Les archives de l’expresso // Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

Pédagogie : L'évaluation des élèves 

Cahiers pédagogiques 438
"Nous avons voulu comprendre d'abord quel regard on porte aujourd'hui sur l'évaluation scolaire. Il apparaît clairement qu'elle est bien une aire de soupçons et d'ambiguïtés". Raoul Pantanella ouvre ce numéro 438 des Cahiers pédagogiques dédié à l'évaluation des élèves par sa remise en cause. "On peut voir d'abord combien la mesure des acquis scolaires est aléatoire, faussement précise et assurée, et combien tout le monde sait cela mais fait comme s'il convenait de l'ignorer obstinément".

Et le numéro en donne des exemples. Pierre Merle montre, ne nous en déplaise, que cette mesure dépend aussi de variables subjectives comme les arrangements d'établissement, le climat de la classe, la prise en compte de cas personnels. Pour lui, "la notation est l'un des chaînons des prophéties autoréalisatrices positives ou négatives car elle exerce une influence considérable sur le comportement des élèves en classe et sur leurs attentes à l'égard des professeurs et de l'école". Philippe Perrenoud appelle donc les enseignants à piloter les apprentissages au lieu de se perdre dans "la guerre des notes". Jean-Martial Fouilloux se demande si l'évaluation telle qu'elle est pratiquée est en cohérence avec l'éducation démocratique.

Voilà des paroles dures à entendre parfois ! Les Cahiers donnent alors la parole à des enseignants de terrain qui partagent avec nous leurs expériences. Elles peuvent aller de la ceinture des pédagogies institutionnelles en orthographe au portfolio. A noter par exemple ces réflexions sur l'évaluation à l'oral, l'épreuve d'invention au bac de français ou encore la dissertation de philosophie. Les outils officiels n'échappent pas à la critique. Ainsi, pour R. Guichenuy, "les outils fournis par l'institution (Casimir, Jade) risquent de tourner au pensum. Les enseignants ne se les approprient pas. Par contre, s'ils sont le fruit du travail d'une équipe, intégrés dans un projet pédagogique, ce sera le cas".
Le sommaire

Par  François Jarraud , le mardi 06 décembre 2005.
En direct du forum
Politique salariale : Deux poids , deux mesures ?
- Il me semblait qu'il n'y avait plus d'argent...pas pour tous visiblement!! Continuons à travailler pour les primes des hauts fonctionnaires. N'est-ce pas le fruit de l'ouvrage de tous qui est récolté en haut lieu? Bref...Tout va...
Politique salariale : Deux poids , deux mesures ?
- On savait déjà que l'on ne pouvait pas attendre grand chose d'un gouvernement qui accorde 50 milliards d'€ au patronat sans véritables contre parties, mais là, c'est du cynisme sarkoziste.20% de baisse du pouvoir d'achat depuis 1990...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces