L'Expresso du 17 Septembre 2007 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Le Café mensuel n°85 est paru

ÉDITORIAL

Livret de compétences : L'Inspection générale appuie sur le frein

LE SYSTEME

Réforme du bac :les réponses des syndicats et associations l Une pétition contre le financement des écoles privées l Le Crdp de Créteil menacé ?

L’ÉLÈVE

Allons enfants de l'Ile-de-FRance

LA CLASSE

Le devoir de résister

LA RECHERCHE

Le Japon mise sur les neurosciences

CITOYENNETE

Guy Môquet croise à nouveau les admirateurs d'Hitler

LES DISCIPLINES

Primaire : Créez vos devinettes avec Google Maps l Documentation : La Fadben face au "vertige de l'insaisissable" l EEDD : Le Top Ten des sites pollués l Histoire-Géo : Visitez Le Labo !

TICE

Vrai virus,faux jeux

 

Le fait du jour

 

Le Café mensuel n°85 est paru

"Le devoir de résister". Le dernier livre de Philippe Meirieu invite les enseignants à défendre l'éthique pédagogique.  Il s'en explique dans le numéro de septembre du Café pédagogique.

 

Au sommaire également de ce numéro : le programme Sarkozy pour l'éducation et les dernières informations institutionnelles. Ce mois-ci, la rubrique "Carrière" propose des pistes pour les profs de français qui souhaitent quitter l'enseignement.  La partie "L'élève" s'interroge sur le coût de la rentrée, la carte scolaire, la vie familiale.

 

"La classe" vous invite à découvrir une maison d'édition gérée par les élèves. C'est un signe d'un phénomène plus vaste : le renouveau des mouvements pédagogiques et particulièrement Freinet. Au sommaire également de cette partie : la journée G. Mocquet, des guides pour la classe etc.

 

Enfin le Café mensuel ce sont des dossiers spéciaux et des centaines de  sites évalués dans toutes les disciplines. A noter des dossiers sur le rugby dans plusieurs disciplines, le jeu, le Grenelle de l'environnement, le feuilleton du B2i etc.

Le sommaire du numéro 85

Le Café 85 en pdf (5 Mo – 300 pages)

L'affichette pour la salle des profs

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Livret de compétences : L'Inspection générale appuie sur le frein

"On ne peut réussir une mutation aussi importante que celle que représente la mise en place d’une évaluation par les compétences sans s’en donner le temps... C’est en s’engageant progressivement, en ciblant les expérimentations, en passant sans doute par des formes intermédiaires sans viser immédiatement une sorte de pureté conceptuelle, que l’évolution aura le plus de chance de se concrétiser. Si l’objectif de changer les démarches, les outils, de clarifier les fonctions de l’évaluation doit être affirmé avec détermination, la mise en œuvre doit pouvoir être inscrite dans le temps, non pas pour la reporter ou la voir se dissoudre dans l’inertie du système, mais pour lui donner les chances d’une réalisation effective". Le rapport sur les livrets de compétences, remis par les inspecteurs généraux Alain Houchot et Florence Robine, appelle à une mise en place progressive et prudente.

 

Pourtant le rapport ne mâche pas ses mots quand il s'agit de dénoncer les errements des modes d'évaluation actuels. "La grande majorité des enseignants désignent en premier lieu les appréciations écrites puis la note chiffrée comme reflétant le mieux le niveau d’acquisition des élèves. « Tous s’accordent à dire, que la note, surtout lorsqu’elle est établie à partir d’un barème, est juste... En fait cette opinion, exprimée par les enseignants, est en contradiction avec tous les travaux conduits sur cette question" rappellent les inspecteurs. Ils ont beau jeu de montrer que les pratiques d'évaluation restent personnelles et de portée limitée. Résultat, " le silence de l’école est finalement assourdissant, sur ce qui est pourtant l’une de ses missions : informer l’institution, les élèves, les familles, sur les acquis des élèves".

 

L'inspection montre aussi que l'évaluation par compétences semble inéluctable. Elle correspond à l'évolution socio-économique, aux recommandations de l'Ocde et  de l'Union européenne, mais aussi aux développements des sciences de l'éducation (par exemple lutter contre la fragmentation des connaissances). Enfin nombre de pays se sont engagés sur cette voie. En France même, elle est déjà effective dans certaines disciplines (Eps, Sti, B2i,Svt). Ajoutons qu'elle est indispensable au socle commun de compétences.

 

Mais voilà : l'Inspection est impressionnée par les difficultés rencontrées en Belgique, en Suisse et au Québec lors de la mise en place de ces nouvelles formes d'évaluation particulièrement chez les parents. "Les exemples suisses montrent que, comme dans le cas québécois, la suppression du mode traditionnel d’évaluation a suscité des réactions fortes, aussi bien chez les parents, les enseignants que chez les simples citoyens ; réactions qui traduisent tout à la fois le sentiment de ne plus comprendre les objectifs de l’école, de ne plus maîtriser les attentes de l’institution envers les enfants, et la crainte de voir vaciller un ensemble qui sert de repère solide à toute une société".

 

Finalement évaluer par compétences "apparaît comme le point d’appui de toute rénovation des systèmes de formation", "nécessite une révision globale des programmes, une élucidation des compétences à évaluer, une clarification des évaluations à mettre en œuvre, une formation approfondie des enseignants pour leur permettre de changer leurs pratiques d’enseignement et d’évaluation, une information précise des familles. Chaque étape de ce processus est déterminante et peut engendrer des difficultés, lesquelles peuvent elles-mêmes se transformer en obstacles définitifs, empêchant de mener la réforme à terme" écrit l'Inspection.

 

L'Inspection adresse donc 9 recommandations. Elle demande de veiller à la cohérence de la mise en place du livret de compétences avec les autres dispositifs et évaluations, de réviser les curricula, de donner des outils aux enseignants et de "rechercher l'adhésion de tous les acteurs", parents compris.

 

La loi Fillon remise en question ? Ces conditions nécessitent du temps. Or, il faut rappeler que le livret de compétences a été institué par un décret de Robien publié le 15 mai 2007 au J.O. Il devait entrer en application dès cette rentrée à l'école primaire et au collège, au moins à titre expérimental. Le rapport de l'Inspection laisse donc planer un doute sur l'application effective du décret à court terme et semble justifier un aggiornamento de cette mesure.

 

Ainsi, après la Suisse  et, très récemment, le Québec (où le nouveau livret résulte d'un compromis avec les traditionalistes), la France serait le troisième pays francophone à buter sur cette réforme.  S'il est effectivement préférable d'accompagner une évolution de cette ampleur, le rapport est publié après des déclarations sur le collège unique, après des choix budgétaires drastiques, alors que des interrogations se sont déjà fait jour sur l'application de la loi Fillon. Avec le report des livrets de compétences, est-on en train d'enterrer l'idée du socle commun de connaissances et de compétences ?

Le rapport

Le décret

L'arrêté

Des outils d'évaluation au primaire

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Réforme du bac : les réponses des syndicats et associations

Le ministre ne doit pas décider seul, il doit négocier. C'est la réponse qui revient le plus souvent dans les réactions aux propos de X. Darcos qui envisageait une réforme des filières d'enseignement général et du bac (voir L'Expresso du 14 septembre). Ainsi le Sgen Cfdt estime que "au lieu de multiplier des annonces qui génèrent des rumeurs et des inquiétudes contraires à tout débat constructif, le Ministre ferait mieux d'engager avec la communauté éducative les discussions sur les évolutions nécessaires". Le Sgen demande une concertation sur l'ensemble des bacs. La FIDL, un syndicat lycéen, demande la consultation des "premiers intéressés : les lycéens".

 

L'Afef, qui regroupe des professeurs de français, rappelle qu'elle avait proposé un tronc commun aux filières mais demande également la concertation. Dans Libération, Sylvain David, président de l'Apses (association de professeurs de SES) craint au final "une réduction de l'offre de formation". Celle-ci risque d'être nécessaire pour boucler le budget dès 2008.

Communiqué Sgen

Communiqué AFef

Communiqué Afef du 24 mai

Article Apses

La proposition Darcos (L'Expresso du 14/9)

 

Une pétition contre le financement des écoles privées

"Beaucoup de communes en milieu rural auront bien du mal à faire face à cet accroissement de dépenses, ce qui entraînera une augmentation des impôts locaux ; les premières victimes en seront les petites écoles rurales qui atteindront plus rapidement leur seuil de fermeture". Après l'association des maires ruraux, le Collectif pour la défense et la promotion de l'école de proximité, qui milite pour la défense des classes rurales,  réagit à la circulaire Darcos qui impose le paiement par les communes des frais de scolarité des enfants scolarisés dans le privé hors commune. Le Collectif lance une pétition. On comptait ce lundi matin 1178 signataires.

La pétition

 

Le CRDP de Créteil menacé ?

"L'existence même du centre est menacée à terme" affirme l'intersyndicale du Crdp de Créteil. Elle se plaint de la disparition de 7 postes dont deux dans le domaine de l'éducation artistique, "une des priorités annoncées par le ministère" relève l'intersyndicale.

 

Revenir au sommaire

 

 

Allons enfants de l'Ile-de-France

L'Ile-de-France renouvelle son Conseil Régional des Jeunes (CRJ). Une nouvelle campagne de candidature est lancée pour sélectionner les 140 membres, désignés par tirage au sort, du Conseil.

 

Le CRJ est notamment consulté l'action régionale vers les lycéens. L'année dernière le CRJ a travaillé sur la commémoration des génocides, les violences urbaines,la participation électorale. Tous les Franciliens de 15 à 23 ans peuvent se porter candidat pour siéger au Conseil régional des jeunes.

Le CRJ

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Le devoir de résister

C'est un des ouvrages phares de la rentrée et certainement un des plus utiles. Simplement parce que "Pédagogie : le devoir de résister", le dernier livre de P. Meirieu, nous apporte deux choses qui manquent  cruellement à l'éducation aujourd'hui : de l'espoir porté par du courage.

 

D'abord le courage de résister. Ecoutons P. Meirieu. "Nous avons le devoir de résister : résister à notre échelle et partout où c'est possible, à tout ce qui humilie, assujettit et sépare. Pour transmettre ce qui grandit, libère et réunit". L'ouvrage montre l'inculture et l'incohérence des arguments des anti-pédagogues si fortement soutenus par la majorité actuelle. "En réalité la critique de la pédagogie… est un retour à la pensée magique : l'apprentissage s'effectuerait par décret, parce que les adultes le décident et que les enfants sous leur emprise légitime, n'auraient qu'à se soumettre à leurs injonctions (P. 22)… Ainsi les conservateurs écartent-ils ce qui est le problème n°1 de l'Ecole : comment enseigner à ceux qui ne veulent pas apprendre ? Une posture qui renvoie directement à un projet politique et social.

 

Car la grande force de l'ouvrage de P. Meirieu  c'est justement de lier le projet pédagogique à une vision sociale et politique, celle de l'émancipation. La pédagogie c'est justement ce qui permet de lier la transmission à l'apprentissage de la liberté. C'est parce qu'elle est porteuse de liberté, fondatrice de démocratie, qu'elle doit être défendue. Une vision qui mérite d'être explicitée à travers un entretien avec P. Meirieu.

Philippe Meirieu, Pédagogie : Le devoir de résister, ESF, Paris, 2007, 128 pages.

Entretien avec P.Meirieu

 

Revenir au sommaire

 

La RECHERCHE

 

Le Japon mise sur les neurosciences

Protéger le cerveau, améliorer le cerveau et apprendre. Voilà les trois directions sur lesquelles le Japon veut engager des recherches approfondies, nous apprend le BE Japon. Le ministère japonais de l'éducation financera un programme de recherche en neurosciences de 5 ans à hauteur de 2 milliards d'euros. Il en attend des solutions pour aider les enfants en difficultés d'apprentissage, remédier aux troubles du développement et même aider les enfants à développer leurs capacités.

Le BE Japon

 

Revenir au sommaire

 

Citoyennete

 

Guy Môquet croise à nouveau les admirateurs d'Hitler

Alors que le principe même de la lecture de la lettre de Guy Môquet est remis en question, particulièrement chez les historiens  et les professeurs d'histoire-géographie, voilà que Le Monde dévoile que le support pédagogique prévu pour cette journée sent mauvais.  Le ministère avait prévu d'envoyer dans les lycées un documentaire de 2 minutes pour qu'il soit projeté le 22 octobre. Selon Le Monde, les producteurs du film ont fait appel à une association de nostalgiques du IIIème Reich comme conseillers historiques. Les professeurs accepteront-ils que les élèves, sur le temps scolaire, aient l'obligation de regarder ce film ?

Article du Monde

Faut-il lire la lettre de G. Môquet le 22 octobre ?

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Primaire : Créez vos devinettes avec Google Maps

Comment jouer avec Google Maps ? Pascal Buch nous indique cette solution pour créer ses propres devinettes facilement dans Google Maps.

Faire ses devinettes

 

Documentation : La Fadben face au "vertige de l'insaisissable"

"La déqualification du métier se poursuit et le flou artistique concernant notre orientation pédagogique persiste. L'horizon nous entraîne plutôt vers une sorte de  «  vertige de l'insaisissable »".  Dans l'éditorial du dernier numéro de Médiadoc, la revue de la Fadben (Fédération des enseignants documentalistes de l'éducation nationale), F. Albertini, sa présidente dénonce l'immobilisme de l'institution devant le métier de professeur documentaliste et particulièrement " l'absence d'une nouvelle circulaire de missions". Pour elle "aucun des problèmes évoqués l'an passé au ministère n'a véritablement été résolu".

La Fadben

 

EEDD : Le Top Ten des sites pollués

L'ONG Blacksmith Institute diffuse son classement mondial des 10 sites les plus pollués de la planète. Se distinguent particulièrement la Chine, l'Inde et la Russie avec chacune 2 sites, tous pays émergents. Ainsi Linfen en Chine, une ville de 3 millions d'habitants, souffre des rejets de polluants atmosphériques. L'eau aussi y est rationnée. Norislk en Russie connaît une situation identique. A Sukinda en Inde, les industries extractives polluent l'eau.

Le classement duBlack Smith Institute

 

Histoire-Géo : Visitez Le Labo!

Une nouvelle revue d'histoire-géographie vient de voir le jour. Elle a une particularité qui va droit au cœur du Café : celle d'être l'œuvre mutuelle d'enseignants de terrain regroupés dans l'association des Clionautes. Ajoutons deux autres caractères quine nous sont pas indifférents : Le Labo fait largement appel aux TICE et ses articles conduisent le lecteur directement en classe.

 

Au sommaire de ce premier numéro, 8 séquences pédagogiques. Par exemple, une séquence "son" qui montre joliment comment utiliser la chanson pour faire réfléchir les élèves à l'évolution de la société française. Un travail sur la célèbre photo d'Iwo Jima qui est un modèle de mise d'analyse historique d'un document photo. Ou encore l'histoire de la décolonisation évoquée à travers des extraits INA. Le Labo témoigne des compétences de ses auteurs et aussi de la maturité d'une association qui sait mutualiser.

Le Labo

 

Revenir au sommaire

 

 

TICE

 

Vrai virus, faux jeux

Le virus Storm Worm n'en finit pas de se multiplier. Après avoir s'être présenté sous la forme d'une carte de vœux, d'un logiciel de foot, de photos coquines, il arrive maintenant, selon Secuser, dans un message vous proposant d'installer un jeu d'arcade gratuit (Pac Man 2007, Bush Shootout etc). Il faut mettre à jour son antivirus et surtout faire preuve de bon sens et ne pas installer de logiciels ainsi proposés.

http://www.secuser.com/

 

Revenir au sommaire

 

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le lundi 17 septembre 2007.
En direct du forum
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Cnesco : Pas de consensus sur la différenciation ?
- De : desnos Publié : jeudi 9 mars 2017 07:20 Objet : Cnesco : Pas de consensus sur la différenciation ? Bonjour. N’est-il pas pertinent de s’interroger d’abord sur quel profil d’élève on veut centrer la réflexion autour de la pédagogie...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces