L'Expresso du 2 Octobre 2007 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Pour l'Andev la semaine de 4 jours est incohérente et défavorable aux apprentissages

ÉDITORIAL

La jeunesse européenne : un investissement capital

LE SYSTEME

L'Aped analyse la politique scolaire de Sarkozy l Concours : Deux fois moins de postes en 2008 ? l Menus religieux dans les écoles lyonnaises l Angleterre : Les conservateurs jouent la peur

L’ÉLÈVE

L'Etat prend encharge la scolarité à l'étranger l Paris jeunes assoces

LA CLASSE

La motivation l 11ème édition du concours Histoires croisées

CITOYENNETE

DEI France appelle les sénateurs à rejeter la loi sur l'immigration

LES DISCIPLINES

Maths : Mathematice n°6 l SES : L'Apses soulagée après sa rencontre avec Darcos l EDD : Journées Rivières vivantes du WWF

LES TICE

Les Etats-Unis créent leur commando anti-terrorisme informatique

 

Le fait du jour

 

Pour l'Andev la semaine de 4 jours est incohérente et défavorable aux apprentissages

"La diminution du nombre d'heures du service public de l'enseignement  apparaît d'autant plus étonnante qu'elle est contradictoire avec différentes orientations récentes". Pour l'Andev, association des directeurs de l'éducation des villes de France, la suppression des cours du samedi matin n'est pas que néfaste pour les enfants. Elle augmente les charges des communes.

 

"Ce n'est sans doute pas l'intérêt des enfants qui a prévalu dans cette orientation" affirme l'association. L'Andev rappelle plusieurs études sur les rythmes scolaires, dont celle du CNRS (2003) : "ayant concerné 800 enfants de CE2 et CM2 (elle) tire les enseignements suivants : globalement, les enfants sont particulièrement fatigués le lundi matin, surtout en semaine de 4 jours du fait du long week-end; il y a de grosses variations de forme des élèves dans la semaine lorsqu'il y a un "trou" le mercredi". Pour l'Andev ce n'est pas le nombre d'heures de cours qui est trop important mais le nombre de jours de classe qui est trop faible et par conséquent les journées qui sont trop longues.

 

La suppression des cours du samedi matin semble aussi incohérente aux yeux de l'Andev. Elle contredit la politique ministérielle la plus récente. "Le Ministre appelait récemment les enseignants à effectuer réellement les trois heures de sports prévues dans les programmes, et certaines académies ont même incité les écoles à pratiquer 4 heures de sports hebdomadaire. De l'autre le ministre dans sa déclaration  insiste sur les enseignements fondamentaux "tous les enfants entrant en 6ième doivent savoir lire écrire et compter". Tout cela devra donc être mis en œuvre par les enseignants dans le cadre d'un nombre d'heure d'enseignement diminué".

 

Surtout, la décision ministérielle ignore les contrats éducatifs locaux et l'action des communes. "Une telle décision a des conséquences importantes pour les communes notamment en terme d'organisation de leur personnel. Les communes qui pour la plupart organisent de nombreuses activités le matin, le midi le  soir,  les mercredis et les vacances scolaires interviennent déjà auprès des enfants sur un temps beaucoup plus long que l'éducation nationale. La plupart, en complément de l'école, sont aussi présentes dans le soutien scolaire en mettant en place des études surveillées et de l'accompagnement à la scolarité. L'organisation de nouvelles activités à l'école le samedi  matin augmenterait donc encore leurs responsabilités auprès des enfants et les coûts de prise en charge des enfants. C'est pourquoi l'Andev estime que les heures d'enseignement libérées devraient être mise à la  disposition des communes en compensation de ce désengagement de l'Etat".

 

La décision unilatérale du ministre intervient au moment où il appelle les collectivités locales à participer financièrement au programme d'accompagnement scolaire. Pourra-t-il le mener à bien sans l'aide communale ?

L'Andev

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

La jeunesse européenne : un investissement capital

Le nombre de jeunes en Europe diminue, leur contribution pour la prospérité européenne est d’autant plus nécessaire. C’est simple et mathématique : plus la population vieillit et plus on a besoin des jeunes pour faire vivre la communauté.

 

Partout en Europe, les plus jeunes sont confrontés à des difficultés d’insertion : réussir ses études, trouver un emploi, un logement. Ce n’est simple ni à Rome, ni à Paris encore moins en Hongrie mais beaucoup plus au Danemark. 17,4 % des jeunes européens sont au chômage soit près de 4,6 millions de personnes. Dans une communication récente, la Commission Européenne plaide pour « promouvoir la pleine participation des jeunes à l’éducation, à l’emploi, à la société ». Les coûts sociaux et économiques de l’inactivité sont élevés. Un jeune en difficulté d’insertion professionnelle se projette difficilement dans l’avenir, a du mal à s’intégrer dans la société, à construire sa propre famille.

 

L’inclusion de tous les jeunes a bien entendu une importance sociale forte. C’est aussi un enjeu économique. Un jeune sur six est en décrochage scolaire alors que la moitié des nouveaux emplois créés nécessite un niveau de qualification élevée. Le développement du capital humain, en tant que facteur clé de la réussite économique de l’Union Européenne, est devenu une nécessité. Il devrait induire une politique d’investissement dans le domaine social et éducatif. De la petite enfance à l’enseignement supérieur, la commission préconise une meilleure efficacité du système, tantôt pour assurer l’inclusion sociale de tous, tantôt pour mieux répondre aux besoins du marché de l’emploi.

 

Ce sont les sirènes économiques qui viennent souligner l’absurdité de restrictions budgétaires appliquées à l’éducation. Moins d’enseignants, moins de moyens, des classes surchargées, des dotations horaires réduites, des projets en manque de budget : la logique de Bercy fait fi de la notion de capital humain, pourtant libérale, et l’Europe se contorsionne entre politique de rigueur et nécessité d’investir dans sa jeunesse.

On a coutume de dire que ce qui est rare est cher ; la jeunesse est un bien trop précieux pour la sacrifier sur l’autel d’une gestion à court terme.

 

Monique Royer

 

L’Union Européenne veut davantage d’investissement pour sa jeunesse :

La communication de la commission

Les chiffres de l’emploi des jeunes en Europe :

 

 

Revenir au sommaire

 

 

L'Aped analyse la politique scolaire de Sarkozy

"Voici les chiffres qui condamnent la politique éducative sarkoziste" annoncent Nico Hirtt et l'Aped. "Une étude comparative, réalisée par l'Aped et portant sur les systèmes éducatifs européens, apporte désormais la preuve irréfutable que les réformes annoncées par le gouvernement de Nicolas Sarkozy - assouplissement de la carte scolaire et suppression du collège unique - conduiront à une augmentation catastrophique de la fracture sociale dans l'enseignement français. L'étude démontre en effet que le degré d'inégalité dans les systèmes éducatifs européens est directement corrélé, pour plus de 66%, au degré de liberté de choix d'une part, au caractère plus ou moins précoce de la première sélection hiérarchisante d'autre part. L'étude montre enfin que la suppression de la carte scolaire et l'abaissement de 14 à 12 ans du premier palier d'orientation conduiraient l'enseignement français à rejoindre la Belgique et l'Allemagne dans le peloton de tête des systèmes éducatifs les plus ségrégateurs sur le plan social". L'Aped publie un document de plusieurs pages   mettant en parallèle inégalités sociales, carte scolaire et sélection précoce.

 

L'analyse est intéressante mais a aussi ses failles comme par exemple le fait de ne pas distinguer dans l'affectation des élèves les différents systèmes d'affectation qui existent en Europe. On en reste donc à un niveau assez grossier d'analyse.

 

Nous en voudra-t-on de signaler à nouveau la publication prochaine de l'ouvrage de Nathalie Mons "Les Nouvelles Politiques Educatives" ( à paraître aux PUF). Dans cet ouvrage, N. Mons met en évidence l'inefficacité pour tous les élèves, y compris les plus favorisés, de la sélection précoce et d'une certaine forme de désectorisation. C'est déjà un ouvrage très attendu.

Etude Aped

Sur le Café : La France fait-elle le bon choix

 

Concours : Deux fois moins de postes en 2008 ?

"Les premières annonces sur le projet de loi de finances pour 2008 laissent apparaître la suppression de 3 000 emplois de stagiaires dans le second degré. Ceci aura nécessairement des conséquences dramatiques sur les recrutements de cette année" affirme le Snes. Selon le syndicat le nombre de postes aux concours externes pourrait être divisé par deux (6 500 contre 10 000 l’an passé).

Communiqué

 

 

Menus religieux dans les écoles lyonnaises

Selon Libération Lyon, la municipalité lyonnaise aurait invité les chefs religieux locaux à coopérer pour définir un menu sans viande compatible avec les différentes religions. Il s'agit de couper court aux demandes de cantine hallal.

Libé Lyon

 

Angleterre : Les conservateurs jouent la peur

A les écouter, si les conservateurs étaient au pouvoir en Angleterre, tout rentrerait dans l'ordre. Les chefs d'établissement pourraient exclure comme ils le voudraient. Les profs accusés de mauvais traitements auraient droit à l'anonymat. Bref "nous inverserons le rapport de force dans la classe" explique le ministre fantôme de l'éducation... Ce qui ne l'empêche pas de promettre aux parents "le choix et le contrôle" sur l'école.

Article BBC News

 

Revenir au sommaire

 

 

L'Etat prend en charge la scolarité à l'étranger

Selon l'AFP, l'Etat prendra en charge les frais de scolarité versés par les familles pour les enfants français scolarisés, en classe de terminale uniquement, dans un établissement français à l'étranger. Il ne remboursera pas les frais dépensés par les entreprises.

Dépêche AFP

 

Paris jeunes assoces

C’est le 4 octobre prochain que sera clos le dépôt des candidatures pour la 3e édition de « Paris Jeunes Associations ». Cette initiative créée en 2005 par la Ville de Paris cherche à encourager les jeunes Parisiens à s’engager dans la vie associative. Des aides sont décernées par un jury et modulées en fonction des projets présentés. En novembre 2006, 15 associations parmi 50 candidates ont reçu entre 400 et 1000 euros.

Paris Jeunes Associations

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

La motivation

"Il m'a semblé utile de proposer les 7 principes qu'un enseignant peut avoir à l'esprit quand il cherche à motiver ses élèves ou sa classe". Jacques Nimier nous invite à réfléchir à ce qui peut motiver les élèves.

 

Si la motivation peut être aidée par le professeur, elle requiert "la perte de l'illusion que tous les élèves doivent être tout le temps motivés" ! Une réflexion qui, au-delà de la motivation, nous renvoie en miroir la question de la liberté et finalement de l'apprentissage.

La motivation

Sur le Café : B Galand : Se motiver à apprendre

 

11ème édition du concours Histoires croisées

"Histoires croisées" invite les collégiens et lycéens français et québécois à travailler ensemble à la rédaction d'un récit et à sa mise en scène sur le web. Il s'adresse aux élèves de 3ème et de 2de. Vous cherchez une activité hors du commun offrant la possibilité de réaliser un site Internet ? Participez au Concours Histoires croisées, un concours exigeant où les participants pourront démontrer leurs qualités d'auteur, exercer leurs divers talents, approfondir leurs connaissances historiques et informatiques, coopérer avec des coéquipiers outre-Atlantique et courir la chance de mériter un voyage au Québec. Les inscriptions ont lieu jusqu'au 20 novembre.

Histoires croisées

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

DEI France appelle les sénateurs à rejeter la loi sur l'immigration

"Mesdames les Sénatrices, Messieurs les Sénateurs, dans la nuit du 5 au 6 juillet dernier, vous avez voté pour la ratification de la Convention Européenne relative à l’exercice des droits de l’enfant. Allez-vous adopter aujourd’hui une loi qui manifestement, et nous ne sommes pas les seuls à le dire, va à l’encontre de ces droits que vous prônez par ailleurs ?" L'association DEI France interpelle le Sénat à quelques jours du vote de la loi sur l'immigration.

 

Pour DEI France, "ce projet contribue encore à durcir les conditions et à rallonger les délais du  regroupement familial : il va ainsi à l’encontre de l‘article 10 de la CIDE selon lequel l’Etat s’engage à examiner les demandes de réunification familiale  dans un esprit positif, avec humanité et diligence. Surtout le texte adopté par les députés introduit de nombreuses discriminations dans le traitement des enfants d’immigrés et de leurs familles". DEI France s'appuie sur l'expertise de la Défenseure des enfants qui a conclu elle aussi à la violation de la Convention par ce projet de loi sur certains points.

DEI France

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Maths : Mathematice n°6

"L’injonction d’utiliser les TICE avec les élèves est devenue très forte (programmes officiels, épreuve pratique au bac...). Le plus difficile est souvent de faire le premier pas, puis évidemment d’enchaîner". C'est ce que Sésamath invite à faire avec ce numéro 6 de sa revue électronique, Mathematice.

 

Elle publie un dossier qui propose des exemples de séquences mariant les TIce et les maths.

Mathematice

 

S.E.S. : L'Apses soulagée après sa visite à Darcos

"Nous prenons acte des engagements du ministre". Sylvain David, président de l'association des professeurs de SES, était reçu lundi 1er par Xavier Darcos sur l'avenir de la filière ES et des SES. On se souvient des déclarations très critiques de X. Darcos sur la filière ES, accusée de manquer de débouchés.

 

Selon S. David, le ministre est revenu en arrière. Plus question de revoir les séries actuelles : elles sont maintenues mais le ministre souhaite les rééquilibrer. Oubliés les propos incendiaires véhiculés par une partie de la presse sur un enseignement accusé de détourner les élèves des entreprises. L'identité des Ses est reconnue, leur utilité aussi. Ces déclarations lèvent le climat de suspicion qui s'était installé ces derniers jours.

 

Mais la foudre pourrait tomber ailleurs. X. Darcos a laissé entendre qu'il pourrait revoir les enseignements de seconde et les filières technologiques. De son côté, l'Apses maintient son colloque le 17 novembre sur l'avenir des ES. Un adjoint de Darcos pourrrait y participer.

L'Apses

 

E.D.D. : Journées Rivières vivantes du WWF

"Entourés par leurs professeurs ou des animateurs issus de nombreuses associations de pêche et de protection de la nature, les jeunes effectueront des mesures à caractère scientifique. Ils noteront, à l'aide de fiches… leurs observations sur l'état de la rivière, de ses berges, de la qualité de l'eau et des animaux et plantes qui y vivent. Les données ainsi collectées seront analysées et publiées sur le site du WWF France". WWF France organise du 3 au 5 octobre les Journées Rivières vivantes.

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

Les Etats-Unis créent leur commando anti-terrorisme informatique

Selon le B.E. Etats-Unis, le projet Cyber Initiative devrait voir le jour d'ici 2008. Plus de 2 000 agents du FBI, de la NSA et d'autres administrations devraient collaborer au plus grand projet de lutte anti-terrorisme informatique jamais mis en place. Pour la première fois il ne s'agit pas de défendre les institutions mais l'ensemble des biens américains.

Article BE Etats-Unis

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le mardi 02 octobre 2007.

Partenaires

Nos annonces