaines améliorations (le 11 de 10 h à 12 h). Ces interventions peuvent perturber le bon fonctionnement du site du Café. Veuillez nous en excuser.Nous vous souhaitons de bonnes vacances !

Les archives de L'ExpressoPour les derniers Expressos :

Expresso du 10 avril 2007

Expresso du 6 avril 2007
Expresso du 5 avril 2007
Expresso du 4 Avril 2007
Expressio du 3 avril 2007
Expresso du 2 avril 2007
Expresso du 30 mars 2007
Expresso du 29 mars 2007
Expresso du 28 mars 2007
Expresso du 27 mars 2007
Expresso du 26 mars 2007
Expresso du 23 mars 2007
Expresso du 22 mars 2007
Expresso du 21 marsExpresso du 20 marsExpresso du 19 marsExpresso du 16 marsExpresso du 15 marsExpresso du 12 marsExpresso du 9 mars Expresso du 6 mars Expresso du 5 mars Expresso du 2 mars Expresso du 26 février Expresso du 21 février Expresso du 16 février Expresso du 15 févrie

Sur le site du Café
Sur le Web
Par fjarraud , le mercredi 11 avril 2007.
En direct du forum
FEI16 : Vanessa Deglaire : Quand l'anglais redonne confiance..
- J'aurais souhaité en savoir un peu plus sur votre séquence Road Trip. Combien de semaines a duré la séquence? Avez-vous travaillé en salle informatique avec les élèves? Merci.
Collège : Blanquer explique la rentrée aux principaux
- Blanquer invente donc le pilotage direct : il écrit directement aux chefs d'établissements, et pas S/C des Recteurs et DASEN (qui ne sont même pas en copie !). Et donc une lettre (quel pouvoir juridique de ce document?) qui ne fait que paraphraser le...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces