L'Expresso du 19 Octobre 2007 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Les suppressions de postes se feront principalement aux dépens des stagiaires

ÉDITORIAL

Pas de politique c'est déjà une politique…

LE SYSTEME

Guy Môquet : les risques d'une lecture l Grève : 10 à 20% l Au Cameroun de la transe à l'émeute l Une école clandestine découverte à Brème l Le Café mensuel en pdf

L’ÉLÈVE

Les enfants victimes des conflits l Leçons de démocratie dans Les Clés de l'actualité

LA CLASSE

Lire en fête du 19 au 21 octobre l Le concours des classes découvertes

LA RECHERCHE

Littérature et handicap

CITOYENNETE

Histoire nationale et concurrence des mémoires l L'Europe à la recherche de sa culture

LES DISCIPLINES

Primaire : L'université d'automne du Snuipp l Maths, histoire et français l Langues : Epreuve orale au bac STG l SES : Le Japon vieux et dynamique l Physique chimie…

LES TICE

Une faille dans Opéra

 

 

Le fait du jour

 

Les suppressions de postes se feront principalement aux dépens des stagiaires

Où le ministère va-t-il récupérer des moyens ? Publiés en ligne ,les "jaunes budgétaires" permettent de répondre à cette question par une lecture exhaustive du budget 2008.

 

Au primaire, selon le programme gouvernemental, il n'y aurait que 30 créations d'emploi, et non 700 comme annoncé. En effet, si 700 postes d'enseignants supplémentaires apparaissent au budget 2008,ils sont contrebalancés par la récupération de 670 postes d'enseignants stagiaires. Enfin, les enfants de maternelle vont être mis à contribution pour équilibrer le budget. L'Etat récupérera 200 millions sur ce poste. C'est dire que le taux de scolarisation à deux ans va diminuer.

 

Dans le secondaire également, les stagiaires portent le poids des restrictions : 2 130 emplois de stagiaires sont supprimés. A cela s'ajoutent près de  7 000 emplois d'enseignants. Enfin le personnel administratif va encore perdre 400 personnes. Depuis 2005, 8 000 postes de personnels administratifs ont été supprimés.

Les bleus et les jaunes financiers

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Pas de politique c'est déjà une politique…

Le ministère défend-il une pédagogie ? La publication du compte-rendu d'une réunion entre le climope (comité regroupant les principaux mouvements pédagogiques) et un adjoint de Darcos (selon un compte-rendu publié dans  le dernier Gfen Actu) amène à poser cette question. Officiellement, non. La loi Fillon a  institué la liberté pédagogique et les déclarations ministérielles vont en ce sens. "La liberté sera conditionnée aux résultats, les expérimentations aussi" dit-on rue de Grenelle.

 

D'après ce texte, si le ministère proclame la liberté pédagogique, c'est dans l'idée de l'offrir à tous, y compris aux mouvements les plus  réactionnaires. Il évaluerait ensuite les résultats pour maintenir ou supprimer les soutiens. Cette position appelle quelques remarques.

 

D'une part elle est faussement neutre. Elle permet de maintenir un soutien officiel à des groupuscules reconnus par Robien. Peut-être un jour sauveront-ils la patrie mise en danger par les affreux pédagogues. Mais , jusqu'à présent, leurs exploits ont eu lieu davantage sur les plateaux télévisés ou dans les congrès UMP que dans les salles de classe. On est bien éloigné de la renommée des organisations du Climope, présentes sur le terrain au niveau national et depuis longtemps. 

 

D'autre part on y perçoit l'idée sarkozienne du pilotage par l'évaluation. Or, très concrètement, les résultats d'une évaluation dépendent directement de ses critères. Ainsi entre un lycée de  centre ville et un établissement de banlieue, retenir le critère du taux de réussite au bac aboutirait évidemment à une évaluation truquée. Tant que cette question là n'est pas définie, attribuer des moyens selon évaluation est tout sauf transparent.  D'autre part l'idée même d'un pilotage par les résultats, c'est-à-dire de la mise en concurrence des établissements a conduit, là où elle est tentée, à des déviations nocives comme par exemple une perte de sens des enseignements au bénéfice des tests. Aux Etats-Unis cela a même conduit une proportion non négligeable d'établissements à falsifier les tests.

 

C'est peut-être le moment de glisser que des évaluations ont déjà été pratiquées. Pour aider le ministère, signalons celle d'Yves Reuter sur une école Freinet à Mons en Baroeul. M. le ministre, Freinet ça marche….

Gfen

Sur le Café article sur Mons en Baroeul

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Guy Môquet : Les risques d'une lecture

On savait que la lecture de la lettre de Guy Môquet nuisait à la sérénité d'un établissement. Le Monde du 18 octobre interroge le psychiatre Xavier Pommereau. Frappé de la similarité entre la lettre de G. Môquet et celle de jeunes suicidés, le médecin met engarde les enseignants. " Cette lettre reste sur le registre de l'émotion et il faut éviter tout contresens. Rien ne dit que le jeune homme n'a pas choisi de mourir, y compris en se sacrifiant. Sortie de son contexte, elle peut avoir un aspect extrêmement pathétique et mobilisateur. Les lettres d'adieu que l'on trouve aujourd'hui ne sont pas celles de jeunes résistants mais de jeunes suicidants. Et le suicide est la seconde cause de mortalité chez les 15-24 ans après les accidents de la route. Je le répète, il faut impérativement lever le doute… En plus du contexte historique, les professeurs peuvent aussi rappeler que Guy Môquet était un jeune homme comme eux, qu'il avait une fiancée, Odette, ce que rien ne laisse deviner dans la lettre, et qu'il dira à ses copains, avant de mourir, combien il regrette de ne pas avoir pu l'embrasser".

Article du Monde

 

Grève : 10 à 20% de grévistes

Selon le ministère, 10% des enseignants ont fait grève le 18 octobre, un taux doublé dans certaines académies comme Paris et Créteil et Aix-Marseille.

Dépêche AFP

 

Au Cameroun de la transe à l'émeute

Que s'est-il passé au collège La Maturité à Douala ? Le Messager interroge deux émeutiers : "J'ai ma sœur qui est parmi les élèves qui sont tombés en transe" dit l'un. "Si elle meurt comme les autres, vous n'allez pas me la remettre…Cela ne va pas continuer comme ça. Nous allons détruire tout cet établissement. L'armée ne va pas rester là indéfiniment".  Au matin trois élèves de l'établissement entrent en transe. Il n'en faut pas plus pour que le chef d'établissement soit accusé de sorcellerie et le collège saccagé. L'émeute gagne alors ce quartier périphérique de Douala provoquant l'intervention de la police.

Article du Messager

 

Une école clandestine découverte à Brème

Elle fonctionnait depuis au moins 30 ans. Créée par des parents d'extrême gauche hostiles à l'autoritarisme de l'école officielle, l'école clandestine regroupait des enfants d'âge variable. La loi allemande interdit l'éducation à domicile.

Article du Guardian

 

Le Café mensuel en pdf

Le Café mensuel est disponible en version imprimable au format pdf.

Le sommaire

Le Café 86 en pdf

L'affichette pour la salle des profs

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Les enfants victimes des conflits

Comme Masika, en république démocratique du Congo, les enfants sont de plus en plus souvent pris en cible dans les conflits, estime un rapport de l'Unicef. Ils sont victimes d'attaques commises contre leurs écoles et d'enlèvements qui ont pour but de les  obliger à combattre ou à servir d'esclaves sexuels ou de domestiques. Et dans les zones de conflit, ils sont souvent encore plus vulnérables parce que la violence supprime leur première ligne de défense -leurs parents.

 

L'Unicef demande aux états de donner la priorité aux enfants y compris après le conflit.

Le rapport

 

Leçons de démocratie dans Les Clés de l'actualité

Les Clés interpellent sur deux dates importantes : le 21 octobre la Suisse élira ses députés, le 23 le Liban choisira un nouveau président. Deux élections à risques. Au Liban la menace terroriste est ben présente. En Suisse, le premier parti mène une campagne électorale basée sur des thèmes et une iconographie d'extrême droite.

Les Clés

 

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Lire en fête du 19 au 21 octobre

En 2006 plus de 2 millions de Français ont participé aux 4 000 animations de Lire en fête. Cette année, Lire en Fête, organisée par le Ministère de la culture et le Centre national du livre, s’ouvre sur « La Nuit de l’écrit », une nuit de lectures publiques autour du thème "Une Ville, une œuvre".

 

Pendant 3 jours, auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, proposeront des milliers d'animations gratuites en France. Découvrez ce qui se passe près de chez vous et faites-en profiter vos élèves !

Le programme

 

Le concours des classes découvertes

Si la Haute-Savoie est le premier département d'accueil de classes découvertes ce n'est sans doute pas par hasard. Est-ce à cause du reblochon ? Ce n'est pas sûr ! Pourtant avec le soutien des producteurs et du conseil général, l'association Haute-Savoie junior organise un grand concours à destination des scolaires.

 

Il permet de gagner une classe de découvertes en Haute–Savoie (hébergement,pension, activités) ou encore des réductions. Pour cela les enseignants doivent concevoir un projet de séjour et les élèves réaliser un travail collectif sur la vie à la ferme ou… le reblochon.

Le concours

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Littérature et handicap

La littérature de jeunesse peut-elle aider la scolarisation des jeunes handicapés ? Le colloque organisé du 7 au 8 décembre à Suresnes par l'INS HEA et l'université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, donnera la parole aux chercheurs et au terrain.

 

Des contributions très concrètes jetteront un regard nouveau sur la littérature de jeunesse et, sans doute, le handicap.

Le programme

 

Citoyenneté

 

Histoire nationale et concurrence des mémoires

Comment faire une éducation à la citoyenneté dans le contexte de l'éclatement du roman national ? Les 8 et 9 octobre,l'INRP a accueilli un séminaire de formation sur l'histoire nationale face à la concurrence des mémoires.

 

Les conférences sont téléchargeables au format mp3 et on notera les interventions de Benoît Falaize sur l'immigration et la remise en cause du cadre national , d'Alain Michel sur la Shoah comme élément de dissolution du roman national ou encore de Marnia Belhadj et Fatima Besnaci-Lancou sur le cas des harkis.

Les conférences

 

L'Europe à la recherche de sa culture

La culture européenne existe-elle ? On ne le sait pas trop si on lit les réponses des Européens à l'enquête de la Commission européenne European Cultural Values.

 

En effet, 53% des européens trouvent qu'il n'y a pas de culture européenne mais 67% estiment que, comparativement aux autres continents, l'Europe partage un fonds culturel commun. Mais qu'est ce que la  culture pour les Européens ? Ce sont les arts pour les pays nordiques, la littérature en Hongrie, l'éducation en Espagne ou en France, l'histoire en Roumanie…

 

Si la France fait partie des pays  qui croient en l'importance de la culture, les meilleurs pratiquants sont dans les pays nordiques et les Pays-Bas. Les nouveaux pays se distinguent par leur espoir européen. Ils croient plus que d'autres que l'Europe est le continent de la culture, ils attendent davantage de son influence culturelle sur le monde.

 

Et puisque la culture c'est aussi Internet, l'enquête nous renseigne sur ses usages. La moitié des européens utilisent Internet, un sur quatre tous les jours. Le fossé est entre les générations. La moitié des 15-24 ans télécharge de la musique, 40% jouent en ligne, 36% échangent des fichiers.

Le valeurs culturelles européennes (pdf)

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Primaire : L'université d'automne du Snuipp

C'st un événement attendu tant ses journées sont riches et il reste peut-être encore quelques places. Du 26 au 28 octobre, le Snuipp réunit son université d'automne à La Londe Les Maures (83). Impossible de citer tous les intervenants à cet événement. Contentons-nous des noms, bien connus des lecteurs du Café, d'Elisabeth Bautier, Joël Briand, Line Audin, Berbard Devanne, André Giordan, Danièle Manesse etc.

Le programme

 

Maths, histoire et français sur Culture math

Culture math, un site créé par la Desco et l'ENS, consacre sa livraison d'octobre à l'interdisciplinarité. Ses "matériaux pour la classe" devraient  intéresser les professeurs de dessin, de français, de langues vivantes et d'histoire.

 

Ainsi Michela Maschietto montre comment enseigner la géométrie par la reconstitution et la manipulation d'instruments anciens (traceurs de courbes, perspectographes...). Deux autres documents montrent des façons différentes d'introduire de l'histoire dans le cours de mathématiques. Eric Vandendriessche et Agathe Keller proposent d'Apprendre l'anglais en découvrant les mathématiques d'Inde ancienne et Jean-Paul Guichard a réalisé une notice biographique et un diaporama sur François Viète (1540-1603).

 

Enfin l'IREM de l'Université Diderot-Paris7 présente un dispositif d'enseignement des mathématiques centré sur l'écriture par les élèves d'un compte-rendu de leurs recherches; cette activité permet un appprentissage du raisonnement et de l'argumentation à la fois en mathématiques et en français.

Culture Math

 

Langues : Epreuve d'oral au bac STG

"L’évaluation de la compréhension de l’oral fait l’objet pour l’année 2007-2008, d’une expérimentation élargie et obligatoire dans l’ensemble des établissements publics et privés sous contrat de métropole, des départements et collectivités d’outre-mer, ainsi que dans les établissements français à l’étranger" écrit le B.O. n°37. .

 

"Organisée sous la forme d’un contrôle en cours de formation, cette évaluation concerne tous les élèves de terminale de la série STG. Elle porte uniquement sur la langue retenue par les élèves pour l’épreuve de LV1 à l’examen et pour laquelle ils suivent un enseignement en classe terminale. Cet enseignement peut être un enseignement de LV2 ou LV3."

Au B.O.

 

S.E.S. : Le Japon vieux et dynamique à la fois

Les vieux peuvent-ils être source d'innovation ? Les deux termes ne vont traditionnellement pas ensemble. Mais, selon E. Dourille-Feer, dans la Note de veille du Centre d'analyse stratégique, le Japon est en train de démontrer que le vieillissement ne met pas forcément en péril l'économie.  "N’ayant pu ou voulu freiner le vieillissement démographique…, les pouvoirs publics japonais ont été confrontés à la montée de la pression démographique. Ils ont donc été poussés à anticiper l’augmentation des contraintes budgétaires et à explorer de multiples pistes de réformes génératrices de véritables innovations sociétales…  Par ailleurs, les pouvoirs publics ont non seulement changé le cap de la politique scientifique (du suivisme au leadership), mais ont également construit un nouveau système d’innovation basé sur l’institutionnalisation des liens entre industrie, recherche publique et marché. Enfin, le projet « U-Japan » ( Ubiquitous Japan), lancé en 2004 à l’initiative du Premier ministre, est symbolique de la volonté profonde d’innover. Il consiste à relier tous les acteurs de la vie économique (citoyens, entreprises, pouvoirs publics) à travers les réseaux des espaces couverts par la technologie de l’information et de la communication, ce qui favorisera le développement de nouveaux services (services santé et éducation à distance, suivi de produits de la conception à la livraison) et de nouveaux modes de communication entre individus".

La Note de veille

 

Physique – chimie : Evaluation des capacités expérimentales

Le B.O. du 18 octobre publie la liste des 25 situations d'évaluation retenues pour l'évaluation de situations expérimentales en Nouvelle Calédonie.

Au B.O.

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

Une faille dans Opera

Selon Secuser, il est prudent de mettre à jour votre navigateur si vous utilisez Opera. Une nouvelle faille a été découverte et un correctif est disponible. Secuser donne également des nouvelles du virus Storm Worm qui se présente maintenant sous la forme d'un logiciel communautaire appelé Krackin.

http://www.secuser.com

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 19 octobre 2007.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces